La revue du détaillant N° 569 - Edition 2016

DU CÔTÉ DES FRUITS ET LÉGUMES

LE RADIS NOIR Souvent confondu avec le raifort, c’est le plus grand et le plus relevé des radis. Vendu de septembre à mars, sa peau est noire et sa saveur piquante est fine et délicieuse. Riche en vitamine B et en vitamine C, il contient des fibres et sera l’allié parfait de l’hiver !

Ce légume-racine se présente sous la forme d'une grosse racine noire à longues tiges. Cependant, seule la racine est consommée. Le radis noir se conserve bien mieux que son cousin le radis rose. En effet, c'est un légume d'hiver qui peut être stocké à la cave du- rant toute la saison. Choisissez toujours des racines fermes. Il se consomme le plus souvent cru, simplement brossé et émincé. Mais seulement s'il est bio ! Sinon, il est préférable de le peler. Son piquant très prononcé ne fait pas toujours l'unanimité. Pour y remédier, on peut le cuire à la vapeur pour conserver toutes ses vitamines et l'incorporer à un gratin, une soupe ou une purée de pomme de terre afin d'en relever le goût.

LES BIENFAITS DU RADIS NOIR

UN ALLIÉ POUR LE FOIE APRÈS LES FÊTES !

Avec 58 calories pour 100g, le radis noir est l'un des légumes les plus caloriques. Et pour cause, il est particulièrement riche en glu- cides. Cependant, il s'agit de bons glucides puisque les glucosi- nolates constituent des antioxydants puissants qui luttent contre la mutation des cellules cancéreuses. La haute teneur en eau du radis noir en fait un diurétique très efficace. Il contient du potas- sium, essentiel au bon fonctionnement des muscles et notamment du cœur. Le radis noir est réputé pour être un fortifiant naturel en raison de sa richesse en vitamine C qui stimule le système immu- nitaire. Outre ses bienfaits nutritionnels, le radis noir présente des proprié- tés thérapeutiques reconnues. En effet, il contient de la raphanine, une substance aux vertus antiseptiques et antibactériennes. Il est ainsi recommandé pour soigner les rhumes et les sinusites. Grand allié des foies paresseux, le radis noir a des vertus cholérétiques, stimulant la production de bile et détoxifiant l'organe. Le jus de radis noir est utilisé en phytothérapie. On le trouve sous forme d'ampoules ou de gélules. Le radis noir permet également d'élaborer un sirop antitussif, en le laissant simplement macérer avec du sucre de canne. Le jus de radis noir est également utilisé en application cutanée pour calmer les érythèmes et les coups de soleil.

Le radis noir possède des vertus reconnues notamment pour les personnes sujettes à des troubles digestifs ou hépatiques. Pour nettoyer le foie, on utilise généralement le jus du radis noir ou sa poudre de gélule. La commission E1 a approuvé ses vertus car il stimule l’action de la bile dans son combat contre les déchets grâce à ses propriétés cholérétiques (= favorise la sécrétion de la bile) et cholagogues (= facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin). Pour permettre au foie de se refaire une santé et de reprendre son fonctionnement normal, la consommation de cette plante est pré- conisée après les périodes de Fêtes : moments où le mode d’ali- mentation a tendance à changer et où la consommation de glu- cides, de lipides et d'alcool est plus importante. Le radis noir est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. Pour les personnes qui sont plus sensibles au jus de radis noir (aigreurs d’estomac, brûlures d'estomac), il vaut mieux se tourner vers un autre traitement naturel ou alors l’accompagner d’huile végétale. En usage interne, il est recommandé de prendre une cuillère à soupe de jus de radis noir de 2 à 6 fois par jour. Sur une journée, il ne faut pas dépasser les 100 ml.

COMMENT LE CONSOMMER ?

Sources : www.lesfruitsetlegumesfrais.com www.passeportsante.net • www.bioalaune.com Copyright : ingimage

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 24 N°569-Janvier2015

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online