La revue du détaillant N° 580 - Edition 2017

TENDANCE : BRUNCH ET APÉRO DÎNATOIRE DOSSIER SPÉCIAL

 RÈGLE N°5 : on opte pour le miel d’acacia, le sirop d’agave et le sucre de coco On remplace l’utilisation du sucre raffiné par les alternatives trouvées en épiceries bio, plus intéressantes sur un plan nutritif car quasiment sans aucun raffinage. Le sucre de coco, issu de la sève de fleurs de cocotier, ressemble à s’y méprendre au sucre complet. Il représente aussi une excellente alternative au sucre de canne avec un faible index glycémique. Le sirop d’agave est extrait de la sève d’un cactus du Mexique. Même s’il a un goût neutre, il a un pouvoir sucrant 3 à 4 fois supérieur à celui du sucre blanc, avec moins de calories. Il faut

Dès le printemps et à l’approche de l’été, les fabricants sont dans les « starting blocks » et mettent sur le marché de nouvelles boissons apéritives. Entre étendues de gammes et nouveaux produits, les choix se multiplient. A vous de proposer dans vos linéaires des gammes de produits qui séduiront le plus grand nombre de consomma- teurs, et de mettre en place une segmentation claire des fa- milles de boissons apéritives. Lors de l’apéro dînatoire, on sirote et on grignote : ne négligez pas les ventes addition- nelles en proposant également des produits qui peuvent accompagner l’apéritif. Chips, tapas et autres bouchées salées viendront ainsi compléter l’espace consacré aux apéritifs, l’objectif étant de doper les ventes. Les segments de produits les plus représentés à l’apéritif sont les produits salés d’apéritif (PSA) et les chips, la sau- risserie, les légumes frais, les surgelés, les olives et tapas, le saucisson, le fromage… L’apéro dînatoire et le brunch laissent une large place aux produits du terroir, locaux, dans des versions modernisées, revisitées et parfois même ludiques. Ils sont aussi une oc- casion supplémentaire de découvrir les cultures culinaires d’autres pays. En tant que commerces de proximité, vous avez un rôle à jouer ! Le premier, c’est de proposer des produits adaptés à ces nouveaux repas et le second, c’est d’être de bon conseil.

donc veiller à bien le doser. Le miel d’acacia, discret en goût, a une texture liquide qui lui permet de s’intégrer facilement dans beaucoup de préparations. Ils sont parfaits pour sucrer les boissons chaudes, les yaourts ou adoucir l’amertume de certains plats salés.

 RÈGLE N°6 : on craque sur les graines germées

Les graines germées ne demandent aucun travail, aucune cuisson, aucune transformation. Il suffit de les faire germer dans un bocal en verre avec un couvercle troué. Fraîchement écloses, elles contiennent une quantité phénoménale de nutriments. Côté saveur, elles sont toutes différentes (graines d’ail, de radis, de chou…) mais apportent toutes un vent de fraîcheur dans l’assiette. On les intègre indifféremment dans des salades de légumes ou de fruits, mais aussi des sandwichs ou des pâtes.

Sources : www.rungisinternational.com ; Etude Ifop 2016 ; www.artisans-gourmands.fr ; « Je brunche bio » de Frédérique Chartrand ; themavision.frcuisineaz.com ;

brunch.fr aufeminin.com ; eurostaf.fr ; toutpourlesfemmes.com ; bureaudepresseagro.com ; Les nouvelles façons de recevoir ; LSA Copyright : Fotolia Pixabay

Témoignez dans les dossiers de LA REVUE DU DÉTAILLANT et partagez vos expériences professionnelles, donnez votre avis, racontez votre histoire…

Avec ces témoignages, votre magazine vous ressemble et aborde les sujets qui vous concernent au quotidien !

Pour cela, contactez notre rédaction par téléphone au 01 55 43 31 76 , par mail a.roznowiez@fnde.com ou par courrier à l’adresse FNDECB – LA REVUE DU DÉTAILLANT 5 rue des Reculettes 75 013 PARIS

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

19

N° 580 -Mai 2017

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker