Crans-Montana - Vue d'Ensemble N. 4 - mars 2020

N.04 MARS 2020

ENVIRONNEMENT CRANS-MONTANA S'ENGAGE. VOUS AUSSI ?

1 I VUE D’ENSEMBLE

NOTRE VISION

NOUS VOULONS

Une Commune unie, attractive, innovante, qui favorise la cohé- sion sociale, l’installation d’entreprises et de résidents. Une Commune à l’écoute de ses citoyens et de ses hôtes et qui répond au mieux à leurs attentes. Une Commune efficiente, soucieuse de la bonne gestion de ses finances. Une Commune qui compte aux niveaux régional et cantonal. Une Commune nouvelle ambitieuse qui favorise les trois piliers du développement durable.

Conseil communal de Crans-Montana

Impressum Vue d’Ensemble - Magazine officiel de la Commune de Crans-Montana N.04, mars 2020 Tirage 7000 exemplaires Rédaction: Danielle Emery Mayor

Graphisme: grand-partenaires.ch

Ce magazine a été imprimé sur du papier recyclé, conformément aux engagements environnementaux de notre Commune.

2 I VUE D’ENSEMBLE

TABLE DES MATIÈRES

03 04 06 07 08 10 11 12 14 15 16 18

POINT DE VUE DU PRÉSIDENT

VISION 2020/2021 LES DÉFIS DES SERVICES PUBLICS ENVIRONNEMENT CRUES : ANTICIPER LE DANGER

V ivre dans la nature rend heureux ! Le printemps s’installe, la nature se réveille. Quel bonheur quand on entend le chant joyeux des oiseaux, quand on voit des papillons qui voltigent de fleur en fleur ! Dans notre belle région, nous avons la chance de pouvoir vivre dans – et avec – la nature. Mais jusqu’à quand ? En 2020, en Suisse, plus d'un tiers des espèces de végétaux et d'animaux sont menacés… À l’heure où les jeunes descendent dans la rue pour clamer leur peur d’un avenir irrémédiablement abîmé, les politiques ont l’obligation de s’engager dans le maintien durable du bien-être de chacun et dans la sauvegarde de l’environnement. Après avoir accordé une priorité à l’offremédico-sociale, consciente de ses responsabilités, la Commune de Crans-Montana déploie son action en s’engageant en faveur de la biodiversité et en pensant énergies renouvelables, mobilité douce. Nous espérons, dans cette édition de Vue d’Ensemble , attirer votre attention sur les actions menées : on vous parle des démarches entreprises pour optimiser les ressources naturelles, pour se développer dans le respect de l’environnement, pour entreprendre des actions (avec vous) en faveur de la diversité naturelle de notre région. Des aides pratiques sontmises enplacepour accompagner lecitoyen qui veut tirer parti de l’énergie solaire ; des projets avancent pour permettre de se chauffer avec des énergies renouvelables et locales, l’approvisionnement en eau ces prochaines années pourra être garanti grâce à la concrétisation du projet Lienne - Raspille. Autorités et citoyens doivent se sentir responsables, avoir conscience des enjeux, des actions à entreprendre. Chacun à son niveau a son rôle à jouer. Il n’y a plus de temps à perdre. Cela peut commencer en plantant une prairie fleurie dans sont jardin pour attirer chez soi papillons et oiseaux. On vous dira comment faire, on vous accompagnera pour construire un hôtel à insectes ou un nichoir à hirondelles avec vos enfants. Vous verrez: c’est ludique et rassembleur ! Nous ne sommes qu’au début d’un vaste programme.

ENVIRONNEMENT QUALITÉ DE L'EAU : BONNE, VOIRE TRÈS BONNE MOBILITÉ APERÇU DES TRAVAUX SUR LE DOMAINE PUBLIC ENVIRONNEMENT NOUVEAUTÉ À LA DÉCHETTERIE DES CRÊTS

ENVIRONNEMENT MOINS DE DÉCHETS PLUS DE VIE !

ENVIRONNEMENT CRANS-MONTANA S'ENGAGE. VOUS AUSSI ? VIE CITOYENNE CRANS MONTANA ENSEMBLE : EXPOSITION ITINÉRANTE VIE CITOYENNE CRANS-MONTANATHLON 2020 : DES JOUTES QUI RASSEMBLENT !

ACTUALITÉ INFOS EN BREF

ACTUALITÉ RÉFORME DE LA GOUVERNANCE INTERCOMMUNALE :

L'OUVRAGE EST SUR LE MÉTIER !

19 20

LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA EN QUELQUES CHIFFRES

À NE PAS MANQUER AGENDA

Crans-Montana s’engage. Vous aussi ?

Nicolas Féraud Président de la Commune de Crans-Montana

3 I VUE D’ENSEMBLE

VISION 2020/2021

LES DÉFIS DES SERVICES PUBLICS

5 6 En résumé : d'ici à 2070, on peut tabler sur une hausse des besoins de 10%. Le document pointe plusieurs solutions pour y répondre. «La force de la fusion, c'est de permettre une gestion cohérente sur tout le territoire, nous avons une vision d'ensemble qui nous rend efficaces. C'est une manière de travailler pleine de bon sens. » Une autre étude vient d'être livrée aux élus : elle ana- lyse la qualité des sources sur la commune. Et, bonne nouvelle : les résultats sont bons (voir p. 7). La Commune de Crans-Montana s'est approchée de Lens et Icogne pour voir s'il est possible de centraliser la potabilisation de l’eau dans une seule station pour le côté Ouest : les stations de Chermignon et Dzozet sont en bout de course. «Nous analy- sons les risques éventuels pour voir ce qui se passerait en cas de problème sur les ouvrages de potabilisation. La construction se fera durant la prochaine législature. » Le projet de rehaussement du lacPlanMayen, devisé à 10millions, a reçu l’approbation technique de l’Office fédéral de l’énergie. La demande de changement du plan de zone est en traitement au Tribunal cantonal, suite aux oppositions. Côté eau encore, à noter le projet d'agrandissement et demoder- nisationde la stationd'épuration (Step) deNoës. Coût: 25millions de francs. Les travaux devraient démarrer en 2023. DÉFI DÉFI L'EAU : EN SUFFISANCE MAIS... « Quantitativement et qualitativement, l'eau n'est pas une inquié- tude pour la Commune de Crans-Montana, note Carlo Clivaz. Nous sommes sur un bassin versant qui reçoit suffisamment de précipi- tations et nous avons le barrage de Tseuzier en cas de sécheresse, nos capacités de stockage constituant notre point faible. » Pour prévoir les besoins en fonction du climat qui évolue, la Commune dispose d'un plan directeur (voir Vue d'Ensemble N° 2).

D

« Avoir la feuille blanche, c’est passionnant, déstabilisant et… lourd ! » Demandez à Carlo Clivaz de vous raconter ce qui a dû être mis en place dans son dicastère juste après la fusion, le conseiller municipal vous dira com- bien tout n'a pas été facile. Petit à petit, l'organisation des Ser- vices publics s'est construite. «Au début, c'est vrai que j'ai dû mettre lesmains dans l'opérationnel. Pour chaque domaine d'ac- tivité, on a maintenant une porte d'entrée et un interlocuteur. » Aperçu de quelques dossiers posés sur la table de Carlo Clivaz.

CONNAÎTRE LES DANGERS POUR ANTICIPER

Que faire en cas de forte crue ? Où intervenir en priorité ? Quels torrents vont déborder en premier ? Savoir cela à l'avance permet d'envoyer les hommes et les machines au bon endroit. « Je suis assez fier du travail que nous avons fait, avec la carte des dangers. C'est un service à la population, ce n'est pas un travail visible comme l'est une construction, mais c'est important. D'ici la fin de la législa- ture, ce travail sera terminé (même si cette carte est appelée à être continuellement mise à jour). Nous avons maintenant une connais- sance pointue du territoire et nous savons où il faut intervenir en priorité en cas de catastrophe. » Une zone de danger connue est celle du glissement du Boup ; côté avalanches on sait qu'Aminona est une zone sensible. Tout est car- tographié et priorisé (voir p. 6).

D

Citons enfin le Règlement des eaux, autre gros chantier du dicas- tère, qui est en cours de finalisation.

À noter qu'Icogne, Lens et Crans-Montana vont nommer cette année un observateur des dangers naturels.

4 I VUE D’ENSEMBLE

VISION 2020/2021

LE VIRAGE DE LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE 2050

2 DÉFI LIENNE - RASPILLE : UN PROJET VISIONNAIRE «Qui peut se vanter aujourd'hui d'avoir un bassin d'accumulation pou- vant retenir 4millions dem 3 d'eau ? Imaginez s'il fallait construire cela aujourd'hui, ce serait impossible ! Le projet Lienne - Raspille, qui pré- voit d'utiliser le barrage de Tseuzier pour récolter toutes les eaux du bassin versant entre Ayent et Varen, est visionnaire ! » CarloClivaz espère que les dix communes partenaires* vont concré- tiser ce projet estimé à 50 millions de francs (dont 20 millions de subventions espérées du Canton et de la Confédération). « Il faut réaliser ces travaux maintenant, pour les générations futures. Si on ne réalise pas ce projet, j'aurais le sentiment d'avoir loupé quelque chose... ». * Ayent, Icogne, Lens, Crans-Montana, Venthône, Veyras, Miège, Sierre, Salquenen, Varen ; de même que la société Oiken et Élec- tricité de la Lienne SA)

Pour Carlo Clivaz, l’énergie prendra clairement de l’importance, suite à l’adoption par le peuple suisse de la stratégie 2050. Gros dossier et gros défi : le projet de construction d'une centrale de chauffe à plaquettes de bois sur la commune de Crans-Montana. Le projet est en cours d’analyse ; une première conclusion s’im- pose : valoriser le bois de nos forêts pour en faire de l'énergie via une centrale de chauffe sur le territoire de la commune est tout à fait opportun. Et il s'inscrit en plein dans la Stratégie énergétique 2050 voulue par le peuple suisse. «Avec la décision d’abandonner le nucléaire, le chemin a été tracé. Notrepaysest àunmoment charnière, noscomportementsdoivent changer. Au niveau politique, notremission est de rechercher tous les potentiels pour remplacer les énergies fossiles et non renouve- lables et d'accompagner ce changement. Le bois est une énergie indigène. Et du bois, nous en avons. » Au niveau de l'Association des communes de Crans-Montana, notre région planche sur les potentiels de productions régio- naux, comme du pompage-turbinage entre des lacs de la sta- tion ou le turbinage des eaux usées. « Et nous réalisons aussi ensemble la planification énergétique, un dossier qui devrait être bouclé fin 2020. » Autre dossier à finaliser : le renouvellement du label Cité de l'énergie qu'affichent avec fierté les communes de Crans-Montana.

FI

LE SOLAIRE, C'EST GALÈRE? PLACE À GROUP-IT !

3 DÉFI Vous vous intéressez à l’installation de panneaux solaires sur votre villa ou votre immeuble ? Et vous ne savez pas quelles solutions techniques choisir ni à qui vous adresser ? L’Association des Communes de Crans-Montana lance une opé- ration « Group-it » dans le but de vous accompagner dans vos démarches. Group-it vise également à rassembler des participants pour réaliser unappel d’offresgroupéauprèsdes installateurs, àdes conditions plus avantageuses. Le tout contrôlépar des spécialistes indépendants. Les participants ne s’engagent à rien.

FI

Endébut de législature, lesélus de Crans-Montana ont rédigé leur feuille de route. Celle-ci se décline en six défis*. Celui du conseiller communal CarloClivaz se résume comme suit :

3 DÉFI

www.cransmontana.ch/groupit

«Engager les démarches pour optimiser les ressources naturelles et respecter l'environnement ».

*voir aussi Vue d'Ensemble de décembre 2019.

5 I VUE D’ENSEMBLE

ENVIRONNEMENT

CRUES : ANTICIPER LE DANGER

L es communes sont tenues par la loi fédérale de réaliser des cartes de dangers dus aux crues. Objectif : indiquer les zones potentiellementmenacées par des inondations. Explications avec David Theler, hydrologue et docteur en géosciences et environnement. La société géau environnements a réalisé une partie des cartes des dangers pour la Commune de Crans-Montana. Concrètement, comment procédez-vous ? David Theler : Nous avons parcouru l’ensemble des cours d’eau. Nous avons noté dimensions, matériaux de construction et état général, demême que les caractéristiques topographiques. Nous avons ensuite calculé la capacité hydraulique des ponts, des pas- sages souterrains et tuyaux pour savoir quel débit peut s’écouler. Sur le papier, nous avons séparé les tronçons selon leurs carac- téristiques (pente, granulométries, géométrie) et on a estimé les zones où des matériaux sont produits (sédiments et bois flottant notamment).

Comment fait-on pour évaluer les risques ? Il faut estimer le débit des crues et les probabilités que cela se produise (de 1 à 30 ans, de 30 à 100 ans, de 100 à 300 ans et de 300 à 1000 ans). En fonction des débits, on contrôle les ouvrages dont la capacité hydraulique est insuffisante et les points faibles où l’eau peut déborder sont repérés. Enfin, grâce à desmodélisa- tions, on cartographie l’étendue des zones d’inondation. Et cela débouche sur l’élaboration de la carte des dangers ? Oui. La carte est obtenue en croisant l’intensité et la probabilité qu’un événement se produise. Elle reprend les zones inondables, elle définit le degré de danger (élevé, moyen, faible ou résiduel). Chaque degré de danger a une influence sur l’aménagement du territoire puisque certains espaces sont interdits à toute construction.

6 I VUE D’ENSEMBLE

ENVIRONNEMENT

Q uelle est la qualité de chacune des 25 sources de la commune de Crans-Montana? C'est pour répondre à cette question qu'une étude a été menée par l'entreprise Membratec. «L'objectif était de livrer une vue d'ensemble de la qualité des ressources pour orienter la Commune le moment venu : cela permet de décider du trai- tement nécessaire et d'identifier les ressources qui doivent éventuellement être écartée», explique Florence Bonvin, res- ponsable Recherche & Développement chez Membratec. La qualité de l'eau doit répondre en effet à de strictes exigences légales. Il s'agit avant tout de penser à la santé des consom- mateurs. «Mais c'est également nécessaire de savoir si l'eau contient certains éléments qui peuvent colmater les équipe- ments ou affecter le réseau». Globalement, lit-on dans le rapport, « la qualité de l'eau de la com- mune de Crans-Montana est bonne, voire très bonne, mais dépend de la nature de la ressource» . Les eaux qui coulent en surface sont plus vulnérables que les eaux souterraines, en raison de la proximité des activités de l'homme ou des conditions météoro- logiques. Les fortes pluies par exemple influencent la concentra- tion en bactéries dans les sources influencées par les eaux qui coulent en surface.

Les lacs sont particulièrement vulnérables, à l’exemple de la Moubra : « Ce lac est particulièrement influencé par les activi- tés humaines  ; on y a trouvé en particulier des traces de micro- polluants. Nous recommandons donc de renoncer à la Moubra comme ressource en eau potable» . Mais que les baigneurs se rassurent : ils ne courent aucun risque s'ils boivent la tasse... Les campagnes d’échantillonnage ont eu lieu à quatre reprises entre avril 2018 et janvier 2019. «Nous avons essayé de captu- rer la variabilité saisonnière de la qualité d’eau en prenant des échantillons lors de conditions météo représentatives, telles que la fonte des neiges, ou une période chaude et sèche. » Les employés de la Commune ont procédé aux prélèvements. Les échantillons ont ensuite été envoyés dans trois laboratoires : un en Valais, un deuxième en Suisse alémanique et le troisième en Allemagne. «Ce dernier laboratoire, de pointe, a mesuré la matière organique dans l’eau ainsi que la taille et la nature de ces molécules organiques, quantifiant le risque de colmatage des équipements de traitement » , explique Florence Bonvin. Pour l'heure, retenons que l'eau du robinet à Crans-Montana est bonne à boire, elle a sa place sur la table de tous les consom- mateurs !

QUALITÉ DE L'EAU :

BONNE, VOIRE TRÈS BONNE !

7 I VUE D’ENSEMBLE

MOBILITÉ

APERÇU DES TRAVAUX SUR LE DOMAINE PUBLIC CE PRINTEMPS

Image de synthèse de la Place Victoria et Rue Centrale

L' entretien de l'espace public et des routes est une des tâches importantes de la Commune. Plusieurs chan- tiers vont s'ouvrir au printemps, en station et dans les villages. Brèvedescriptiondequelques-unsd'entreeux.

VILLAGE DE RANDOGNE La route à l'entrée du village de Randogne va être entièrement refaite et le chantier sera l'occasion de changer les installations souter- raines. La circulation étant limitée à 20 km/h, la déambulation piétonne à l'entrée du village sera bienplus agréableune fois les travauxfinis. Le secteur concerné va de la route cantonale jusqu'à l'ancienne chapelle. Durant les travaux, la route sera fermée à toute circulation et des déviations seront mises en place. Tous les rive- rains pourront accéder à leur domicile. L'accès piéton restera possible.

Période des travaux : de juin à fin novembre Investissement : 715'000 francs

8 I VUE D’ENSEMBLE

MOBILITÉ

MONTANA-VILLAGE La route de Verloplan, en face du Café de l'Ouest, est vétuste. Les travaux concernent la chaussée ainsi que les conduites enfouies dans le sol. L'accès aux habitations sera garanti par le Nord, depuis le Général-Guisan. Période des travaux : après Pâques pour une durée de trois mois environ Investissement : 480'000 francs

VILLAGE DE MOLLENS Les rues de la Scierie et de la Monderèche, à l'Est du village, seront en travaux ce printemps. Actuellement en très mauvais état, ces routes ont un grand besoin d'être rénovées. Le chan- tier sera aussi l'occasion de changer certaines conduites souterraines. Période des travaux : après Pâques pour une durée de trois mois environ Investissement : 330'000 francs

VILLAGE DE CHERMIGNON-D'EN-BAS

VILLAGE D’OLLON Le Tour de Romandie passera chez nous le 2 mai 2020. La route Granges – Ollon – Carrefour de Ban fera l’objet d’une réfection de la chaus- sée et d’un assainissement des dispositifs de retenue de véhicules. Les travaux impliquent une fermeture de la route.

En vue de l'agrandissement de la crèche-gar- derie de Martelles, des places de parc sup- plémentaires seront créées en bordure de la route cantonale. Les travaux ne devraient générer aucune nuisance dans le voisinage.

Période des travaux : du 9 mars au 9 avril Investissement : à charge du Canton

Période des travaux : dès réception de l'autorisation

de construire, courant 2020 550'000 francs

Investissement :

ROUTE DU RAWYL La route du Rawyl, depuis le giratoire de l'Al- bert 1 er jusqu'à laMigros, sera rénovée. La cir- culation sera maintenue durant le chantier, en alternance quand nécessaire. Les arrêts de bus seront déplacés plus à l'ouest, vers la Migros, et occuperont un espace en dehors de la chaussée. Les travaux, menés en collaboration avec le Canton, concerneront aussi l'installation des conduites du chauffage à distance. Période des travaux : après Pâques et jusqu'à la fin de l'année (avec l'interruption légale durant la période estivale) Investissement : 600'000 francs à

CRANS-MONTANA STATION Place Victoria - Rue Louis Antille

La fin des travaux de l'espace publique en sta- tion approche... Reste à terminer la place Vic- toriaet la rueLouis-Antille. Il faudraencoreun peudepatiencepour les riverains. La rue sera complètement à ciel ouvert pour permettre de terminer l'installation des conduites du chauffage à distance. L'accès piéton sera garanti pour que chacun puisse accéder aux commerces.

Aufinal, l'endroit deviendraunevéritableplace conviviale, avec un sol pavé et des arbres.

Période des travaux : après Pâques et jusqu'à la fin de l'année (avec l'interruption légale durant la période estivale) Investissement : 2'000'000 francs

chargedelaCommune en2020; idemen2021

9 I VUE D’ENSEMBLE

ENVIRONNEMENT

« Trier, c'est pas sorcier ! » Le moins que l'on puisse dire, c'est que les habitants de Crans-Montana ont compris le slogan, au vu des quantités de déchets triés et amenés dans les déchetteries. C'est une bonne nouvelle pour l'en- vironnement, un peumoins pour les coûts de ce service... Et ces coûts augmenteront encore puisque, désormais, les communes devront payer pour débarrasser nos papiers et cartons. Tout cela impactera vraisemblablement lemontant de la taxedebased’éli- mination des déchets. PLUSIEURS MOIS DE TRAVAUX Pour répondre aux besoins des habitants de la Commune de Crans-Montana, quatredéchetteries sont réparties sur le territoire : aux Fougirs, à Corin, à Comogne et aux Crêts. Cette dernière fait l'objet d'une complète réorganisation et transformation, pour offrir aux habitants la même qualité de service qu'aux Fougirs. Comme pour les autres points de récolte, c'est l'entreprise Retripa qui est en charge de la gestion, avec l'aide du personnel des travaux publics. LadéchetteriedesCrêts aura lamêmedimensionquecelle des Fougirs et permettra les mêmes types de tri. ALTERNATIVE : COMOGNE Durant les travaux (jusqu'à fin novembre 2020), les habitants du secteur peuvent se rendre par exemple à Comogne : en effet le Service de l'environnement a prolongé l'autorisation d'exploiter le temps de réaliser la nouvelle déchetterie (elle sera ensuite défini- tivement fermée). NOUVEAUTÉS À LA DÉCHETTERIE DES CRÊTS 

Ces travaux coûtent 1,6 million de francs.

Le Conseil communal a introduit des horaires pour le dépôt des déchets aux Ecopoints, de manière à éviter les nuisances sonores la nuit.

Dépôts autorisés :

- en semaine : de 8 heures à 22 heures

- dimanche et jours févier : de 10 heures à 18 heures

ENVIRONNEMENT

D eux jeunes fréquentant le Centre scolaire de Crans- Montana ont décidé de créer un évènement afin de sensibiliser le public à la problématique des déchets et, plus largement, au réchauffement climatique. Choqué par le désastre survenu en Amazonie récemment, Samuel Bonvin en a parlé à son ami Bastien Bétrisey. Les deux jeunes de 14 ans ont voulu en savoir plus sur le changement climatique, sur les catastrophes naturelles qui peuvent en découler. Et ils ont eu envie d’agir à leur niveau. L’organisation de la journée du 2 mai bat son plein. Samuel et Bas- tien ont de la suite dans les idées et les grandes lignes sont déjà tracées. Ils sont soutenus dans leurs démarches par Florence Salamin De Ieso, déléguée à la jeunesse à l’Association des Com- munes de Crans-Montana * . En marge de cet événement, Samuel et Bastien souhaitent dé- marcher les restaurateurs de la station pour leur suggérer d'appo- ser sur leur menu, ou sur la porte d'entrée, l'autocollant qu'il sont en train de créer. Objectif : encourager les clients à partir avec un «doggy-bag» s'ils n'ont pas terminé leur assiette. MOINS DE DÉCHETS PLUS DE VIE !

AU PROGRAMME, NOTAMMENT : • Projection des photos de Gregg Segal, Seven Days of Garbage • Exposition des travaux des élèves du CO ayant participé à un concours d’affiches • Ateliers organisés grâce à différents partenaires (exemple : créer ses propres produits cosmétiques) • Jeux éducatifs pour les petits afin d’apprendre, par exemple, à trier ses déchets

• Présentations d’initiatives régionales

Le Café d’Ycoor s’associe à cette journée en proposant un repas composé totalement de produits locaux.

Rendez-vous samedi 2 mai de 10 heures à 16 h 30 sur la place de Montana (au-dessus de la place d’Ycoor).

* La déléguée à la jeunesse est disponible pour encourager les projets de loisirs des jeunes dès le CO. Des rencontres régulières avec les organi- sateurs permettent d’avancer, de garder la motivation, de faire parfois le lien entre les partenaires et les jeunes.

Contact: jeunesse@cransmontana.ch

Vendredi 29 mai, 127 écoliers de 5 à 9 ans (du Pavillon genevois) participent à la journée Forêts propres organisée par le Centre scolaire, la Com- mission scolaire, CME, le Service du feu et les commerçants du cœur de Montana. Un riche programme les attend : visite des commerces du centre de Montana puis repas à l'Orangerie, ramas- sage des déchets par classe dans des zones défi- nies, clôture de la journée avec les autorités de la Commune qui viendront les féliciter pour leur engagement.

11 I VUE D’ENSEMBLE

ENVIRONNEMENT

CRANS-MONTANA S’ENGAGE. VOUS AUSSI ?

« Crans-Montana s’engage ». Derrière ce slogan se pré- pare tout un programme en faveur de la biodiversité : des cours et activités organisés par la Commune, avec l’aidede laFondationpour ledéveloppement durabledes régions de montagne. Des activités qui s'adressent à tous. «Le Conseil communal a pris en 2020 la décision d’engager la Com- mune sur la voie de la biodiversité. Sous le slogan Crans-Montana s'engage, la Commission édilité salubrité est chargée de mettre en place des programmes de formation sur les techniques et savoir- faire dans les jardins. L’objectif est aussi de provoquer une interac- tion entre les différentes générations, entre les gens des villages et ceux de la station» , explique Nicole Bonvin Clivaz, vice-présidente de la Commune. Cours, ateliers et activités visent à transmettre une approche res- pectueuse de la nature. Ils s’adressent aux citoyens, aux jardiniers amateurs, à la fois aux adultes et aux enfants. Un volet formation continue concerne les employés communaux qui seront appelés à appliquer les bonnes pratiques sur le domaine public. « Il s’agit de considérer les espaces verts non pas comme un tout à entretenir de manière standardisée, mais comme un ensemble d’espaces ayant chacun sa vocation et son esthétique. »

Une telle politique ne se met pas en place du jour au lendemain : c'est un processus qui démarre et qui est appelé à se poursuivre. Crans-Montana est au début de la démarche. Pour se faire accompagner, la Commune a pris contact avec la Fondation pour le développement durable des régions de mon- tagne (FDDM). «L'ambition est de faire de Crans-Montana une com- munemodèle enmatière de promotion de la biodiversité, indique le directeur de la FDDMEric Nanchen. Notre fondation aide à diffuser et enseigner les bonnes pratiques. » La Charte des jardins, par exemple, sera diffusée le plus lar- gement possible ; elle est un engagement moral à adopter les bonnes pratiques pour favoriser la nature. Les oiseaux, par exemple, sont importants, car ils sont de bons indicateurs de la biodiversité. Un premier volet du programme est proposé au public (voir ci-contre). Les activités seront étoffées au fil desmois. Le calen- drier sera tenu à jour sur le site internet de la Commune, avec différents documents utiles.

12 I VUE D’ENSEMBLE

26 MARS «Favoriser les oiseaux autour de chez soi » par Bertrand Posse (conférence de M. Bertrand ENGAGEZ-VOUS AVEC NOUS ! Horaire : 18 h 30 (Durée : 1 heure) Lieu : Caveau du Rocher - Corin Conférence gratuite suivie d’un apéritif biodiversite@cransmontana.ch 2 MAI «Moins de déchets, plus de vie» : journée de sensibilisation à la problématique des déchets et au réchauffement climatique. Activités diverses organisées par deux adolescents du Centre scolaire, Samuel Bonvin et Bastien Bétrisey Horaire : de 10 h 00 à 16 h 30 Lieu : place Montana (Ycoor) 19 MAI Unipop : « Hirondelles et martinets, des ambassadeurs en recherche de toits» (conférence de M. Bertrand Posse, ornithologue, Nos Oiseaux / Antenne valaisanne de la Station ornithologique suisse) Inscription : www.unipopcransmontana.ch 29 MAI Journée d'action « Forêts propres » pour les écoliers, organisée par le Centre scolaire de Crans-Montana, en collaboration avec CME. 30 MAI «Mon jardin vert» : atelierpratiquepourdécouvrir les alternatives aux produits phytosanitaires, proposé par la Fondation pour le développement durable des régions de montagne et le Service cantonal de l’environnement. Cet atelier se tiendra à l’extérieur. Avec différentes activités pour les enfants. 19 JUILLET Activités pour enfants et adultes proposées par Crans-Montana s'engage à l'occasion de l'inauguration de la Place du Scandia et de la Fête de St-Christophe. Posse, ornithologue, Nos Oiseaux / Antenne valaisanne de la Station ornithologique suisse).

Dates sous réserve de modifications

Détails et informations utiles sur www.commune-cransmontana.ch

Contact : biodiversite@cransmontana.ch

13 I VUE D’ENSEMBLE

VIE CITOYENNE

CRANS-MONTANA ENSEMBLE : NAISSANCE D'UNE COMMUNE

D epuis le 1 er janvier 2017, un destin nouveau relie ceux qui habitent notre région, un destin mis en commun par la fusion. La Com- mission culture a imaginé une exposition itinérante qui symbolise la naissance de cette communauté – la nouvelle commune de Crans-Montana – et ladiversitédes lieuxet des personnes qui la composent. Vingt et un villages, de nombreux visages, des gens qui se rencontrent, des jeunes, des moins jeunes, des hommes, des femmes : les photo- graphies de Bertrand Rey ont capturé un instant de ces vies.

EXPOSITION ITINÉRANTE

Montana-Village

9 mai 2020

Chermignon-d’en-Bas

13 juin 2020

Mollens

18 juillet 2020

Chermignon-d’en-Haut

22 août 2020

Randogne

26 septembre 2020

Crans-Montana station

Hiver 2020-2021

14 I VUE D’ENSEMBLE

VIE CITOYENNE

CRANS-MONTANATHLON 2020 : DES JOUTES QUI RASSEMBLENT !

I maginez des équipes créées pour représenter chacune son village. Toutes ont rendez-vous avec leur fan-club à Ycoor le 6 juin 2020. Les gagnants seront ceux qui auront réalisé les meilleurs scores en sciant une bûche, qui auront gagné au tir à la corde, réussi les exercices d’équilibre, passé les épreuves de connaissance du patois avec succès, qui auront composé la meilleure chanson, cuisiné le meilleur gâteau, gagné à l’applaudimètre… La première édition du Crans-Montanathlon promet de belles bagarres dans la bonne humeur ! «Cette journée est inspirée de ce qui se fait à Conthey » , explique Tarcis Ançay, président du comité d’organisation. «C’est une fête qui rapproche les villages et les gens qui y habitent. » L’idée du Crans-Montanathlon a émergé au sein de la Commission Sport de la Commune. Celle-ci soutient donc l’événement, comme le sou- ligne le conseiller municipal Laurent Bagnoud : «Cette volonté de rassembler les habitants des villages, ceux de la station, c’est important! C’est ce même esprit de cohésion qui sous-tend l’ex- position itinérante Crans-Montana Ensemble – Naissance d’une commune , qui a lieu ce printemps » (voir en p. 14).

UNCHEF DE VILLAGE, UNE ÉQUIPE Le CO a désigné un chef par village, chargé de monter une équipe de sept personnes, dont un senior de plus de 60 ans et au moins deux femmes. Avant la rencontre du 6 juin, les équipes doivent créer une chanson avec des mots obligatoires ; aux fourneaux, ils doivent préparer le meilleur des gâteaux. Et ils devront convaincre les papilles de grands chefs. La tenue que porteront les équipes doit faire preuve d’originalité. Voilà quelques-uns des points du règlement. «Ce sera une journée très ludique, promet Tarcis Ançay. Si les membres des équipes doivent avoir au moins 18 ans, les enfants auront plein d’activités et jeux pour s’amuser à Ycoor. Après les finales de l’après-midi, la soirée se poursuivra avec le souper en commun, la remise des prix et la fête jusqu’au bout le la nuit. Tout le monde doit venir ! »

Infos et modalités de participation sur www.commune-cransmontana.ch

15 I VUE D’ENSEMBLE

ACTUALITÉ EN BREF

FACILITER L’ACCÈS À LA FORMATION

Les prêts d'honneur facilitent l’accès à la formation et promeuvent l’égalité des chances. Les écoliers, les étudiants, les apprentis et les chômeurs en fin de droit qui suivent des cours de reconversion ou perfectionnement peuvent bénéficier de prêts d’honneur. Les Fondations «Les Moineaux» et «Mia Zuppinger-Rüedi » ainsi que la Bourse Cheikh Yamani soutiennent les personnes domiciliées sur le territoire communal dont les capacités financières sont insuffisantes pour poursuivre leur formation. Le dossier de demande doit être transmis à la Commission com- munale de la formation professionnelle et apprentissage, avenue de la Gare 20, CP 308, 3963 Crans-Montana.

CARTONS DE LA SOLIDARITÉ

SOUTIEN AUX JEUNES SKIEURS CMA SA offre la gratuité aux enfants qui ont moins de 9 ans au 19 décembre 2019 (date du lancement du nouvel abonnement annuel). De leur côté, les Communes de Crans-Montana, Icogne et Lens ont fourni à la société CMA la liste des enfants qui bénéficient de la gratuité. Pour les enfants entre 9 et 18 ans inclus, la Commune de Crans-Montana rembourse le montant de l’abonnement (199 francs) sur la base d’une facture avec justificatifs. Les parents doivent se présenter aux caisses des installations de CMA avec la carte d’identité des enfants dès le 1 er avril pour rece- voir un Pass 365 par enfant (Keycard offerte). Ceux qui ont déjà acheté le Pass 365 en ligne pour leurs enfants ayant droit au sou- tien devront semanifester par email avec le numéro de commande à info@mycma.ch. Le Pass 365 annuel des enfants sera valable du 1 er mai 2020 au 30 avril 2021 (NB : cet abonnement ne donne pas accès au carnet avantages). Afin d’apporter un coup de pouce à des personnes et des familles de notre région qui se trouvent en situation de précarité tempo- raire, les bénévoles de l’Association Noble et Louable Contrée Par- tage (NoLoCo) organisent la prochaine collecte de marchandises samedi 9 mai dans plusieurs magasins à Crans-Montana. Les produits récoltés sont distribués au Magasin solidaire, vers Ycoor. Plus de 40 familles dans le besoin de Crans-Montana, Icogne et Lens bénéficient de cette aide. www.nolocopartage.ch CHEMIN DES CONTRÉES LES TRAVAUX AVANCENT Un nouveau chemin thématique est en cours de réalisation: sur le coteau, le «Chemin des Contrées» relie Mollens à Icogne en pas- sant par Diogne. Il traverse horizontalement des zones de nature sauvage extraordinaires. Le Conseil communal de Crans-Montana se réjouit de voir ce chemin entre Noble et Louable Contrées abou- tir. Les informations sur cette magnifique balade seront bientôt présentées au public.

UN NOUVEAU VÉLO-CLUB

Le Vélo-Club de Crans-Montana a vu le jour fin novembre 2019, en présence de Steve Morabito. L’association, que soutient la Com- mune, est présidée par Jean-Pierre Longchamp. Elle s’est fixé comme but de développer le sport cycliste sous ses différentes formes, de défendre les intérêts de ce sport, d’entre- tenir de bons rapports avec les autres associations et partenaires favorisant le développement du vélo.

COLLECTION DE CARTES POSTALES

Ce sont cinq classeurs remplis de cartes postales qui concernent la région de Crans-Montana ! Au fil des ans, Jean-Paul Sprenger a constitué une belle collection. La Commune a acheté ces images pour les mettre à disposition de la Bibliothèque intercommunale qui aura mission de mettre en valeur ce patrimoine historique à l’attention du grand public.

RENCONTRES DES SENIORS

22.05.2020  1 re sortie 18.09.2020  2 e sortie

06.12.2020  Noël à Randogne 12.12.2020  Noël à Martelles

16 I VUE D’ENSEMBLE

ACTUALITÉ EN BREF

À VOS AGENDAS! PROCHAINES RENCONTRES DES SENIORS SEPT MONTAGNEUX DANS LA CITÉ À la commande d’un mobilier urbain pour Crans-Montana, l’artiste valaisanneMarie Antoinette Gorret a répondu par uneœuvremonu- mentale, seule à même de dialoguer avec la couronne impériale qui lui sert d’arrière-plan : sept Montagneux de bronze, immenses, élancés, superbes de prestance sont installés à Crans-Montana depuis décembre. «Les bouquetins portent le poids des années avec prestance. Plus ils sont vieux, plus ils sont forts et beaux… et ça se voit ! » L’artiste a voulu ce mélange de l’homme et de l’animal pour magni- fier ce que l’on ressent en montagne. Leurs attitudes évoquent différentes émotions: la curiosité, l’étonnement, la tendresse, l’espièglerie, la complicité, la fierté et la contemplation. À les voir dans la rue, on dirait une danse immobile... 22.05.2020: 1ère sortie 18.09.2020: 2e sortie 06.12.2020: Noël à Randogne 12.12.2020: Noël à Martelles PROCHAINES ASSEMBLÉE PRIMAIRE

lundi 15 juin 2020

17 I VUE D’ENSEMBLE

RÉFORME DE LA GOUVERNANCE INTERCOMMUNALE : L’OUVRAGE EST SUR LE MÉTIER C omment améliorer le système de gouvernance de la région de Crans-Montana que gèrent trois com- munes? Comment faire évoluer la gouvernance de la région pour qu’elle corresponde aux besoins et

Après discussion avec les communes voisines de Lens et Icogne, le 20 janvier dernier, il a été convenu que le chantier pouvait se poursuivre dans cette direction. Il s’agit maintenant d’approfondir la stratégie de la «Coordination intercommunale». La Commission Structure de l’ACCM, appuyée par les experts qui ont conduit la première phase de l’étude, a été chargéedeces travaux. Le travail consisteàpréciser les contours concrets pour chacune des tâches conduites actuellement par l’ACCM (ainsi que d’autres éventuellement) et de décrire, dans le détail, les différentes modalités de coordination envisageables. La démarche est menée en collaboration avec les autorités des Communes de Crans-Montana, Lens et Icogne. Il est important de rappeler que le Conseil municipal de la Com- mune de Crans-Montana n’a pas entériné formellement, à ce jour, sa décision de quitter l’ACCM, souhaitant attendre d’avoir en sesmains une variantepour unecoordination intercommunale. Le Conseil communal estime toutefois que l’ACCM actuelle ne permet plus d’assurer une bonne gouvernance politique sur le Haut-Plateau. Il se réjouit que les communes de Lens et d’Icogne soient d’accord de poursuivre les analyses pour améliorer la col- laboration entre les trois Communes. Quelle que soit la forme de gouvernance mise en place, les trois communes se sont engagées à reprendre tout le personnel de l’ACCM.

attentes en 2020?Ces questions ont conduit leComité directeur de l’Association des Communes de Crans-Montana à mandater la Commission Structure de l’ACCM afin qu’elle analyse la situa- tion actuelle et qu’elle propose des pistes pour se projeter dans l’avenir. Le professeur Nils Soguel de l’Institut deHautes Études en adminis- tration publique (IDHEAP) et le Dr Gilles Léchot du cabinet Compas Management Services ont accompagné ces démarches, apportant un regard d’experts reconnus et neutres. Ils ont identifié les situa- tions problématiques actuelles, établi un diagnostic stratégique et, en août 2019, présenté différentes alternatives possibles aux conseils communaux de Lens, Icogne et Crans-Montana réunis. Le résultat de cette étude, basée sur une démarche menée avec les représentants des trois Communes, montre que la variante «Coordination intercommunale» est à privilégier. Début septembre 2019, leConseil municipal deCrans-Montana s’est déterminé, à l’unanimité, sur l’alternative qui lui semble la meil- leure et qui est plébiscitée par l’étude, celle de la « Coordination intercommunale».

Votre Conseil communal

L’amélioration de la gouvernance politique et administrative doit permettre la maîtrise de trois défis stratégiques :

1. Renforcer la capacité concurrentielle sur le marché touristique en développant un positionnement porteur, clair et partagé. 2. Traduire la nouvelle donne résultant de la fusion de la Commune de Crans-Montana dans la gouvernance et l’organisation du Haut-Plateau. 3. Développer une conduite forte permettant d’assurer un leadership sur le Haut-Plateau et d’aligner les intérêts des uns et des autres derrière l’intérêt général.

18 I VUE D’ENSEMBLE

LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA EN QUELQUES CHIFFRES

HOMMES : 5055 FEMMES : 5139 TOTAL : 10194* LA POPULATION EN STATION S’ÉLEVAIT À 4282 HABITANTS ET CELLE DES VILLAGES À 5912 HABITANTS.

* SI ON TIENT COMPTE DES 129 PERSONNES AU BÉNÉFICE D’UN PERMIS L DEPUIS PLUS D’UN AN, LE NOMBRE D’HABITANTS MONTE À 10’323. LES ÉLÈVES DE L’ÉCOLE DES ROCHES PRÉSENTS À BLUCHE EN 2019 SONT DÉCOMPTÉS DANS CE CHIFFRE.

19 I VUE D’ENSEMBLE

À NE PAS MANQUER

AVRIL 2020 4 ÉCHO DES BOIS CONCERT ANNUEL Centre de Congrès Le Régent 12 CRANS-MONTANA CLASSICS CONCERT DE PÂQUES Église de Chermignon-d'en-Haut 12 FÊTE DE PÂQUES Crans-Montana 17-19 24-26 CAPRICES PRESENTS MODERNITY Arnouva + Cry d'Er 23 FÊTE PATRONALE ST-GEORGES Chermignon

MARS 2020 6-8 3 e SALON DES VINS ET TERROIR Centre de Congrès Le Régent 8 CHŒUR MIXTE ST-GEORGES : CONCERT ANNUEL Chapelle de Chermignon-d'en-Bas 14 FANFARE CÉCILIA CHERMIGNON : CONCERT ANNUEL Martelles, Chermignon-d'en-Bas 21 13 e DÉFI DES FAVERGES Sur les hauteurs de Crans-Montana 21 COR DES ALPES MONTANA-VILLAGE CONCERT ANNUEL Centre scolaire Montana-Village 26 FAVORISER LES OISEAUX AUTOUR DE CHEZ SOI Caveau du Rocher – Corin

MAI 2020 2 MOINS DE DÉCHETS, PLUS DE VIE JEUNESSE DE CRANS-MONTANA Place de Montana – Ycoor 2 FÊTE PATRONALE DE ST-GOTHARD Cordona 19 HIRONDELLES ET MARTINETS, DES AMBASSADEURS EN RECHERCHE DE TOITS UNIPOP 20 CHŒUR L’ESPÉRANCE DE ST-MAURICE-DE-LAQUES CONCERT ANNUEL Salle polyvalente de Mollens 30 MON JARDIN VERT Montana-Village

JUIN 2020 6 CRANS-MONTANATHLON Ycoor 7 CHŒUR MIXTE LA CÉCILIENNE D’OLLON CONCERT ANNUEL Salle villageoise d’Ollon 11 FÊTE-DIEU 15 ASSEMBLÉE PRIMAIRE DE LA COMMUNE DE CRANS-MONTANA

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER : WWW.COMMUNE-CRANSMONTANA.CH

20 I VUE D’ENSEMBLE

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20

Made with FlippingBook Learn more on our blog