La revue du détaillant N° 576 - Edition 2016

LES VINS PRIMEURS DOSSIER SPÉCIAL

QUELQUES EXEMPLES DE VINS PRIMEURS

LE GAILLAC PRIMEUR

L’histoire de sa commercialisation

Sa sortie officielle a lieu, chaque année, le 3 ème jeudi de novembre. Il est le seul vin primeur AOC de l’ensemble des vins du Sud-Ouest de la France. Il est élaboré à partir d'un cépage unique, le Gamay. La cueillette s’effectue à la main à pleine maturité et les grappes entières sont ensuite transportées délicatement dans des cagettes. Toutes ces précautions sont indispensables au bon déroulement de la macération carbonique qui dure 4 à 5 jours. Cette phase doit s’opérer autour de 28 à 30°C, c’est elle qui favorisera le développement de toute la puissance aromatique du Gaillac Primeur. Il est commercialisé depuis 1978 (décret de l'obtention de l'AOC Gaillac Primeur). C’est un vin de fête, de convivialité, il est préférable de le consommer assez frais pour profiter de tous ses arômes. On peut, bien entendu, le déguster dès sa sortie, mais le Gaillac Primeur restera très agréable jusqu'à l'été suivant.

La tradition de commercialiser très tôt le vin du Beaujolais remonte au XIX ème siècle, et c'est en 1951 qu'un arrêté sur la commercialisation du vin fixe les règles. Les producteurs ne sont en effet pas autorisés à commercialiser leur production avant le 15 décembre, sauf pour le Beaujolais nouveau et autres variétés de vin primeur (Côte du Rhône, Bourgogne, Muscadet…). Les vignerons ont eu gain de cause en faisant valoir que leur vin n'était pas un vin de garde et devait se consommer rapidement. En 1967 un décret fixe la commercialisation du beaujolais nouveau au 15 novembre à minuit, et à partir de 1985 la date prévue est le 3 ème jeudi du mois de novembre. Le beaujolais nouveau est devenu un véritable phénomène de société mondial, puisque la moitié de la production est exportée en Europe, Asie et Amérique Latine. Le Beaujolais nouveau n'est pas le seul vin primeur. Il existe en effet de nombreux vins nouveaux d'Appellation d'Origine Contrôlée issus de grandes régions de production. On peut citer par exemple le Côte du Rhône, le vin primeur de Bordeaux, les vins de Touraine… Ces vins sont élaborés à partir de cépage Gamay, tout comme le Beaujolais nouveau, qui leur donne un goût fruité typique. Un vin primeur bien connu de la région Auvergne est la ficelle de Saint-Pourçain, une cuvée créée en 1987 qui trouve son origine au Moyen-âge, alors que le tavernier Gautier utilisait une ficelle pour évaluer la consommation de ses clients dans des pots en terre… Les vins du Sud rivalisent avec les Beaujolais… Cet intérêt pour le vin nouveau existe dans les autres régions viticoles, en Côte du Rhône, en Val de Loire, à Gaillac. Mais c’est probablement du coté des Vins de Pays que l’ambition est la plus forte de créer un vin à vendre et à boire dès la fin des vendanges. Les Vins Primeurs d’Ardèche En quelques années, les Vins de Pays des Coteaux de l’Ardèche Primeurs ont atteint un grand niveau de notoriété, leur réputation de grande qualité leur permet une présence nationale dès leur mise en marché. LES AUTRES…

LE GAILLAC PRIMEUR BLANC

Il est élaboré à partir des cépages Muscadelle, Loin de L'œil, et Sauvignon. La récolte est dans la majorité des cas manuelle. Le pressurage est souvent précédé d'une macération pelliculaire qui permet d'extraire le maximum d'arômes. La fermentation s'opère à basse température (16-18°) et durera de 2 à 3 semaines. Ses arômes : agrumes, muscatés et pêche blanche.

LE BEAUJOLAIS NOUVEAU

Le Beaujolais nouveau est un vin de primeur produit dans la région du Beaujolais (AOC), à partir du cépage Gamay, dont la commercialisation est autorisée immédiatement à la fin de la vinification. Il est mis en vente, dans le monde entier, le troisième jeudi de novembre à minuit. La vinification du Beaujolais nouveau fait appel à la méthode de macération carbonique. Ce n'est pas un vin de garde, il doit donc être bu rapidement, dans les semaines qui suivent. Le succès commercial du Beaujolais nouveau a entraîné un développement des vins primeurs dans les autres vignobles, d'abord en France, puis dans les autres pays producteurs de vin, comme l'Italie (vino novello). Le Beaujolais domine les vins nouveaux et reste un événement mondial.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 16

N°576-Octobre2016

Made with FlippingBook flipbook maker