Le Dictionnaire Encyclopédique de la Psychanalyse

Retour vers le menu

SELF (LE) Entrée tri-régionale

Conseil éditorial interrégional : Gary Schlesinger (Amérique du Nord), Rafael Groisman (Amérique Latine) et Sandra Maestro (Europe) Co-chaire de coordination interrégionale : Eva D. Papiasvili (Amérique du Nord)

I. INTRODUCTION ET DÉFINITION INTRODUCTIVE

Selon le philosophe Charles Taylor, le « self » est un phénomène moderne que la culture occidentale a introduit (Taylor, 1989. p. 304). Il affirme que l'usage du terme self pour décrire une personne à la fois dotée de volontés autonomes et relationnelles reflète une focalisation sur sa propre subjectivité, avec ses dimensions « intérieures » ainsi que « communitariennes ». Dans la mesure où la psychanalyse peut être considérée comme une étude approfondie de la subjectivité humaine, le self reste un concept central, bien qu'il soit insaisissable, ambigu et controversé. L'hétérodoxie conceptuelle est évidente dans les dictionnaires psychanalytiques récents, ainsi que les définitions du concept, sur les trois continents psychanalytiques. En Amérique du Nord, Auchincloss et Samberg (2012) rappellent que les psychanalystes ont utilisé le terme « self » pour décrire toute un ensemble varié de phénomènes, tels que : 1) la personne tout entière dans le monde externe, dont son propre corps et esprit ; 2) l'expérience subjective organisée autour du « je » ; 3) la représentation ou un ensemble de représentations dans le Moi ; 4) un fantasme du soi, qui représente le sujet s'imaginant dans un rôle majeur sous des aspects émotionnels et interactifs variés : et 5) dans la perspective de la « self psychology », un noyau psychique personnel qui gouverne l'expérience et l'action. En Europe, Skelton (2006) souligne en outre l'aspect du self comme fondement de la complétude psychologique qui éloigne la psyché de l'effondrement, qui englobe la totalité des systèmes du conscient et de l'inconscient de la perspective jungienne ; et le self en qualité de « sujet », « d'objet » et du projet de « l'être-là » ( « project of being » ) dans la perspective métapsychologique existentielle. En Amérique latine, là où aucune entrée pour le « self » n'est proposée par les dictionnaires régionaux contemporains, des catégorisations variées de modèles existants sont apparues, telles que le self en tant que sous-système du « je », le self dans le sens de structure, de « self -personne » et le modèle du self sur la base de l'expérience subjective (Montero, 2005). De plus, les conceptualisations originales,

351

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker