Truth About Tanning: French

La vérité sur le bronzage LE « BRONZAGE SANS DANGER » N’EXISTE PAS

Vous n’êtes toujours pas convaincu(e) ?

UNE PEAU BRONZÉE EST UNE PEAU ENDOMMAGÉE

Le bronzage est-il vraiment dangereux ? Tout bronzage obtenu du soleil ou en cabine est dangereux. Une peau bronzée est en réalité le résultat des dommages causés aux cellules cutanées. Une exposition excessive aux rayons ultraviolets (UV), que ce soit au soleil ou en cabine de bronzage, serait à l’origine de 90 % des mélanomes, la forme la plus grave du cancer de la peau. Une exposition excessive aux rayons UV peut également entraîner des rides prématurées et l’apparition de taches pigmentaires. Beurk ! Obtenir un « bronzage de base » avant le bal de promo ou les vacances ne vous garantit presque aucune protection solaire, l’équivalent d’un FPS de 3 environ. Une peau bronzée et une peau saine sont deux choses différentes. En fait, c’est tout le contraire. Bronzer pour se protéger contre le cancer, c’est comme fumer pour se protéger contre le cancer du poumon ! Comprendre les risques d’une exposition excessive aux rayons UV peut vous aider à vous éviter ainsi qu’à vos proches, un diagnostic de cancer de la peau. Et si je bronze uniquement pour le bal de promo ou les vacances de printemps ?

UN seul coup de soleil avec des cloques suffit à doubler le risque de développer un mélanome, et l’utilisation des cabines de bronzage avant l’âge de 30 ans fait grimper le taux de probabilité à 75 % ! Des recherches suggèrent que plus l’exposition aux rayons UV est élevée tout au long de la vie, plus le risque de développer un mélanome et d’autres types de cancer de la peau augmente ; il n’est donc jamais trop tard pour arrêter le bronzage. Certains pays comme l’Australie et le Brésil ont complètement proscrit les cabines de bronzage. Le cancer est une maladie qui touche les personnes « âgées », n’est-ce pas ? Eh bien malheureusement, le mélanome est la deuxième forme de cancer la plus répandue chez les jeunes de 15 à 29 ans, et la première chez les personnes de 25 à 29 ans. C’est également la principale cause de décès par cancer chez les femmes de 25 à 30 ans. Le mélanome est particulièrement dangereux en raison de sa capacité à se répandre dans tout le corps.

MELANOMA RESEARCH FOUNDATION 1411 K Street NW, Suite 800 Washington, DC 20005 T 202.347.9675 ou 1.800.MRF.1290 www.melanoma.org

www.melanoma.org

Made with FlippingBook - Online catalogs