Le Dictionnaire Encyclopédique de la Psychanalyse

Retour vers le menu

C'est en 1999 que Guillermo Lancelle édite le livre « El self en la teoría y en la práctica » (« Le Self en théorie et en pratique »), qui se penche sur des thèmes, entre autres, tels que le contretransfert, l'empathie, le narcissisme, l'interprétation et l'angoisse, l'adolescence et la réaction thérapeutique négative. Les publications proviennent d'auteurs argentins (Arendar ; Cayssials de Casarino ; Hoffman ; Ortiz Frágola et Paz) et nord-américains (Brandchaft ; Goldberg ; Tolpin ; Wallerstein et Wolf), ainsi que l'article de Lancelle, « Self, clinical finding et conceptual need » (« Le Self , conclusions cliniques et besoin conceptuel » (Lancelle, 1999). Guillermo Montero (2005) y décrit en détail les quinze modèles du Self . Selon cet auteur, la plupart des modèles complexes du self impliquent un fonctionnement psychique dans lequel les processus évolutifs sont intimement connectés. Dans ce sens, plusieurs modèles du self sont des modèles « psycho- évolutifs ». Montero propose de classifier ces modèles en quatre groupes : 1) Un modèle du self comme sous-système du « Je » . La ligne de développement théorique qui débute avec Hartmann continue avec Erikson, Lichtenstein, Mahler et Jacobson, jusqu'à ce qu'elle devienne consolidée dans la pensée de Kernberg. 2) Un modèle du « self-person » . Une ligne de développement théorique qui implique une subdivision en deux lignes : la première concerne une ligne qui débute avec Fairbairn, puis rejoint Winnicott et Guntrip. La seconde est la synthèse de Kernberg, Kohut et Winnicott effectuée par Masterson / Rinsley. Ces modèles hiérarchisent la réussite d'une intégration personnelle qui surpasse l'organisation structurelle comme modèle de santé. 3) Un modèle de self comme structure . Ce développement théorique inclut le modèle du « self - system » de Sullivan et le « self-model » de Kohut, dont leurs élaborations ultérieures. Ces modèles soulignent le rôle de la fonction régulatrice de l'estime de soi et le contrôle de l'angoisse comme modèle de santé. 4) Un modèle du self centré sur l'expérience subjective . Les exemples sont des modèles de Stern et Tyson et tous ceux qui représentent le développement de l'acquisition d'un sentiment subjectif du self . Ces modèles semblent hiérarchiser le maintien d'une expérience subjective continue et en évolution constante en termes de modèle de santé. Depuis le milieu des années 1990, peut-être en réaction au cadre et à la technique classiques kleiniennes, considérés comme étant rigides, l'intérêt accru pour le travail de Winnicott a motivé les Encuentros latinoamericanos sobre el pensamiento de Donald Winnicott, (les réunions latino-américaines sur la pensée de Donald Winnicott). Sonia Abadi (1994, 1996) aborde la question du phénomène transitionnel, du développement émotionnel et de l'intégration de soi, et Myrta Casas de Pereda (1999) étudie les équivalences possibles avec le faux self dans les écrits de Freud et de Klein.

452

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker