La revue du détaillant N° 582 - Edition 2017

ACTUALITÉS

ETATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION Lancement de la grande consultation nationale

Les Etats généraux de l'alimentation se sont ouverts le 20 juillet à Paris. Véritable grenelle de l'assiette, ils ont réuni plus de 500 acteurs du secteur. A l’occasion de son discours d’ouverture, le Premier Ministre a rappelé que ces États généraux visaient à relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition, à permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes, à accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs, et enfin à promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable. Ensuite, la journée s’est déroulée autour de 4 parties destinées à poser les principales thématiques sur lesquelles la réflexion aura lieu avec l’intervention des Ministres concernés : •1 ère Séquence : quelles tendances alimentaires ? que retenir des derniers résultats de l’étude individuelle nationale des consommations alimentaires (INCA) ? • 2 è séquence : quelle situation économique dans les principales filières alimentaires françaises ? quelles connaissances sur l’évolution des prix et la répartition de la valeur ? • 3 è séquence : quelles évolutions dans la distribution ? • 4 é séquence : quelle promotion d’une agriculture durable pour faciliter la transition écologique ? Les échanges ont permis de mettre en exergue un certain nombre de problématiques et de sujets à traiter, du revenu des agriculteurs au gaspillage alimentaire, de la sécurité sanitaire à la structuration des filières, des enjeux environnementaux à la promotion des bons modes de consommation, … Stéphane TRAVERT, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, présent tout au long de la journée, a présenté l’organisation des travaux. Les États généraux de l'alimentation s’organiseront comme prévu en deux chantiers, un premier chantier consacré à la création et à la répartition de la valeur de fin août à fin septembre et un deuxième chantier portant sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous de début octobre à fin novembre. Ces chantiers seront conduits dans le cadre de 14 ateliers. Etant donnés le grand nombre et la diversité des acteurs associés aux travaux, le ministère devra « sélectionner » les participants de chaque atelier. Aussi, outre la participation directe en atelier, il sera important de participer à la consultation publique (sur egalimentation.gouv.fr), qui vise à associer le citoyen et l'ensemble des parties prenantes au débat, mais qui permettra également de faire entendre plus largement les propositions du secteur.

L A R E V U E D U D É T A I L L A N T

4 4

N°582-septembre-octobre2017

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online