Le Dictionnaire Encyclopédique de la Psychanalyse

Retour vers le menu

THÉORIE DE LA COMMUNICATION de David Liberman (LA) Entrée tri-régionale Consultants interrégionaux : Samuel Arbiser (Amérique Latine), Arne Jemstedt (Europe), Eva D. Papiasvili (Amérique du Nord) Co-chaire de coordination interrégionale : Elias M. da Rocha Barros (Amérique Latine)

I. INTRODUCTION ET DEFINITION INTRODUCTIVE

Dans son sens le plus large, la théorie de la communication de David Liberman dessine une complexe reformulation systématique objectiviste de la psychopathologie, sur des bases empiriques, selon l'évaluation multidimensionnelle des aspects de communication interactive de la pratique clinique psychanalytique. Dans ce système complexe, la psychopathologie est reformulée en termes de perturbations du processus de communication ayant pour effet un trouble de l'adaptation. Plus spécifiquement, le dialogue-échange entre le patient et le clinicien constitue une base empirique pour la recherche psychanalytique, ainsi qu'un outil de diagnostique. David Liberman, l'auteur de la théorie de la communication (‘Theory of Communication’), a été l'un des contributeurs les plus originaux du ‘courant psychosocial’ de la psychanalyse argentine dirigé par Enrique Pichon Rivière (Arbiser, 2017). Ce courant d'érudits a fait d'une position multidisciplinaire et plurielle une caractéristique cardinale. C'est dans ce contexte qu'il proposa une décision méthodologique innovante : prendre pour point de départ le dialogue analytique pour étudier et évaluer l'évolution de la session et du processus psychanalytique, où la performance des deux membres d'un tel dialogue sert de ‘base empirique’. Nous pourrions considérer que ses contributions sont une étude systématique de la pratique clinique même. L'objectif que portait Liberman était de donner à la psychanalyse un angle davantage scientifique, comme il le dit lui-même dans le premier chapitre intitulé « Science, research and theories in psychoanalysis » (La science, la recherche et les théories en psychanalyse) de son ouvrage fondateur Communication in Psychoanalytic Therapy (La communication en thérapie psychanalytique, 1962 116 ). La décision sous-entendue était de développer des systèmes de formulations descriptifs et traductifs grâce à une recherche systématique effectuée dans le champ complexe du comportement humain. Comme nous pouvons

116 Titres des publications traduites pour cette édition (N.d.T)

351

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker