Mashle - Lire le chapitre 1

HAJIMÉ KOMOTO

1

KAZÉ SHÖNÉN ` _

- VERSION PROVISOIRE -

hajime komoto

Mash Burnedead et ses muscles d’enfer

1

Mash Burnedead et ses muscles d’enfer.................................... 003

Chapitre 1

Mash Burnedead et l’étrange labyrinthe..................................... 059

Chapitre 2

Mash Burnedead et la poupée de la mort.................................. 085

Chapitre 3

Mash Burnedead et le défi du balai..............................................109

Chapitre 4

Mash Burnedead et le garçon à ne pas fâcher.........................129

Chapitre 5

Mash Burnedead et les règles de l’académie.............................149

Chapitre 6

Mash Burnedead et le match de duelo.........................................169

Chapitre 7

Mash Burnedead et le redoutable sorcier...................................189

Chapitre 8

Cette histoire est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes, des organisations ou des événements réels est purement fortuite.

Voici le monde de la magie…

Chapitre 1 : Mash Burnedead et ses muscles d’enfer

où la pratique de la magie est une chose des plus naturelles…

Dans cette société où l’on considère ces pouvoirs comme un don de Dieu…

le rang social est déterminé par le niveau de maîtrise de la magie.

et fait partie intégrante du quotidien des habitants.

humph !

Quelque part dans ce monde, au cœur d’une épaisse forêt…

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

humph !

Chapitre 1 Mash Burnedead et ses muscles d’enfer

rien ne vaut un bon chou à la crème après

une séance de muscu…

vit un individu en totale contradiction avec son environnement !

encore très chic et élégant malgré mes 75 printemps, je vis seul avec mon fils…

je m’appelle regro burnedead.

en effet, les expériences que j’ai vécues au fil du temps m’ont appris à gérer efficacement le stress.

à mon âge, je ne me laisse quasiment plus perturber par les petits tracas du quotidien.

ah !

papa !

je suis rentré !

quel gentil

je ne me sou- venais plus s’il fallait pousser ou tirer …

garçon ! il recon- naît tou- jours ses erreurs…

tu étais obligé de dégonder la porte, mash ?!

bon, bon…

alors j’ai forcé un peu …

pardon, papa.

je vais arran- ger ça …

je vois que tu as des regrets …

mais au final, tu l’as cassée !

“je veux

hein ? qu’est- ce que tu dis ?

je veux que tu lâches cette porte !

que tu lèches mes bottes” ?

bizarre, j’y arrive pas…

verti- cale- ment !!

non ! pas comme ça !

c’est le mauvais sens ! tiens-la vertica- lement !

no oo oo on !!

il n’a jamais de mauvaises intentions… et puis, il reconnaît ses torts …

bon, bon… c’est pas grave …

par- don, papa.

oups …

bon, passons… tu as bouclé le programme d’entraîne- ment du jour ?

à propos, je voulais te demander …

pourquoi tu tiens tellement à ce que je fasse toute cette muscu ?

bien sûr.

tu n’es pas un garçon comme les autres…

à cause de cette différence, tu es incapable de pratiquer la magie… c’est le

mash…

moins que je puisse faire…

j’ai une course à faire, il faut que je sorte…

oublie ça pour le moment, on en parlera un autre jour…

je te l’ai déjà dit cent fois, mais en mon absence…

?

à la bonne heure… tu es sage et obéissant, mon fils …

ok, je ne

tu ne dois surtout pas aller en ville !

bouge- rai pas d’ici.

j’y vais… à plus tard !

pardon, papa… mais l’appel du chou à la crème est plus fort que tout !

CHOUX À LA CRÈME

OFFRE SPÉCIALE

AUJOURD’HUI SEULEMENT

ça faisait longtemps que j’étais pas venu ici…

franchement, ils pourraient faire tout ça à la main sans problème.

sept choux à la crème en promo, s’il vous plaît.

tout de suite !

mais normalement, on ne peut pas tordre des pièces de mon- naie rien qu’en les serrant dans la main…

quoi ?! il ne va quand même pas…

désolé, c’est une vilaine habi- tude… j’étais

tellement excité que

mais…

je les ai serrées trop fort…

je vais arranger ça tout de suite.

ça alors… il vient juste de… c’est dingue… limite flippant, même…

et voilà votre argent !

voici tes choux !

merci !

?

dis donc, petit…

comment se fait-il que tu n’aies pas de…

Au poste de po- lice…

n’est autre que rayne ames, élève de 2 e année à l’académie

“l’élu divin de cette année…

de magie easton…

ce titre est décerné annuel- lement à l’élève le plus bril- lant de sa promotion …

l’heureux lauréat recevra bientôt un titre de noblesse et une bourse d’un milliard de londs…

on s’attend à ce que… grande

contribu- tion… le pays a besoin de…”

moi, en comparai- son…

sacré veinard !

j’aime- rais bien être aussi

brillant que lui !

15

je mène une existence plutôt barbante…

soyez chic, passez l’éponge pour cette fois ! c’était juste un petit vol de rien du tout !

pff… elle est bien

bonne, celle- là…

comme si j’avais que ça à faire, de courir après des petites

frappes dans ton genre !

je suis bien obligé de te punir comme il se doit…

pour te faire passer l’envie de me pourrir la vie à l’avenir !

hiii !

qu’y a-t-il ? je suis occupé, là !

pardon ? un garçon sans marque qui se balade en ville ?

je me demande pourquoi ce vendeur a réagi aussi bizarre- ment…

ouais, ils sont vraiment à tomber…

en tout cas, je suis rudement content d’être venu.

ça m’a permis de déguster les bons choux à la crème de chez gobelin…

dis donc, regarde ce que tu fais ! je suis en service !

la police magique est là pour protéger les civils comme

oups ! excusez- moi !

toi, je te signale !

je devrais peut-être me défouler sur toi pour évacuer mon stress ! t’en dis quoi ?!

tu pourrais être plus recon- naissant envers moi !

surtout que je

suis payé des clopi- nettes !

17

vous me faites de la peine…

vous ne voudriez

pas un chou à

la crème, plutôt ?

en plus, il veut me refiler un chou déjà entamé ?!

il a pitié de moi ?!

en me pro-

voquant, c’est le pays tout entier que tu insultes !

oh ! sale mioche !

je pourrais te coffrer pour outrage à agent !

et d’abord, comment tu comp- tes me dédom- mager, pour la tache ?!

hein ?!

vraiment désolé… je vous rendrai votre uniforme après l’avoir lavé…

ah ! brad ! c’est ce garçon…

re…

regarde ce que tu as fait ! il est en lambeaux, mainte- nant !

que se passe-t- il, terry ?

et c’est pour cette brou- tille que tu nous tapes un scan- dale ?

!

ce serait pas le gosse sans marque qui a été signalé en ville ?

une petite minute…

je rêve, ou bien…

il s’empiffre de choux à la crème malgré la situation, tranquille émile ?

veuillez excuser mon fils !

ça va peut-être demander pas mal d’efforts …

mais je sens que ce gosse pourrait bien être…

mon ticket

pour la gloire !

21

combien de fois t’ai-je dit…

de ne pas aller en

ville tout seul ?!

vraiment désolé…

je ne le referai plus…

on voit tout de suite qu’il a des regrets sincères… je n’arrive pas à rester en colère après lui…

tu vas refaire ton programme d’entraî- nement de ce matin, ce sera ta punition.

d’ac- cord …

tiens, je t’ai acheté des choux à la crème…

dans ce cas, passons …

bon…

ah, merci…

mais sois plus prudent à l’ave- nir…

c’est dingue, ce qu’il peut être obéissant !

avec un adolescent,

je m’attendais à des disputes animées et à des désaccords quotidiens, mais il est tellement docile que je n’ai même pas besoin de me fâcher contre lui…

je comprends qu’à son âge, il ait envie de sortir de la maison…

jusqu’à maintenant, je l’ai caché dans la forêt,

loin de la ville, en pensant agir pour son bien…

mais voilà que la police magique est au courant de son existence…

je n’ai pas beaucoup de temps devant moi…

23

salut, papy !

où est le gosse de tout à l’heure ?

oh non… ils

sont déjà là !

quand je suis concentré à fond, j’arrive à boucler mon entraî-

allez, zou ! je file à la maison ! les choux à la crème m’at- tendent…

nement en cinq minutes.

les choux à la crème, c’est le dessert suprême… n

hmm…

vive les choux à la crèèèème… n

bon… je verrai bien…

il faut tirer ou

pousser ? j’ai encore oublié…

tu savais ce qui arri- verait si le gamin était découvert, pas vrai ?

c’est pour ça

que tu le cachais ?

sais-tu pourquoi la magie prospère dans notre monde depuis la nuit des temps ?

c’est parce que

nous éliminons scrupuleuse- ment ceux qui ne peuvent pas la pratiquer !

c’est le prix à

payer pour faire tour- ner notre société…

de toute façon, ces éléments sont

ou plutôt…

néfastes et n’ont pas le droit de vivre…

ils ne devraient même pas venir au monde !

je… je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler…

donner l’asile à un individu qui ne porte pas de marque

alors, dépêche- toi de nous livrer le gamin !

est un crime caractérisé, l’ancien !

jamais !!

!

28

livre- nous le garçon sans faire d’esclandre, et je serai clément avec toi !

avoue !

!!

je n’avouerai jamais…

pas question…

comment peux-tu rater quelque chose d’aussi facile ?!

tu n’es qu’un bon à rien ! tu déshono- res notre famille !

par- don…

eh bien ?! ne me dis pas que tu as échoué !!

inca- pable !

dès mon plus jeune âge…

on m’a traité comme un raté…

je…

je suis désolé…

même arrivé à l’âge adulte, j’ai continué à accumuler les échecs…

comment peux-tu vivre de cette façon ?

tu es viré !

tu ne trou- veras jamais de tra- vail !

à ta place, je me serais déjà suicidé de honte !

et que personne n’aurait

j’étais persuadé que j’allais finir ma vie tout seul…

jamais besoin de moi…

!

ce bébé…

petit …

ne porte pas de marque…

tu es comme moi…

gah !

pour la première fois de ma vie…

gah !

j’ai senti qu’on avait besoin de moi…

gah !

gah !

même si cet enfant n’était pas le mien…

avoue où il se cache, et vite !

ce jour-là, je me suis fait une promesse …

et même s’il avait été renié par la société…

j’ai juré d’être un véritable père pour lui !

sauve- toi, mash !!

si tu tentes de le pré-

pitié… faites

va- t’en d’ici, mash !!

qu’il m’ait entendu !

espèce de vieux débris !

venir, c’est qu’il ne doit pas être loin !

la seule chose qui importe, c’est que tu t’en sortes !

je t’ai dit de la boucler, vieillard …

fuis !!

tu vas re-

toi, boucle- la !

gretter d’avoir…

tu repré- sentes tout ce que j’ai au monde…

35

petit voyou ! tu vas payer

pour tout à…

l’heure …

deux uniformes bousillés en

une seule journée…

bwarf !

mash…

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

pour- quoi tu ne t’es pas enfui ?

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

bwarf !

parce qu’on forme une famille !

je n’ai que toi au monde !

je m’excuse de t’avoir désobéi, papa…

mais mainte- nant que je suis là…

je vais vous envoyer en enfer, tous autant que vous êtes !

tu espères sérieuse- ment me

alors là, je me marre !

faire mordre la poussière sans magie ?!

quel crétin ! brad est un ex-agent du bureau des affaires magiques !

en termes de pouvoirs, il est largement au-dessus de la moyenne !

ce moins- que-rien n’a aucune chance,

puisqu’il ne maîtrise pas la magie !

ce sera réglé en trois se- condes !

40

brad a utilisé ce sortilège pour chasser un dragon, du temps où il bossait pour le bureau des af- faires magiques ! si je m’attendais à en voir une démonstration…

nal- compas !!

41

hein ? non, non… minute papillon… j’ai déjà éjecté un dragon avec ce sort… c’est bien cette formule-là, non ? je me serais planté quelque part ? c’est quoi, ce plan ?

ça se peut pas…

tu te défends bien, petit !

mais voyons si tu pourras encais- ser ça !

c’est à croire qu’il veut raser toute la zone !

son mana est en efferves- cence !

nal- compas diago- rus !

brad ! at- tends !

gh …

ya aa aa aa ah !!

j’hallucine…

il plie les genoux pour absorber les impacts !

le voilà qui se met à jongler…

il me prend carrément pour une buse…

et même à dribbler comme un pro !

je t’em- prunte ta baguette, papa.

qu’est-ce que ça veut dire ?! je croyais qu’il ne

savait pas manier la magie !

après tout, peu importe… je n’ai pas grand-chose à craindre…

puisque je peux

repousser les sorts les plus communs…

quoi ? quoi…

quoi ? quoi ? quoiiiii ?

j’avais jamais vu personne…

utiliser une baguette

magique de cette façon…

et je vous massa- cre.

essayez encore de toucher à ma fa- mille…

à la base, je l’avais mis à la muscu pour qu’il apprenne à se défendre… mais là, ça dépasse l’en- tendement…

comment a-t-il pu devenir aussi fort ?!

de toute façon, nous sommes perdus… même si ces hommes repartent bredouilles, d’autres viendront tôt ou tard…

!

hin hin hin hin…

ha ha ha ha ha ha…

tu me plais bien, petit !

51

j’ai un marché à te pro- poser…

tête de champi- gnon !

si tu acceptes mes condi- tions…

je promets de vous laisser tranquilles, ton vieux et toi.

la religion occupe une place importante dans notre pays…

je t’é- coute …

une fois par an, on choisit le plus brillant des étudiants et on l’idolâtre comme un dieu…

c’est lui qu’on appelle “l’élu divin”…

52

je veux que tu t’arranges pour intégrer l’académie easton…

tu me suis ? si tu obtiens ce titre, tout le monde pen- sera que dieu lui-même t’a choisi…

et sur- tout…

et que tu deviennes un élu divin !

la société sera bien forcée de t’accepter !

tout ce que je demande en échange,

ne l’écoute pas ! c’était notre ennemi il y a à peine quelques minutes !

son idée est totale-

c’est une partie de l’argent et des privilèges

ne te laisse pas embo- biner !

ment déli- rante !!

qui vont de pair avec le titre…

pff…

ce qui veut dire que je t’aiderai !

53

mais si vous refusez,

libre à vous de me faire confiance ou pas…

vous serez pourchas- sés toute votre vie…

vous vivrez dans la crainte d’être ap- préhendés à n’importe quelle heure

et si je suis à vos trousses, autant dire que le pays tout entier l’est aussi …

enfin bref…

et bien sûr, plus

toi, tu es costaud, mais je doute que le vieux

question de mettre les pieds dans une ville …

du jour et de la nuit…

ce choix t’appartient.

réussisse à tenir la distance…

soit tu deviens un fugitif jusqu’à la fin de tes jours…

soit tu tentes de renverser la situation, quitte

à mettre ta vie en jeu !

je marche !

c’est bien joli, mais là n’est pas le pro- blème…

tu es fou ?!

ça va le faire, papa…

j’ai de la motivation à revendre.

c’est une aca- démie de magie… de m-a- g-i-e !

et puis…

tu es vraiment un bon garçon…

je veux qu’on puisse vivre tranquilles, toi et moi.

et si la société ne nous le permet pas…

55

je n’aurai pas d’autre choix que de la démolir …

à la force de mes poings !

HAJIME KOMOTO

MASHLE © 2020 by Hajime Komoto All rights reserved. First published in 2020 by SHUEISHA Inc., Tokyo. French translation rights in France and French-speaking Belgium, Luxembourg, Switzerland and Canada arranged by SHUEISHA Inc.

Édition française KAZÉ 8, rue Ambroise Thomas 75009 Paris www.kaze.fr

DIRECTEUR ÉDITORIAL Pierre Valls TRADUIT DU JAPONAIS PAR Jean-Benoît Sylvestre LETTRAGE & MAQUETTE Ledocteurno SUPERVISION ÉDITORIALE Saloua Okbani DIRECTION ARTISTIQUE Ludovic Allouche DESIGN Clémence Perrot RESPONSABLE DE FABRICATION Julie Baudry

ISBN : 978-2-82034-080-1 Achevé d’imprimer en février 2021 par L.E.G.O. SpA, Lavis (Italie). Dépôt légal : avril 2021

SPECIMEN PEFC PEFC

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 Page 21 Page 22 Page 23 Page 24 Page 25 Page 26 Page 27 Page 28 Page 29 Page 30 Page 31 Page 32 Page 33 Page 34 Page 35 Page 36 Page 37 Page 38 Page 39 Page 40 Page 41 Page 42 Page 43 Page 44 Page 45 Page 46 Page 47 Page 48 Page 49 Page 50 Page 51 Page 52 Page 53 Page 54 Page 55 Page 56 Page 57 Page 58 Page 59 Page 60

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online