La revue du détaillant N° 575 - Edition 2016

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

Premier mensuel des petites et moyennes entreprises commerciales de l’alimentation de proximité

DOSSIER SPÉCIAL Gastronomie Française

Parce que vous êtes plus fragiles que toutes les machines

Spécial Créateur d’entreprise COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ARRÊT DE TRAVAIL ACCIDENTS DE LA VIE

Quand on crée une activité, il est essentiel de bien assurer celui ou celle qui est la clé et le moteur de l’entreprise : le commerçant ou l’artisan lui-même. Créée par des professionnels de l’Alimentaire comme vous, la MAPA a choisi de vous apporter son soutien pendant vos premières années d’exercice. Un coup de pouce bien utile pour vous aider à bien démarrer votre activité.

www.mapa-assurances.fr

* Voir détail de l’offre auprès de votre conseiller(e) MAPA.

Société d’Assurance Mutuelle à Cotisations Variables Entreprise régie par le Code des Assurances

a été créé en 1947 N° ISSN 0244-2604 ALLIANCE MAG, Sarl au capital de 73 632

R.C.S. Paris B 430 475 467 Gérant : Philippe PILLIOT

5 rue des Reculettes 75013 PARIS Administration : 01 55 43 31 85 Fax : 01 55 43 31 99 E-mail : nouvel.epicier@wanadoo.fr Abonnement 1 an : 39 T.T.C. 2 ans : 58 T.T.C. Prix au numéro : 5,5 T.T.C. Périodicité : mensuel Directeur de la Publication : Bernard REGNAULT Rédacteur en chef : Philippe PILLIOT E-mail : philippe.pilliot@wanadoo.fr Coordination rédaction : Alice ROZNOWIEZ Photos : Ph. PILLIOT (sauf mention contraire) Ont également participé à la rédaction : A.BAUFRE

Chers amis, Voilà une nouvelle saison estivale terminée et j’espère de tout cœur qu’elle a permis pour certains de profiter du flux de nouvelles clientèles de passage et pour d’autres de bien se reposer pour attaquer la reprise dans les meilleures conditions. Cet été fut une nouvelle fois l’occasion pour les producteurs de tirer le signal d’alarme sur les risques de crises, comme pour le melon ou le lait, et pour legouvernement definaliser sonpassage en force sur la loi travail. Il faut dire qu’utiliser 3 fois le 49-3 pour faire passer une loi marquera les esprits. Il y a eu le Brexit anglais avec la sortie de l’UE et son lot d’inquiétudes… et cette magnifique deuxième place à la coupe d’Europe. Pour cette reprise, je retiendrais 2 points : • L’avertissement de l’UPA au Premier ministre à propos de la mise en place d’une taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises, taxe annoncée à l’Association des Régions de France. Le Président Crouzet, dans son courrier au Premier ministre, est clair dans ses propos : « Nous espérons qu’il s’agit d’une rumeur et qu’en aucun cas vous n’envisagez de prendre une telle disposition, totalement inacceptable pour les 1 300 000 entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité que l’UPA représente. » • Le signal d’alarme tiré par la CGPME sur le nouveau taux de l’IS pour les PME. Si on considère que le taux marginal de l’Impôt sur les Société (IS) est aujourd’hui de 33,3%, dans la pratique, les grandes entreprises appliquent un taux inférieur à 10% alors que les PME ont en moyenne un taux de 32% ! La proposition du gouvernement d’envisager la création d’un nouveau taux à 28% pour les PME en dessous d’un certain seuil de chiffre d’affaires parait du coup une bien pâle mesure, inefficace et toujours aussi injuste. A quand la fin de l’augmentation des prélèvements… ?

Publicité : Tél. : 01 55 43 31 97 Abonnement : Tél. : 01 55 43 31 84 Composition et impression : Printcorp 8 rue Jean-Pierre Timbaud

75011 Paris Tél. 01 55 28 87 09

(Reproduction autorisée avec mention de la source sous condition d’adresser un exemplaire de son utilisation).

Ne pas jeter sur la voie publique.

SOMMAIRE

EDITO ACTUALITÉS VITE-DIT STOP LINÉAIRE DOSSIER SPÉCIAL :

p.3 p.4 p.5 p.6-12 p.14-19 p.20 p.21 p.22 p.23 p.24-25

GASTRONOMIE FRANÇAISE DU CÔTÉ DES FROMAGES DU CÔTÉ BIO DU CÔTÉ VIN DU CÔTÉ FRUITS ET LÉGUMES LES GÉRANTS INFO PRO LES PETITES ANNONCES LE BULLETIN DABONNEMENT LA FNDECB À VOTRE SERVICE

La FNDECB, au coté de l’UPA et de la CGPME, se bat et continuera à le faire dans l’intérêt des milliers d’entreprises qu’elle représente.

p.26 p.27 p.28 p.30

Bernard Regnault Président de la FNDECB

ACTUALITÉS

LES COMMERÇANTS FRANCILIENS RÉPONDENT À AMAZON ET PRIME NOW AU TRAVERS DU RÉSEAU WITS Les commerçants de proximité d’Île-de-France réagissent au nouveau service de livraison de produits frais Amazon Prime Now et, depuis quelques mois, se structurent déjà autour d'un réseau. Celui-ci leur permet de digitaliser leur activité et de proposer des services de Click & Collect et de livraison. Les commerces de proximité ont déjà pris le pas et aujourd'hui réagissent au travers de ce réseau, animé parŸWITS, partenaire de la FNDECB.Ÿ Plus de 200 commerçants parisiens et de la petite couronne sont ainsi réunis et s'appuient sur les services et l'application mobile myWITS. Cela correspond à un catalogue de plus de 5 000 produits (versus les 4 000 produits frais d'Amazon). La mairie de Paris entend œuvrer pour la préservation des commerces de proximité, mais il est important de noter que ces derniers agissent et réagissent déjà depuis quelques mois. Aujourd'hui, ces commerçants proposent ainsi aux Franciliens de commander des produits frais et de faire leurs courses 24h/24 via le service myWITS. Le principe est simple : l’appli géolocalise le consommateur et repère les meilleurs petits commerces aux alentours. Il n’y a plus qu’à faire son marché en ligne, payer et “emballé c’est pesé !”. Une fois la commande enregistrée, deux possibilitésŸ: se faire livrer ou passer directement chercher son panier de produits frais chez le ou les commerçants.Ÿ Les commerçants de proximité sont d'ailleurs déjà bien accompagnés pour assurer leurs livraisons à domicile en 1h30 (frais à 6€60 pour Paris) et il est également possible de choisir le créneau souhaité pour être livré. Prime Now axe sur la rapidité et l'ef²cacité, mais si l’on sort du cadre 1h/5,90€, le consommateur peut avoir des surprises.Ÿ ACCESSIBILITÉ : ATTENTION AUX DÉMARCHAGES ABUSIFS La FNDECB a été alertée par Marie PROST-COLETTA, déléguée ministérielle à l’Accessibilité, au sujet de certaines pratiques douteuses, voire frauduleuses, concernant le dispositif des Agendas d’Accessibilité Programmé (Ad’AP). POUR RAPPELŸ: La loi du 11 février 2005 prévoit la mise en accessibilité de tous les établissements et installations recevant du public pour le 1 er janvier 2015. Cependant, les Etablissements Recevant du Public (ERP) n’étant pas tous accessibles à cette date, des Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) ont été mis à leur disposition. Un agenda permet à tout gestionnaire/propriétaire d’ERP de poursuivre ou de réaliser l’accessibilité de son établissement après le 1 er janvier 2015. Il correspond à un engagement de réaliser des travaux dans un délai déterminé (jusqu’à 3 ans, sauf cas très particuliers), de les ²nancer et de respecter les règles d’accessibilité. L’un des avantages de l’Ad’AP est qu’il suspend les sanctions en cas de non-respect des règles d’accessibilité. Les dossiers d’Ad’AP devaient obligatoirement être déposés avant le 27 septembre 2015 à la mairie (ou dans des cas particuliers auprès du Préfet). De nombreuses entreprises, selon la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité (DMA), sont sollicitées par des organismes les enjoignant d’entrer dans le dispositif Ad’AP en les démarchant de manière abusive. Ces sociétés proposent des prestations de diagnostic en évoquant des sanctions dans les documents qu’elles présentent laissant croire que ces derniers émanent d’une instance of²cielle. La Direction Générale de la Concurrence, Consommation et Répression des Fraudes (DGCCRF) a été saisie et une enquête est actuellement en cours. La FNDECB souhaite donc attirer votre attention sur cet état de fait et vous rappeler les informations suivantesŸ: • Si les dossiers d’Ad’AP devaient obligatoirement être déposés avant le 27 septembre 2015 à la mairie (ou dans des cas particuliers auprès du Préfet), cela ne signi²e pas qu’un ERP ne peut plus déposer d’Ad’AP au-delà de cette date. En effet, dans ce cas, il appartient à tout gestionnaire/propriétaire d’ERP d’expliquer au maire ou au préfet les raisons de son retard a²n d’éviter la pénalité prévue à l’article L111- 7-10 du Code de la construction et de l'habitation (1Ÿ500 € ou dans des cas particuliers 5Ÿ000 €)Ÿ; Ÿ• Un ensemble d’outils, nécessaires à la mise en œuvre des Ad’AP, est à la disposition des entreprises sur le site http://www.accessibilite. gouv.fr/ comme, par exemple, un outil permettant aux entreprises de réaliser un autodiagnosticŸ; un Recueil des améliorations simples et utilesŸou une base de données des produits accessibles. Les consommateurs peuvent également se tourner vers le Click&Collect ou la livraison ou les consignes Bluedistrib (solution ²liale du groupe Bolloré) pour stocker les commandes effectuées sur MyWits après la fermeture des commerces.Ÿ Plusieurs fédérations soutiennent le serviceŸ: la Fédération Nationale des Epiciers, Cavistes et Spécialistes Bio, les Commerçants De France, la Confédération Nationale des Poissonniers et Ecaillers de France... LA FIN DU COMMERCE DE PROXIMITÉ N'EST PAS ENCORE ARRIVÉE !

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 4

N°575-Août-Sept2016

VITE DIT

LES FROMAGES DE NORMANDIE À DÉCOUVRIR DANS UN SUPERBE OUVRAGE Les éditions des Falaises publient « Les Fromages de Normandie » . L’auteur Philippe Olivier , a défendu avec passion les fromages de France tout au long de sa vie professionnelle. Philippe Olivier , qui fut durant de nombreuses années Président des Fromagers de France, a vraiment permis l’essor de cette profession. Issu d’une famille de collecteurs, af²neurs et marchands de fromages depuis 1907, il n’a cessé de cultiver et de perfectionner les techniques et les secrets de cet art qu’est l’af²nage. Il est aussi un dénicheur impénitent de fromages oubliés auxquels il redonne vie. Avec lui, ce sont aussi des paysans qui continuent à valoriser le patrimoine fromager français, le plus important au monde. Le reportage photographique a été réalisé par Maria Greco Naccarato, food-stylist.

UNE GRANDE RÉGION DU FROMAGE

Le climat de Normandie est parfaitement adapté à la production laitière et fromagère. Une longue tradition de fabrication de fromages s’est construite au ²l du temps. Quatre des vingt-huit fromages au lait de vache (le neufchâtel, le camembert, le livarot et le pont l’évêque) reconnus en AOC/AOP en France proviennent de Normandie. Les deux grandes régions d’élevage, le pays de Bray et le pays d’Auge, constituent leur berceau. Au-delà de ces «ŸstarsŸ», l’ouvrage présente d’autres fromages moins connus (dont quelques fromages disparus, en espérant que le livre les fera revivre) et invite à la dégustation de ce patrimoine exceptionnel.

ARNAQUES AUX ANNUAIRES PROFESSIONNELS : SOYEZ VIGILANTS ! Les annuaires professionnels recensent des renseignements par catégories professionnelles. De nombreuses pratiques frauduleuses sont apparues autour de ce marché. Face à ces arnaques, les professionnels de tous les secteurs d’activités doivent faire preuve d’une extrême prudence. Parmi les nombreux documents qui vous parviennent par courrier (factures, propositions commerciales…) vous pouvez recevoir un document ressemblant à un formulaire administratif de demande de renseignements ou de véri²cation des coordonnées de votre entreprise. La présentation ambigüe des sollicitations peut laisser croire qu’il s’agit d’une simple véri²cation d’adresse pour un annuaire où vous pensez déjà ²gurer puisque l’expéditeur possède vos principales données d’identi²cation. Cependant, en apposant votre signature, vous risquez de vous engager dans une commande ferme d’insertion dans un annuaire inexistant ou con²dentiel, pour un montant facturé pouvant atteindre environ 1000 euros par an et cela sur plusieurs années. Vous faites ensuite l’objet de relances et de demandes de plus en plus comminatoires en vue de procéder au paiement de la somme exigée. Il est également possible que l’offre ne soit pas conforme aux attentes et n’occasionne aucune retombée ²nancière ou publicitaire mais que le consentement soit recueilli de manière régulière avec des clauses de contrat claires et lisibles. D’autres techniques consistent à envoyer un bon de commande après un démarchage téléphonique proposant une «Ÿoffre exceptionnelle à saisirŸ» avec des paiements échelonnés ou d’adresser un document ressemblant à une facture. Les clauses importantes sont absentes. Quelle que soit la méthode employée, une fois la signature du professionnel obtenue, les responsables des sociétés harcèlent leurs victimes pour obtenir le paiement des sommes dues. Il arrive que les créances soient revendues à un établissement bancaire pour accentuer la pression sur le professionnel. Plusieurs techniques sont mises en œuvre. Il est avant tout important de se montrer vigilant en : • Identi²ant l’émetteur du document. S’il est domicilié à l’étranger, il faut redoubler de vigilance ; • Se montrant attentif à ce qui ressemble à une « simple » demande de véri²cation de coordonnées ; • Se mé²ant des blocs de petites lignes. Le cas échéant, il est nécessaire de les parcourir à la recherche d’un nombre caché, etc. : celui du prix annuel à acquitter ; • Véri²ant l’origine de l’offre en la comparant avec l’identité et le logo des véritables sites of²ciels ; • Prenant le temps de lire les documents, de comprendre et de ré³échir avant de signer, devant la sollicitation d’une entreprise inconnue ; • Alertant sur tous ces points vos employés en charge du traitement de ce type de courriers. En tant que créateur d’entreprise, vous êtes une cible privilégiée pour ce type d’entreprises mal intentionnées.

Le cas échéant, vous pouvez déposer plainte pour escroquerie auprès des services de Police de votre lieu de résidence, ou auprès du procureur de la République. Ne vous laissez pas intimider par les éventuelles relances comminatoires pour le paiement des sommes exigées.

Le mieux est encore de procéder comme de nombreux adhérents des syndicats de la FNDECB, demandez conseil en cas de doute au Secrétariat au 01 55 43 31 79. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la DGCCRFŸ: http://www.economie.gouv.fr/dgccrf

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

5

N°575-Août-Sept2016

STOP LINÉAIRE

La famille Apérifruits de VICO , ces mélanges originaux et colorés de noix et fruits gourmands, ne cesse de s’agrandir ! Cette année, la recette Volupté fait son entrée avec l’association inédite de fruits originaux : • Des cerises gourmandes et charnues au bon goût parfumé, • Des morceaux de mangue fondants qui apportent une touche d’exotisme, • Des physalis au goût acidulé et à la texture moelleuse pour encore plus de gourmandise, • Le tout agrémenté d’amandes et cacahuètes croquantes à souhait.

ALPRO s’invite dans les plats du quotidien avec sa gamme d’aides culinaires sans lactose et pauvres en acides gras saturés : une alternative 100% végétale ! Alpro Soja Cuisine : avec sa texture légère, son faible taux de matières grasses (15%) et sa saveur douce et subtile, elle est également source de protéines. Alpro Coco Cuisine : faible en matières grasses (9%), ce lait de coco à la texture crémeuse et riche en goût est également sans lactose, sans gluten et sans graisse animale.

Pour rendre les apéritifs gourmands et conviviaux, ENTREMONT propose une recette surgelée à partager : un croque-monsieur en version grand format, prêt à dorer au four et pré-découpé en 18 parts. Le « Croque Party » , c’est la recette du mythique croque-monsieur à la française, avec deux tranches de pain croustillantes finement beurrées, garnies d’une tranche de jambon cuit associée à une béchamel préparée avec l’Emmental fondant d’Entremont. Pour l’apéritif, la marque propose également, au rayon surgelés, 12 Tartines Apéritives originales, généreuses et gratinées au fromage Entremont : 6 Tartines Emmental, noix, raisins et 6 Tartines Cantal AOP, lardons, oignons.

Sauce Tomate Piquante, Caliente, au Curry ou aux Olives et champignons , les sauces ZAPETTI sont des incontournables des tablées de l’été 2016 ! Elles sont fabriquées en Provence, avec des produits sélectionnés avec soin par la marque. Le tout, sans colorant (conformément à la réglementation) ni conservateur. Sauce Tomate Piquante : forte et douce à la fois, elle est cuisinée avec des tomates de Provence mûries au soleil et une pointe de piment de Cayenne. Sauce Caliente, Arrabbiata, poivron piment : un caractère fort et marqué dans cette alliance de poivrons, de piment de Cayenne et de paprika, pour une sauce agréablement piquante. Sauce curry à la coriandre : elle mêle le goût épicé du curry et la douceur de la tomate. A ce mélange, Zapetti ajoute une pointe de coriandre à la fraîcheur anisée et citronnée. Sauce Olives Champignons et touche d’Origan : tous les ingrédients d’une bonne pizza ou d’un bon plat de pâtes, dans une sauce.

La laiterie LE GALL invite à découvrir ou redécouvrir sa Crème fraîche Fleurette de Bretagne , qui s’utilise à chaud comme à froid. Sans ajout d’épaississant, elle se distingue par son taux de foisonnement de 2 après battage manuel, permettant d’obtenir une belle crème fouettée au bout d’une minute. Sa légère maturation lui confère une texture fluide et filante, et favorise le développement de saveurs authentiques, légèrement acidulées.

LE PETIT BASQUE invite à découvrir la Crème au chocolat au lait de brebis . Savoureuse, elle doit son goût authentique au chocolat noir pur beurre de cacao et sa texture onctueuse au lait entier de brebis.

Pour l’apéritif, SUZI WAN lance 2 nouvelles variétés de Chips, « Crevette Citron » et « Crevette Epices Douces » et 2 nouvelles sauces à dipper, « Soja & Sésame » et « Citron Gingembre » .

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 6

N°575-Août-Sept2016

Régime frais de soins de santé du commerce de détail en fruits et légumes, épicerie et produits laitiers

AFFILIATION ET RADIATION DE VOS SALARIÉS EN LIGNE

Vos déclarations de mouvements de personnel sur internet pour gagner du temps.

NOUVEAU

WEB SANTÉ Accessible 7 jours/7, 24 h/24

SANTÉ WEB AFFILIATION – RADIATION • Des informations sécurisées • Un traitement en temps réel. • Une démarche simplifiée (sans envoi de justificatifs). • Un suivi personnalisé et synthétique grâce à un tableau de bord.

Espace sécurisé En temps réel Tableau de bord

Connectez-vous !

Sécurité et confidentialité • Créez votre espace personnalisé. • Connectez-vous sur :

https://espace-client.ag2rlamondiale.fr/sante/affiliation-radiation/inscription • Complétez et envoyez en ligne le formulaire des données de votre entreprise. • Vous recevrez instantanément votre identifiant et votre mot de passe par mails séparés. Gain de temps et simplification Gérez les entrées et sorties de vos salariés par le biais des 2 rubriques dédiées : AFFILIATION et RADIATION, un seul clic de validation, votre demande est prise en compte.

Suivez vos demandes dans le tableau de bord récapitulatif.

Vous pouvez, aussi, permettre à votre salarié de souscrire une option ou d’affilier ses ayants droit en lui fournissant les bulletins d’affiliation qui vous sont proposés automa- tiquement en téléchargement après chaque validation.

Un support d’aide a votre disposition Vous disposez d’aide en ligne et d’un guide utilisateur.

Vous pouvez également contacter notre plateforme téléphonique entreprises qui pourra vous guider pour une première prise en main au 09 72 672 222

www.envisages.info Attention : ce service ne peut être utilisé pour les contrats spéciaux.

STOP LINÉAIRE

BRET’S innove avec une nouvelle gamme de chips croustillantes : les Sharks . Légères et savoureuses, ces chips sont marquées d’ondulations profondes en forme de dents, ce qui leur confère un croquant exceptionnel. Cette nouveauté se décline en 2 versions : La Shark saveur Barbecue et La Shark saveur Hot & Spicy .

Les Chips à la Crevette Citron et les Chips à la Crevette Epices Douces : elles viennent enrichir l’offre de la marque, composée jusqu’à aujourd’hui des Chips à la crevette nature.

La Sauce à dipper Soja & Sésame et la sauce à dipper Citron & Gingembre : idéales pour accompagner les nems, samossas, chips à l’apéritif, elles sont également parfaitement adaptées pour rehausser toutes les viandes en leur apportant une touche d’exotisme. Ces 2 nouveaux parfums viennent ainsi compléter la gamme existante de sauces à dipper : Aigre douce et Aigre-douce Pimentée.

BONNEMAMAN lance une nouvelle gamme de confitures : les Petits Pots . Le nouveau format de 210g est plus adapté à une consommation épisodique. Ils se déclinent en 5 variétés de fruits inédites : Fraises Camarosa, Framboises Williamette, Abricots Bergeron, Mirabelles de Lorraine et Mandarines d’Italie . Ils apportent de la nouveauté aux consommateurs, tant par ces fruits rigoureusement sélectionnés par la marque, que par la recette plus riche en fruits et la texture onctueuse et crémeuse, agrémentée de morceaux finement hachés, et plus facile à tartiner.

KRISPROLLS enrichit sa gamme, qui compte déjà 7 variétés, avec une recette inédite de Krisprolls Dorés à la cardamome , idéale pour concilier bien- être et gourmandise. Ces petits pains, riches en fibres, se dégustent natures ou tartinés.

GIOVANNI RANA a imaginé une collection de saveurs alliant gourmandise et légèreté. La maison italienne a sélectionné les meilleurs produits en provenance d’Italie et imaginé de nouvelles saveurs estivales. Ravioli Thon & Tomate : un mariage de saveurs équilibré et délicat pour cette première recette alliant terre et mer. Tortellini Pesto, Basilic & Pignons : tout le parfum du basilic de la Ligurie, et le goût irrésistible du parmesan et des pignons sont réunis dans cette recette. Tagliatelle Tomates et Basilic : des tomates gorgées de soleil et le goût naturel et intense du basilic. Tagliatelle Pesto au Basilic : pour un repas haut en saveurs et en couleurs, et pour retrouver tous les parfums et arômes de l’authentique cuisine ligure. Grand Ravioli Tomate & Mozzarella aux olives concassées : cette recette allie l’onctuosité de la mozzarella et la fraîcheur de la tomate, rehaussées par le goût plus prononcé d’olives noires concassées. Ravioli Légumes du soleil : cueillis à maturité et gorgés de soleil, ils dévoilent tous leurs arômes pour une invitation au voyage. Sauce Pesto et ses pignons : les notes parfumées du basilic et l’onctuosité des pignons accompagneront avec gourmandises les préparations.

La VALETTE présente sa nouvelle gamme de terrines pour des tartines originales et savoureuses. Un nom de produit décalé et une étiquette originale pour offrir aux gourmets un univers gourmand chargé de saveurs et d’émotions. «T’es Bon Mon Cochon» MAISON

Ma Terrine de Porc à l’Armagnac. Une viande de qualité, un assaisonnement précis, une cuisson lente et un hachage grossier pour une texture comme autrefois... Cette recette est idéale pour les amateurs de terrines traditionnelles. « Je Te Tiens Mon Lapin» Ma Terrine de Lapin au Vin Blanc et au Serpolet. Une belle terrine préparée à partir de viande de lapin et de porc associée au délicat parfum du vin blanc et à la finesse du serpolet. « La Plus Belle c’est t’Oie» Ma Terrine d’Oie aux Pruneaux et à la Figue. Une entrée raffinée alliant une farce délicatement parfumée avec des pruneaux et des figues. Cette recette privilégie la texture ferme et le goût franc de la viande d’oie et de porc avec une note fruitée grâce aux pruneaux et à la figue.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 8

N°575-Août-Sept2016

ENTRE NOUS, ON SE COMPREND — AG2R LA MONDIALE, le premier partenaire des métiers de l’alimentaire.

Avec 33 accords de branche, AG2R LA MONDIALE protège aujourd’hui 1 million de salariés et retraités et 115000 entreprises de la filière alimentaire en France. Chaque jour, notre équipe experte de la protection sociale et patrimoniale liée à vos métiers s’implique pour vous apporter toute l’expertise d’un groupe de référence en assurance de la personne (retraite complémentaire, prévoyance, santé, épargne salariale, assurances de dommages, passifs sociaux, activités sociales…). Nos actions de prévention santé sont primées par les trophées de l’innovation paritaire et mutualiste de l’Argus de l’assurance en 2012, 2013 et 2015.

Pour en savoir plus, contactez-nous au 0825800105 (0,15 euro TTC/min).

PRÉVOYANCE SANTÉ

ÉPARGNE RETRAITE ENGAGEMENT SOCIAL

STOP LINÉAIRE

Donnez du goût à tous vos plats avec le nouveau Moulin Sel et Poivre LE GUERANDAIS ! Idéal pour saler et poivrer en un seul geste, ce moulin révèle tous les arômes du Gros Sel de Guérande Séché et du Poivre Noir Concassé Bio. Récolté dans la presqu’île de Guérande, le Gros Sel Le Guérandais est 100% naturel (sans conservateur, sans additif, ni arôme artificiel). Avec le Poivre Noir Concassé Bio, il offre un mélange de saveurs harmonieuses qui enchante les papilles. Disponible en petit format de 75g, très simple à utiliser, il s’utilise en toute occasion pour un assaisonnement réussi. BJORG lance sa nouvelle gamme de Porridge . Tout droit venu des pays nordiques, ce plat typique est constitué de flocons d'avoine. Le nouveau Porridge 3 Céréales est un mé- lange de flocons d'avoine, de blé et d'épeautre. Petit-déjeuner complet, il se consomme volon- tiers avec une boisson végétale et s'associe selon les goûts de chacun. Véritable alternative aux traditionnelles tartines beurre-confiture, la marque propose son nouveau Porridge Figue Framboise . Une recette inédite riche en fibres et en protéines constituée à 90% d'avoine et agrémentée de framboises et figues.

des qualités nutritionnelles préservées et sublimées par la germination : des enzymes, acides aminés, vitamines et minéraux en quantité élevée et hautement digestibles. Muesli Superfruits. Aux superfruits antioxydants et sans sucres ajoutés. Pauvre en acides gras saturés. Riche en fibres, magnésium, fer, phosphore et zinc. Muesli Fruits du Soleil. Source d’Oméga 3 et sans sucres ajoutés. Riche en fibres, magnésium, fer, phosphore et zinc. Muesli Chocolat-Noisettes. Croquant et gourmand. Riche en fibres, magnésium, fer, phosphore et zinc. LE GALL modernise le packaging de son Lait chocolaté Bio 6 X 20 cl et de son Lait demi-écrémé Bio décliné en 6 X 20 cl et 1 litre . Ce relooking vient renforcer la transversalité de la marque, qui propose du lait, du beurre et de la crème fleurette sur le segment biologique.

Lait chocolaté Bio : cette recette marie avec subtilité le lait de vache à la saveur du cacao et à la douceur du sucre de canne. Deux matières premières biologiques issues du commerce équitable. Légèrement sucrée en bouche, cette briquette de lait, doux et à la texture fluide,

constitue une manière astucieuse de faire consommer aux enfants du lait lorsqu’ils ne l’apprécient pas nature ! Lait demi-écrémé bio : à déguster chaud ou froid, il se distingue par son

VALPIBIO innove en proposant 2 nouvelles recettes de cakes salés. Toujours bio et sans gluten, les Cakes Chèvre-Épinard et Tomate- Mozzarella raviront toutes les papilles ! Riches en protéines, ces cakes, moelleux et gourmands, sont idéaux pour les repas et apéritifs.

goût authentique. Cette référence est disponible en deux formats pour répondre à tous les besoins : en briquettes 6 x 20 cl avec paille pour une dégustation nomade et ludique pour les enfants ; en brique d’1 litre à partager pour toute la famille. Son bouchon refermable simplifie la conservation du lait lorsque la bouteille est entamée.

Pour des apéros tout en légèreté, SOY propose les Soya Party Tomate, Thym & Romarin , une nouvelle saveur aux notes provençales. Ces graines de soja toastées comptent 45% de matières grasses en moins que les cacahuètes.

Fruit Shoot de TEISSEIRE est une boisson aux fruits à la fois pratique et ludique grâce à son bouchon sport refermable. Elle s’emporte partout et permet aux enfants de boire sans se salir et surtout sans gaspiller. Disponibles également en grand format, ces boissons sont à retrouver dans 2 nouveautés : Pêche mangue et Iced Tea Pêche .

GERMLINE lance sa première gamme de mueslis à base de céréales germées . 3 recettes exclusives, 100% bio, 100% végétales, contenant

Déjà riche de 33 recettes, la gamme de sirops LA MAISON GUIOT s’agrandit et accueille cette année 2 nouveaux parfums : la Fraise qui se révèlera vite incontournable avec ses douces notes de confiture et le Citron Jaune de Sicile dont les origines italiennes lui confèrent une douceur surprenante.

au minimum 68,5% de céréales germées d’origine 100% française, des fruits secs savoureux, des graines croquantes... Et zéro sucres ajoutés ! Contrairement aux produits conventionnels, les flocons ne sont pas cuits mais germés, puis déshydratés par technologie douce, offrant

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 10

N°575-Août-Sept2016

STOP LINÉAIRE

Le CHATEAU DE SANTENAY compte parmi les domaines lesplusemblématiquesde laBourgogne. Le Roc Blanc 2012 est un vin 100% chardonnay. Il présente une robe d’une couleur or pâle brillante. Cette cuvée dévoile un nez très expressif avec beaucoup de fraîcheur et de netteté, qui se développe sur des touches florales, un superbe boisé très fondu avec des notes de noisettes fraîches. Il dévoile une bouche surprenante de fraîcheur et de minéralité. Une belle structure très homogène qui se termine par une persistance très longue, des notes de pêches blanches semêlent au délicat toasté du boisé. C’est un vin d’une grande précision, ciselé et très solaire. La CAVE LES COTEAUX DE VISAN présente Les Murières 2015 , appellation AOP Côtes-du-Rhône blanc. Ses cépages : grenache blanc, clairette, viognier et bourboulenc. La dégustation : robe or pâle lumineuse, reflets argentés. Nez intense à l’aération, sureau, confiture de coing et pomme golden, une note miellée, minérale, de poivre blanc. Bouche fraîche, ample et fondue, fruits à chair blanche, finale mentholée et légèrement citronnée. MARRENON présente Oris rosé 2014 , un Luberon rosé, composé en majorité de syrah avec une touche de grenache. Sa robe est d’une couleur pâle et saumonée. Le nez révèle des notes d’abricots confits, de fruits secs, avec une discrète nuance vanillée et moka. De légères notes de noisettes grillées s’expriment. La bouche présente une texture veloutée avec une belle explosion douce et lactée, puis une grande longueur sur la finesse. Né en 1998, le CHAMPAGNE DRAPPIER Brut Nature Zéro Dosage a su séduire les palais. 100% première presse, 100% pinot noir, 100% zéro dosage : le pinot noir, dans sa jeunesse, donne un vin plus tendre et plus rond que le chardonnay dont la magnificence demande un peu plus temps. La couleur d’un vin provenant de la pellicule qui enveloppe le fruit et non de sa chair, pour que le Brut Nature offre une belle couleur dorée, le pressurage se fait dès la cueillette afin d’éviter tout contact avec les peaux. Ses arômes de petits fruits rouges, de pêche de vigne et de coing se prolongent lentement dans une bouche franche, fine et tendue pour une véritable aventure gustative. Cette tension est soutenue par une belle sève. Le Champagne Drappier Brut Nature Zéro Dosage Rosé s’ouvre sur un joli nez de fruits rouges et de violette. L’apport du pinot vinifié en blanc lui lègue ses parfums de pêche blanche. Grâce à la prise de mousse à basse température, l’effervescence, tout en dentelle, accompagne des saveurs d’agrumes et de poivre blanc. La bouche révèle la puissance du pinot noir avec une belle vivacité et beaucoup de fraîcheur.

La Vodka VEUVE CAPET est la première vodka produite à partir de raisins chardonnay provenant exclusivement de la Côte des Blancs, terroir réputé de ce cépage dont on sait qu’il fournit parmi les vins les plus élégants. Les raisins sont méthodiquement triés et cueillis à la main, puis distillés cinq fois. Le liquide est ensuite filtré sur charbon de bois, puis assemblé à une eau pure puisée dans des nappes qui s’exposent à des sols vieux de plus de 300 millions d’années. Sa robe est limpide et cristalline. Au nez , son bouquet est riche et élégant mais il ose aussi donner l’assaut avec ses notes d’agrumes rafraîchissantes, notamment d’écorces de pamplemousse. La bouche est riche et souple avec des arômes complexes de citron et de poire Williams. La finale est subtile, tout en rondeur, avec des notes gourmandes de mangue et de goyave évocatrices d’un jardin exotique. Intrigante et peu banale, la bière MORT SUBITE débarque en France dans son habit de lambic. D’origine bruxelloise, la Mort Subite et ses deux créations Witte et Kriek sont mises en bouteille dans une brasserie trônant au milieu des champs depuis 1604. Bière de fermentation spontanée, elle est exclusivement produite dans le climat atypique de la vallée de la Senne (sud de Bruxelles) et du Pajottenland (ouest de Bruxelles). Un procédé de fabrication unique dans le monde de la bière, sans ajout de levure dans le moût et durant lequel la fermentation se produit directement au contact d’un air chargé en levures sauvages. La bière blanche Witte : au nez , les subtils parfums du lambic et des épices s’allient à la douceur fruitée de fruits jaunes et d’agrumes. En bouche , c’est une bière inédite et très rafraîchissante, qui marie les saveurs gourmandes aux légères touches acidulées du lambic. La Kriek Lambic : cette bière aromatisée aux cerises de Belgique présente une robe rouge recouverte d’une mousse rosée et crémeuse. Au nez , un équilibre subtil s’opère entre les effluves de lambic et le sucré des cerises griottes. En bouche , on retrouve toute la signature Mort Subite : les sensations sont fines et douces avec une petite note complexe, le sucré de la cerise griotte contrebalançant l’acidité du lambic. BELLEVOYE Whisky de France est un whisky artisanal, authentique, issu d’une recherche approfondie. Une sélection drastique a été opérée auprès des trois meilleures distilleries françaises. En assemblant trois whiskies de trois distilleries différentes, sélectionnées chacune pour sa tonalité originale, Bellevoye tend vers l’idéal d’équilibre recherché. La couleur claire est ambrée. Le nez , élégant et persistant révèle des arômes de fleurs séchées, de miel et de vanille, d’épices douces. Le caractère malté est retenu, le fruit est discret, pêche et abricot sec, les épices douces du bois exhalent des arômes subtils de torréfaction, très agréables. En bouche , le whisky est bien structuré, puissant avec une texture crémeuse et une longueur convaincante. Émergent les épices du bois, la vanille, le pain d’épices. De bonne structure, Bellevoye est un whisky très fin.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 12

N°575-Août-Sept2016

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

A l’occasion de la Fête de la Gastronomie, qui se déroulera les 23, 24 et 25 septembre prochains, La Revue du Détaillant a choisi ce mois-ci de mettre la gastronomie française à l’honneur et d’analyser ses tendances. Symbole de notre art de vivre, la gastronomie française jouit d’une incontestable renommée mondiale. Le repas gastronomique des Français est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle doit cette réputation favorable au savoir-faire incomparable des professionnels, agriculteurs, éleveurs, producteurs, restaurateurs, commerçants, à ses nombreux chefs étoilés et bien-sûr à la richesse et la qualité des produits que l’on retrouve aux quatre coins de l’Hexagone.

LE TOURISME GASTRONOMIQUE

La gastronomie est souvent assimilée au secteur de la restauration sous ses différentes formes : restauration gastronomique, restauration traditionnelle, restauration à thème (crêperies, pizzeria, sushi...), restauration rapide, brasseries, bistrots... Le domaine s’étend pourtant bien au-delà et comprend également les commerces de proximité (épiceries, cavistes, fromagers…), l’œnologie, les salons de thé, les cafés- bars... ainsi que les produits du terroir. La notion de produits du terroir est directement liée à la gastronomie, en particulier en France. Ainsi, la gastronomie française représente tout autant les produits fermiers que les spécialités des artisans des métiers de bouche. La popularité du tourisme gastronomique et du tourisme lié aux produits du terroir n’est plus à prouver : promotions, sites internet, blogs, forums, magazines, émissions télévisées… A la recherche de qualité à la fois dans l’origine des aliments mais aussi dans leur préparation, les touristes sont de plus en plus attirés par des destinations où ils pourront se satisfaire le palais de mets locaux. Les relations entre tourisme, gastronomie et produits du terroir sont étroites. Le tourisme est de plus en plus lié à la découverte des richesses et traditions gastronomiques d’une ville ou d’une région. Au retour de vacances, acheter et ramener chez soi des produits locaux prolonge et renforce le voyage et le souvenir de l’expérience touristique : en tant que commerçant de proximité, cette tendance vous concerne directement .

La France bénéficie d’une vaste notoriété en terme de gastronomie, largement perçue à l’étranger comme la destination de l’art de vivre, ce que les Anglo-saxons désignent par l’expression « French touch ». En 2010, l’inscription du « Repas gastronomique des français » au patrimoine culturel immatériel de l’humanité est la consécration de l’art du « bien manger » et du « bien boire » à la française.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 14

N°575-Août-Sept2016

L’ALIMENTATION DE DÉTAIL une branche professionnelle dynamique

5 GRANDE S PROF E S S I ONS

SPÉCIALISTES EN PRODUITS BIOLOGIQUES

CRÉMIERS FROMAGERS

PRIMEURS

CAVISTES

ÉPICIERS

personnes 134 000 concourent au dynamisme de la branche

milliards d’€ de chiffre d’affaires

Une branche précurseur en matière d’avancées sociales

Une branche dynamique en matière de formation professionnelle

1

Parcours de progression organisé en 3 niveaux de qualifications

accords & avenants ont été signés depuis 2010

7

CQP Certificats de Qualification Professionnelle

• ont une complémentaire santé depuis 2009 • sont couverts par le contrat de prévoyance assurant

des salariés de la branche

une rente éducation et une rente handicap

• Dispensés en contrat de professionnalisation • Des centres de formation habilités sur toute la France • Un Centre de formation dédié aux métiers de la branche

Pour suivre l’actualité de la branche de l’alimentation de détail, rendez-vous sur commercantsdugout.fr

> ORGANISME DE FORMATION DE L’ALIMENTATION SPÉCIALISÉE ASSOCIATION LOI 1901

L’OFAS regroupe les professions membres de l’AFFLEC (épiciers, cavistes, détaillants spécialisés en produits bio, crémiers/fromagers, primeurs). L’OFAS répond à deux objectifs : ‡ Organiser des stages collectifs dans des domaines où il n’existe aucune offre de formation adaptée aux préoccupations des professionnels du secteur. ‡ Faciliter les démarches administratives des salariés et des chefs d’entreprise pour l’organisation et la prise en charge ²QDQFL ère des formations. ‡ Accompagner et renseigner les chefs d’entreprise. Qui peut bénéficier deces stages ? - Les TNS (travailleurs non salariés) à jour de leurs cotisations formation à l’Urssaf/RSI. - Les salariés dépendants de la Convention Collective Nationale 3244 dont l’entreprise est à jour de ses cotisations formation auprès de l’AGEFOS PME. L’OFAS organiseainsi des stagesdansdesdomainesvariés : ‡ Hygiène des points de vente (épiciers, cavistes, détaillants, spécialistes en produits bio, crémiers/fromagers, fruits et légumes) ‡ Analyse sensorielle ‡ Etalage et vitrine

L’OFAS peut étudier toutes propositions de stages courts qui intéressent les détaillants épiciers, cavistes, et bio. 5 rue des Reculettes - 75013 Paris Contact du lundi au vendredi : 01 55 43 31 67

‡ Dynamisation du point de vente ‡ Etre tuteur d’un salarié en CQP ‡ Optimiser le rôle de vendeur-conseil ‡ Gestes et postures ‡ Modules de formation dans le domaine des produits biologiques

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 16

N°575-Août-Sept2016

LA GASTRONOMIE FRANÇAISE DOSSIER SPÉCIAL

IMPLANTER UN ESPACE COMPOSÉ DE PRODUITS LOCAUX

Nous pouvons observer les tendances suivantes : • UN MANGEUR ÉCLECTIQUE : devant l’abondance de choix (nouveaux produits, nouvelles saveurs et nouvelles cuisines), il tend à diversifier au maximum ses aliments. • UN BESOIN DE SE DIFFÉRENCIER : dans nos sociétés d’abondance, la nourriture constitue désormais un affichage social à travers lequel chacun peut exprimer sa personnalité, afficher ses connaissances et son savoir. • UNE QUESTION ÉVIDENTE DE SANTÉ : le mangeur moderne effectue ses choix alimentaires en fonction de sa conception de la santé (être en forme, mince...) • UN INDIVIDU PLUS SOCIABLE : quoi que souvent solitaire, l’individu hyper moderne est cependant plus sociable qu’il l’était auparavant. Sorties au restaurant, dîners entre amis à la maison, sont dorénavant devenus l’essentiel des divertissements de nombreux citadins. • UNE INSTABILITÉ CHRONIQUE : le mangeur moderne type est instable et changeant (manger seul ou en groupe, faire un régime ou l’abandonner). Les rythmes sont également de plus en plus aléatoires. Il s’agit soit d’avaler son repas en quelques minutes, soit de prendre son temps. On parle de déstructuration des repas (simplification, plateaux repas, horaires variables...). LES TENDANCES « PLAISIR » : • Des produits basiques et peu chers... mais valorisants. • Des produits plus engageants, plus personnels, qui apportent des services et des bénéfices justifiant leur prix plus élevé. • Nous sommes passés du « fais-le pour moi » au « aide-moi à bien le faire ». En termes d’offre produits, cela fait toute la différence. • Plus que jamais, le repas évolue d’un simple acte fonctionnel (la nécessité de se nourrir) à un moment bien-être (au sens littéral du terme). Même si le temps accordé est plus court. Il s’agit d’en faire un instant privilégié, voire une expérience à part entière, avec l’ambition de combler, autant que possible, tous nos sens.

Vous souhaitez implanter un espace composé de produits locaux ? L’offre actuelle permet d’y consacrer une place à part entière dans votre magasin. De multiples possibilités s’offrent à vous en fonction de vos besoins et de votre plan de merchandising. Il est avant tout nécessaire de répondre à quelques questions : quelle est ma clientèle ? Quelle ma zone de chalandise ? Quelle est ma concurrence ? UN RAYON À PART ENTIÈRE : si votre surface de vente est suffisamment importante, vous pouvez choisir de créer un rayon à part entière. Ainsi, pour faire ses courses, le consommateur se dirigera directement vers le rayon, que vous aurez indiqué au préalable par un affichage spécifique.

UNE IMPLANTATION DANS UN RAYON CLASSIQUE : vous pouvez également proposer une gamme de ces produits dans un rayon classique. Dans ce cas, le consommateur raisonnera en terme de besoin : ce n’est qu’une fois qu’il se retrouvera dans le rayon du produit voulu qu’il choisira entre une version classique ou non. UNE DOUBLE IMPLANTATION : proposez un corner dédié, avec des produits spécifiques, et d’autres produits dans un rayon traditionnel. La double implantation permet de recruter les non-consommateurs au sein d’un rayon classique. D’autre part, elle fidélise les adeptes en proposant une gamme élargie de produits dans un espace dédié. Acheter des produits locaux permet de valoriser le travail des producteurs de nos terroirs et de déguster des produits de qualité, qui ont subi moins de traitement car ils viennent de moins loin, tout en soutenant l’économie locale. Ainsi, vous pouvez identifier et mettre en avant les producteurs locaux à qui vous faites appel, par le biais d’affichettes ou d’ardoises. Le changement des modes de consommation est une réalité qu’il ne faut pas négliger. Les clients sont de plus en plus nombreux à faire le choix de produits bons pour la santé, respectueux de l’humain, de l’animal et de l’environnement.

CONSOMMATION ALIMENTAIRE : PROFILS ET TENDANCES

LES TENDANCES « NATURE, SANTÉ ET FORME » : • Une simplicité qui se décline sur des axes nature et pureté, valorisant des produits « bruts » au design épuré, sans adjonction d’éléments superflus et utilisant un nombre d’ingrédients limité. • Chacun cherche le moyen de restaurer la confiance en

Notre façon de nous alimenter constitue probablement un révélateur des évolutions sociétales en cours. Or, il apparaît que nous ne mangeons plus comme il y a encore vingt ans.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

17

N°575-Août-Sept2016

LA GASTRONOMIE FRANÇAISE DOSSIER SPÉCIAL

CARACTÉRISTIQUES DES CLIENTÈLES

l’alimentation avec une nourriture qui a simplement pris le temps d’être plus « naturelle ». • Au-delà de la compréhension des produits, il s’agit de privilégier une relation de confiance. LES TENDANCES « PRATICITÉ » : Demain, les populations « aux extrêmes », jeunes et personnes âgées confondus, vont durablement contribuer à façonner nos sociétés... et notre alimentation (adaptation des produits alimentaires et de leurs emballages). LES TENDANCES « ÉTHIQUE ET CULTURE » : Outre l’aspect vital de l’alimentation, c’est le plaisir qui guide principalement les choix alimentaires. Et afin qu’il en soit toujours ainsi, le consommateur souhaite s’assurer que ce plaisir ne soit pas entaché d’éventuels risques pour la planète. Au-delà de l’aspect confessionnel, l’aspect identitaire sera sans doute l’une des pistes de développement de l’alimentation ethnique à venir.

La gastronomie, les produits dits traditionnels ou de terroir, semblent constituer pour le citadin une rupture par rapport au quotidien et à l’ordinaire alimentaire, ainsi qu’une évasion. La modernité et sa crise alimentaire participent à la vigueur actuelle de représentations liées au terroir et aux particularismes gastronomiques locaux. Ainsi, pour rompre avec le quotidien alimentaire, les vacances apparaissent comme des temps d’évasion et de compensation. La gastronomie tient une place de choix dans la quête touristique : elle est constitutive du sens porté au lieu. Dans l’acte d’acheter local, le consommateur a l’impression d’échapper aux lois du marché, de court-circuiter la chaîne commerciale. Il existe des labels et appellations garantissant la qualité des produits du terroir. Ces derniers peuvent détenir à la fois un label sur le plan européen et français. Voici quelques exemples de ces labels (non exhaustif) : AU NIVEAU EUROPÉEN : • L’AOP (Appellation d’Origine Protégée) est l’équivalent européen de l’AOC. Elle protège le nom d’un produit dans tous les pays de l’Union européenne. Exemples : Cantal, Roquefort, Epoisses, Volaille de Bresse, etc. • L’IGP (Indication Géographique Protégée) a été créée en 1992 dans le cadre de la politique européenne de qualité concernant les produits agricoles et alimentaires, exemples : jambon de Bayonne, volaille de Bourgogne, etc. • STG (Spécialité traditionnelle garantie), également créée dans le cadre de la politique européenne de qualité, elle fait référence à la composition d’un produit, à son mode de production ou de transformation de façon traditionnelle. C’est le moins connu des signes officiels de la qualité et de l’origine. •LeLabelBioEuropéen : cetteréglementationeuropéenne, gage de transparence et d’harmonisation pour les consommateurs, précise notamment les principes de production, d’élevage, de préparation, de distribution et d’importation, les listes positives de produits, additifs et auxiliaires utilisables, les principes de contrôle, de certification, de sanction et d’étiquetage. AU NIVEAU FRANÇAIS : • L’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) : désigne un produit dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un LA QUALITÉ DES PRODUITS PROPOSÉS

COMPORTEMENTS Les Français sont attentifs à leur alimentation. Une étude (ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, CRÉDOC) démontre l’importance de chacune des variables suivantes pour le consommateur : • Le goût apprécié lors d’un achat antérieur : 96% • L’apparence de l’aliment : 89% • Le prix : 86% • La durée de conservation : 86% • La connaissance de la provenance : 83% • La composition du produit : 77% • Le respect de l’environnement : 76% • L’avantage santé du produit : 74% • L’existence d’une garantie de respect du bien-être de l’animal : 69% • Le type de distributeur : 65% • L’existence d’un label officiel de qualité : 65% • La marque du produit : 48% • Le conditionnement / packaging : 48% • Les récompenses dans les concours : 28% • La publicité et la promotion faite dans les médias : 25%

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 18

N°575-Août-Sept2016

LA GASTRONOMIE FRANÇAISE DOSSIER SPÉCIAL

savoir-faire reconnu dans une même zone géographique, qui donne ses caractéristiques au produit, exemples : Cantal, Roquefort, Epoisses, la Volaille de Bresse... • Le Label Rouge est l’unique signe officiel qui garantit une qualité supérieure à celle des produits courants de même nature. Exemples : les Volailles de Loué, etc. • AB (Agriculture Biologique) garantit à la fois un aliment composé à 100% d’ingrédients issus du mode de production biologique ou au moins 95% de produits agricoles biologiques dans le cas des produits transformés.

Loin de toute nostalgie, ces cultures alimentaires généreuses de tradition et de plaisir, évoquent les cuisines d’hier et d’aujourd’hui. Elles se réinventent sans cesse à la maison, à la cantine ou au menu des restaurants. Les cuisines populaires sont aussi les cuisines du goût. Elles valorisent les produits régionaux et subliment les savoir-faire de tous les acteurs de la gastronomie. La Fête de la gastronomie est l’occasion pour les commerçants de proximité d’organiser des animations dans leur boutique : dégustations, concours, découverte du métier, participation des écoles de la ville… les possibilités sont nombreuses ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.economie.gouv.fr/ fete-gastronomie/accueil

Pour en savoir plus sur les différents labels, consultez le site de l’Institut national de l’origine et de la qualité : www.inao.gouv.fr

LA FÊTE DE LA GASTRONOMIE

Du Nord à la Provence, de la Bretagne à l’Alsace, en passant par la Bourgogne, le sud-ouest, ou encore la Corse, nous pouvons découvrir la diversité et la richesse des territoires français à travers leur gastronomie. Chaque région de France invite à déguster ses spécialités dans des moments de partage et de convivialité, à l’image du repas gastronomique des Français, inscrit au patrimoine imma- tériel de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2010. Ce sont toutes les composantes du repas gastronomique des Fran- çais qui ont contribué à cette inscription : • l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; • le choix attentif des mets, reflets de la diversité des régions françaises et des terroirs ; • le mariage entre mets et vins ; • l’esthétisme de la table ; • les conversations. Tout cela est possible grâce à la participation, aux conseils des commerçants de proximité.

Chaque année, la Fête de la Gastronomie met à l’honneur une thématique spécifique qui incite à la réflexion et à la découverte de la gastronomie française. Le thème choisi pour illustrer cette 6 ème édition est à l’image de la Fête de la Gastronomie, généreux et créatif : les cuisines populaires. Ce sont les cuisines de tous les jours, des repas de famille, des moments entre amis… Les cuisines populaires appartiennent à tous ! Symboles au quotidien de notre vivre ensemble, elles sont simples, accessibles, créatives et se nourrissent de la diversité, de la rue, du monde et de l’imaginaire collectif. Les cuisines populaires sont conviviales, fédératrices et mettent en valeur la diversité du patrimoine culinaire des Français.

Sources : www.pro.cotedor-tourisme.com • www.france.fr/fr/gastronomie www.economie.gouv.fr Copyright : ingimage

Témoignez dans les dossiers de LA REVUE DU DÉTAILLANT et partagez vos expériences professionnelles, donnez votre avis, racontez votre histoire…

Avec ces témoignages, votre magazine vous ressemble et aborde les sujets qui vous concernent au quotidienŸ!

Pour cela, contactez notre rédaction par téléphone au 01 55 43 31 76 , par mail a.roznowiez@fnde.com ou par courrier à l’adresse FNDECB – LA REVUE DU DÉTAILLANT 5 rue des Reculettes 75Ÿ013 PARIS

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

19

N°575-Août-Sept2016

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 Page 21 Page 22 Page 23 Page 24 Page 25 Page 26 Page 27 Page 28 Page 29 Page 30 Page 31 Page 32

Made with FlippingBook Online newsletter