Chainsaw Man - Lire le chapitre 1

Tatsuki Fujimoto

kazé shônen up !

CHIEN ET TRONÇONNEUSE Tatsuki Fujimoto

003 059 085 109 129 149 169

ÉPISODE 1 : CHIEN ET TRONÇONNEUSE ÉPISODE 2 : LE DESTIN DE POCHITA ÉPISODE 3 : ARRIVÉE À TOKYO ÉPISODE 4 : POWER ÉPISODE 5 : L’APPEL DU MASSAGE PECTORAL ÉPISODE 6 : MANIPULATION ÉPISODE 7 : LE DESTIN DE NYAAKO

ÉPISODE 1 : CHIEN ET TRONÇONNEUSE

en coupant des arbres…

le rein que j’ai vendu l’autre fois…

il m’a rapporté 1 200 000 !

j’ai fourgué une couille, aussi…

pour combien, déjà ?

je me fais quoi… dans les 60  000 yens* par mois ?

l’œil droit …

300 000 !

à peine 100 000 ?

* environ 500 euros, ndt.

ce qui fait descendre mes dettes à…

38 040 000 yens * !

* environ 316 000 euros, ndt.

on va l’achever vite fait, bien fait !

t’énerve pas, pochita, je sais !

un démon de tué…

y a pas à tortiller… devil hunter,

c’est clairement le meilleur plan pour gagner des thunes en res- tant entier !

c’est quasi 300 000 yens d’encaissés !

ÉPISODE 1 : CHIEN ET TRONÇONNEUSE

ce coup-ci, on avait affaire au démon-tomate.

il peut se régénérer via les pépins, je vous conseille de le cramer !

au marché noir, son cadavre nous rapportera un joli petit pactole…

beau boulot, denji !

je fixe ton cachet à 400 000 yens* !

* environ 3 400 euros, ndt.

dont je re- tire 170 000 au titre des intérêts de ta dette…

merci, m’sieur !

ça fait plus que 70 000…

si j’enlève aussi mes

honoraires en qualité d’inter- médiaire et les divers frais annexes…

7

maintenant que j’ai payé les factures d’eau en retard…

il me reste à peine 1 800 yens * !

les biffetons se sont volatilisés …

et épongé les ardoises qui s’allongeaient

à droite à gauche…

* environ 15 euros, ndt.

on va devoir se débrouiller pour finir le mois avec ça !

et à la baraque, le frigo est vide…

aujourd’hui, pochita…

va falloir se contenter d’une tranche de pain de mie !

dites, boss, pourquoi vous avez embauché ce gamin comme devil hunter ?

enfin, les dettes de son incapable de paternel, pour être précis…

pour qu’il nous rembourse ses dettes !

un gosse qui a un démon comme animal de compa- gnie, z’êtes sûr qu’il a le profil pour le job ?

à ton avis, est-ce qu’un devil hunter qui se respecte…

et puis, ce que j’apprécie chez denji… c’est qu’il ne se rebiffe jamais !

accepterait de revendre les cadavres de ses prises à des yakuzas dans notre genre ?

hé, le clébs ! si tu bouffes ce mégot, je te file 100 yens !!

vendu, je le gobe direct !!

ha

sérieux ?!

ha

ha

ha

ha !

on te sonnera quand on aura un autre démon à dessouder !

et si tu t’avises de te barrer, tu serviras de pâtée aux cochons !

avec ça, on a de quoi grailler pendant trois jours !

mais bon… pour nous, vivre “normalement”, ça sera jamais rien de plus qu’un rêve !

l’autre jour, j’ai entendu dire que nor- malement…

le pain de mie, ça se mange tartiné avec de

la confiture de fraises !

je doute de réussir à rem- bourser mes dettes avant de clamser !

de toute façon, je sortirai sûrement jamais avec une fille… et tu me vois ramener une meuf dans ce taudis ?!

sans parler de la thune qu’il faudrait pour l’inviter en ville !

si je pouvais réaliser un rêve… ce qui me bot- terait, ce serait juste d’enlacer une fille avant de mourir.

12

cet enfoiré s’est pendu avant de payer la traite de ce mois…

alors mendie, vends ton corps, trouve n’importe quoi… mais démerde-toi pour me dégoter 700 000 yens d’ici demain !

sinon, c’est moi

qui vendrai ta charogne à la découpe !

une… une tronçon- neuse ?!

nan, c’est un démon !!

si tu veux me découper en morceaux,te gêne pas…

de toute façon, je suis foutu !

une blessure …

alors toi aussi, tu vas y passer ?

mords- moi !

il paraît que les démons peuvent guérir de leurs blessures

alors si tu tiens à la vie, vas-y, mords- moi !

en buvant du sang !

mais attention, mon sang est pas gratos…

toi et moi, on passe un contrat !

je te sauve la mise… mais le moment venu, tu me renverras l’ascenseur !

parce que moi non plus, j’ai aucune

envie de mourir !

m’sieur, vous accepteriez de m’embaucher comme devil hunter ?

du coup, je repense

à mes dettes, et je galère encore plus à m’endormir !

j’ai trop la dalle pour pioncer…

j’ai une idée…

je vais imaginer le rêve que je voudrais faire quand je ronflerai…

18

toi et moi, on se gave- rait de pain de mie blindé de confiture de fraises…

après, je ferais des câlins à une jolie fille…

on enchaîne- rait sur des parties de console à la maison…

et je m’assoupirais doucement dans ses bras…

pas mal, nan ?

tu sais quoi ? ma mère, elle est morte en vomissant du sang… à cause d’une maladie du cœur…

denji ! un démon a déboulé !!

t’as du pain sur la planche !!

même pas moyen de rêver tran- quille…

un démon a débarqué dans ce bouge, z’êtes sûr ?

vous croyez vraiment qu’il se planque ici ?

c’est désert…

tu sais, denji… on t’est reconnais- sants.

euh… ouais ?

comme un chien, t’es do- cile…

et comme un chien, tu travailles dur pour presque rien…

ah…

seulement le problème avec les clébs, c’est

que leur puanteur nous file la gerbe.

22

tu vois, nous autres, yakuzas…

pour gagner en puissance et rafler plus de blé…

on a décidé de faire comme toi, et de passer un contrat avec un démon…

ce démon, c’est sa force qu’on désire…

et moi, ce que je désire, c'est voir tous les devil hunters…

morts !!

et là, mon petit chasseur ...

je suis tombé sur une belle brochette de pigeons !

il a suffit que je leur promette de leur offrir mes pouvoirs...

pour que de leur propre chef, ils s'abaissent à devenir mes esclaves !

et des gros !!

le seul hic, c'est que mon pouvoir a fait d'eux des morts- vivants !

parce que moi, je suis le démon- zombie !

j'exècre les devil hunters car ils veulent notre mort !

allez, vous tous ! réduisez ce gamin en charpie, que ses restes finissent dans une poubelle !!

voilà pourquoi je les extermine !

même ça, c’était trop demander ?

tout ce que je voulais,

c’était pouvoir rêver d’une vie normale…

allez, au boulot !

pochita…

pochita !

pochita…

à force d’affronter les démons, un jour, je risque d’y laisser ma peau !

tu sais, pochita…

du coup, je m’inquiète de savoir ce que tu devien- drais, sans moi…

tu pourrais mourir de faim, ou pire…

te faire trucider par un autre devil hunter !

il paraît que parmi les

démons, certains ont le pouvoir de posséder le corps des humains morts…

ben si t’es capable d’un truc pareil, moi…

je veux bien t’offrir mon cadavre.

une fois dans la tombe, les yakuzas arrêteront de me courir après…

t’auras qu’à t’en- fuir loin de cette ville…

et ensuite…

ce qui me ferait plaisir…

ce serait que tu vmènes une vie normale…

pour mourir un jour, normalement aussi.

comme ça, tu réaliseras mon rêve !

34

pochita …

ça y est, t’as pris possession de mon corps ?

36

tu sais, denji…

j’ai toujours bien aimé les moments où tu me racontais ton rêve.

alors, voilà le nouveau contrat que je te propose…

moi, je t’offre mon cœur…

et toi, en échange…

37

ce rêve, tu vas me le montrer pour de vrai !

mes blessures …

pochita !

pochita ?!

on t'a débité en morceaux, et t'es toujours en vie ?! quel

hmm ?

boulet !

décidément… je hais les devil hunters plus que tout !

esclaves ! dévorez- moi cette horreur !!

ces types avaient largement de quoi être heureux dans la vie, alors…

pourquoi est-ce qu’ils en ont désiré plus ?

remarque… au fond, je suis comme eux.

avoir pochita à mes côtés, aurait dû suffire à mon bonheur…

et pourtant, je rêvais d’un quotidien plus doux.

en fait, tout le monde rêve

d’un avenir meilleur…

donc, y a rien de mal à ça…

y a rien de mal à ça, mais bon…

41

ceux qui se mettent en travers

de notre route…

je les crève !

quand mes disciples l'auront dévo- ré, j'en serai définitivement débarrassé…

43

attends… c'est quoi, ce délire?!

ce démon ridicule qui t'accompagnait a pris possession de ton corps ?!

alors, maintenant… tu es l'un des nôtres ?!

devenus des démons jusqu’au trognon !

à l’évidence, vous êtes tous…

c’est de charcler tous les démons !

or moi, on m’a embauché comme devil hunter, alors ma mission…

mais ouais  !

voilà le plan : je vous taillade tous, un par un !

et comme ça, on tire un trait sur mes dettes !

gya ha ha ha ha !!

quelqu’un nous a devancés…

il y a un survivant…

hmm…

tu dégages une odeur étrange…

elle n’est ni humaine ni démoniaque…

c’est toi qui as fait ça ?

laisse- moi…

te serrer…

54

c’est un humain.

probabilité de possession par un démon quelconque ?

aucune… ses traits n’ont rien à voir avec ceux d’un possédé !

je suis un devil hunter de la sécurité publique…

je venais dans le but de supprimer le démon-zombie qui sévissait ici.

désormais, deux choix s’offrent à toi…

le premier, c’est de périr de ma main comme un démon quel- conque…

le second, c’est d’accepter que je t’élève comme un humain.

et le matin…

si je t’élève, il va de soi que je te nourrirai…

y aurait quoi, dans ma gamelle ?

hmm…

pain de mie avec beurre et confiture…

salade, café…

et puis un petit dessert, je suppose.

ce serait carrément… le paradis…

Découvrez la première œuvre de Tatsuki Fujimoto !

Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoirs surnaturels. Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du

terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre au cours duquel mourront tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Tatsuk i Fuj imoto

DISPONIBLE EN LIBRAIRIE KAZÉ MANGA

FIRE PUNCH © 2016 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

CHAINSAW MAN © 2018 by Tatsuki Fujimoto All rights reserved. First published in 2018 by SHUEISHA Inc., Tokyo. French translation rights in France and French-speaking Belgium, Luxembourg, Switzerland and Canada arranged by SHUEISHA Inc.

Édition française KAZÉ 8, rue Ambroise Thomas 75009 Paris www.kaze-manga.fr

DIRECTEUR ÉDITORIAL Pierre Valls TRADUIT DU JAPONAIS PAR Sébastien Ludmann LETTRAGE & MAQUETTE Erwan Lossois SUPERVISION ÉDITORIALE Quentin Pillault DIRECTION ARTISTIQUE Ludovic Allouche DESIGN Anne Grébert RESPONSABLE DE FABRICATION Julie Baudry Achevé d’imprimer en CE février 2020 par L.E.G.O. SpA, Lavis (Italie). Dépot légal : mars 2020

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 Page 21 Page 22 Page 23 Page 24 Page 25 Page 26 Page 27 Page 28 Page 29 Page 30 Page 31 Page 32 Page 33 Page 34 Page 35 Page 36 Page 37 Page 38 Page 39 Page 40 Page 41 Page 42 Page 43 Page 44 Page 45 Page 46 Page 47 Page 48 Page 49 Page 50 Page 51 Page 52 Page 53 Page 54 Page 55 Page 56 Page 57 Page 58 Page 59 Page 60 Page 61 Page 62

Made with FlippingBook - professional solution for displaying marketing and sales documents online