Carillon_2018_08_30

CENTRAIDE PRESCOTT-RUSSELL SOUTIENT LA COMMUNAUTÉ

Les organisations à but non lucratif demandent ensuite des subventions à Centraide. Ces subventions sont ensuite allouées par un comité indépendant de bénévoles. Tous les projets des orga- nisations recevant des subventions de Centraide doivent correspondre à l’un des trois domaines d’intervention de Centraide - des collectivités fortes, des initiatives de lutte contre la pauvreté et des investissements dans la jeunesse. Cette année, Centraide tiendra une grande vente aux enchères de marchandises en consignation, le samedi 8 septembre à l’aréna Jean-Marc Lalonde à Rockland. Plusieurs commerçants mettront des produits ou des services en vente lors de l’évènement. Les profits seront ensuite partagés entre les marchands participants et Centraide. Centraide Prescott-Russell appuie les programmes locaux qui changent

ACTUALITÉS

ALEXIA MARSILLO alexia.marsillo@eap.on.ca

Investir dans la jeunesse, aider à bâtir des collectivités plus fortes et lutter contre la pauvreté sont les trois principaux domaines qu’appuie Centraide/United Way Prescott- Russell. L’an dernier, plus de 24 600 des 89 000 résidents de la région ont profité de services appuyés par Centraide Prescott-Russell. Chaque année, Centraide/United Way Prescott-Russell et ses nombreux béné- voles font campagne pour récolter de l’argent pour leur fonds communautaire.

Né d’une race FIÈRE LAUZON

Centraide/United Way Prescott-Russell tiendra un méga encan le 8 septembre prochain, à l’aréna Jean- Marc Lalonde à Rockland. Ci-dessus, on reconnait le président honoraire de la campagne, Jean-Marc Lalonde, ainsi que le président de Centraide Prescott-Russell, Denis Vaillancourt. —photo fournie

positivement la vie des personnes dans le besoin et ont un impact durable dans la communauté. Grâce à la recherche, à la consultation et à l’analyse, l’organisation identifie les domaines dans lesquels les citoyens de Prescott-Russell ont le plus besoin d’aide. En 2017, United Way Prescott-Russell comptait 411 bénévoles engagés qui ont aidé 18 289 enfants et jeunes à participer à des programmes qui développent leurs intérêts et les aident à réussir. Parmi les nombreuses organisations que Centraide soutient dans ce domaine, citons Groupe Action, Centre Novas, Healthy Eating for Better Learning et 100% Actifs. Centraide a également pour objectif de renforcer les collectivités en veillant à ce que les membres de la communauté mènent une vie heureuse et saine. Cela comprend l’investissement dans une vaste gamme de services, allant du sou- tien aux personnes âgées aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale. L’an dernier, 592 bénévoles de Centraide ont aidé 4436 personnes de Prescott-Russell à trouver l’aide dont ils avaient besoin. Cet objectif a été atteint avec le soutien et le financement de Centraide comme Hawkesbury Rotary,

Interlude House, l’Association canadienne pour la santémentale, Parents : lignes de secours, les Services communautaires de Prescott-Russell et Regroupement Autisme Prescott-Russell. Les initiatives de lutte contre la pauvreté constituent le tiers des domaines d’inter- vention de Centraide et soutiennent des organisations telles que l’Ontario 211, Le Phénix, le Centre Chrétien Viens et Vois, La Banque Alimentaire de L’Orignal et la Banque alimentaire Bons Voisins. En 2017, 1916 personnes de Prescott-Russell ont bénéficié d’aide afin de trouver des moyens pour surmonter les difficultés liées à la pauvreté, grâce au travail de 181 bénévoles. Centraide souhaite récolter 40 000 $, lors de la vente aux enchères à Rockland, pour des programmes communautaires locaux, tout en faisant la promotion et en soutenant les entreprises locales. Les entreprises sont invitées à fournir de nouvelles marchandises ou de nouveaux équipements, des articles en écoulement de stock ou de fin de saison, des services ou des abonnements lors de l’évènement du 8 septembre. Détails supplémentaires : www.centraide-pr.ca

La Seigneurie, Centre de généalogie et d’histoire de Hawkesbury, présente les ancêtres de la famille Lauzon. Jacques Dupras a préparé cette lignée pour rendre hommage aux ancêtres paternels de Donald Lauzon, fils de Thomas et Clémentine Mercier. « Origine du nom de famille Lauzon : LAUZON - diminutif de LAUZE, surnom de métier de celui qui travaille dans une lauzière ou de celui qui travaille avec de la lauze pour couvrir les toits. La lauze est une pierre de schiste. » Le premier ancêtre au pays est le pionnier Gilles Lauzon, fils de Pierre, engagé de la recrue 1653, né vers 1631 à Saint-Julien, Caen, Basse-Normandie, France, et Anne Boivin. « Répondant à l’invitation du Sieur de Maisonneuve, il s’installe à Montréal en 1653 où il est maître chaudronnier. De 1670 à 1672, il est aussi marguillier. En 1666-1667, il possède 8 bêtes à cornes, 40 arpents de terre et deux domestiques. » « Grande Recrue de Maisonneuve en 1653, est une entreprise de colonisation visant à sauver Ville-Marie des Iroquois. Le 20 juin, avec plus de 100 personnes, l’ancêtre monte à bord du navire Saint-Nicolas-de-Nantes à Saint-Nazaire. Il a en poche 127 livres, 7 sols et 10 deniers, une avance sur les gages qu’on lui promet une fois arrivé en Nouvelle-France. Or, après le départ, le bateau prend l’eau et doit rebrousser chemin pour ne pas sombrer. Craignant que les colons (furieux et craintifs) se désistent, Maisonneuve les cantonne alors de force sur une île pendant 3 semaines, le temps d’effectuer les réparations. Le 20 juillet, le Saint-Nicolas reprend la mer pour une difficile traversée de 2 mois où 6 passagers perdront la vie. Arrivés fin septembre, retenus à Québec tout le mois d’octobre, les colons débarquent enfin à Ville-Marie (les pieds dans la neige !) le 16 novembre 1653. » GÉNÉRATIONS 9e Donald Lauzon – Agathe Laberge, m. le 1961-06-10 à Masson, Qc 8e Thomas Lauzon – Clémentine Mercier, fille de Julien et Rose Anne Lalonde m. le 1930-07-15 à Buckingham, Qc 7e J. Baptiste Lauzon, journalier – Zoé Lalonde, fille de Léandre et Elmire Mallette m. le 1896-06-22 à Notre-Dame-de-la-Salette, Qc 6e Maxime Lauzon – Émilie Bisson, fille de François et Rosalie Fauvel/Bigras m. le 1864-03-30 à Buckingham, Qc 5e Pierre Lauzon – Marguerite Chartrand, fille de Jacques et Marie Amable Daniel m. le 1830-04-26 à Saint-Eustache, Qc 4e Jean-Pierre Lauzon – Françoise Olivier, fille de Jean Marie Olivier/Taillon et Thérèse Boucher m. le 1791-03-07 à Terrebonne, Qc 3e Jean Baptiste Loson, vf de Marie Corbeil – M. Louise Grenier, fille de Joseph et Marguerite Pépin m. le 1760-02-18 à Terrebonne, Qc 2e Gilles Lauson – Anne Grou, fille de Jean et Marie Goguet m. le 1709-11-25 à Rivière-des- Prairies, N.-F. 1re Gilles Lauzon – Marie Archambault m. le 1656-11-27 à Montréal, Nouvelle-France La graphie des patronymes est celle des actes eux-mêmes. Il épouse Marie Archambault, fille de Jacques et Françoise Tourault, petite-fille d’Antoine Archambault et Renée Ouvrard, de Dompierre-sur-Mer, Charente-Maritime, France. Les sept enfants de Jacques Lauzon et Françoise Tourault ont tous vécus en Nouvelle-France et y sont décédés. « Fin mars 1655, un an et demi après son arrivée, Gilles achète un terrain d'Urbain Tessier dit Lavigne, avec une petite maison déjà construite, en bois, de 400 pieds carrés. C'est tout près de chez les Archambault. La maison se trouvait probablement juste à côté de l'espace qui allait plus tard devenir la place d'Armes, à peu près à l'emplacement de l'édifice New York Life, construit en 1888, que l'on considère comme le premier gratte-ciel de Montréal (un immeuble en pierre rouge avec une grande horloge au sommet, bien visible de la place d'Armes). » Gilles Lauzon et Marie Archambault ont eu treize enfants, neuf filles et quatre garçons tous nés à Montréal. Gilles est inhumé à Montréal le 21 septembre 1687 et Marie deux ans plus tôt, le 8 août 1685. 1 https://www.mesaieux.com/fr/noms-de-familles/L/Lauzon 2 idem 3 https://actu.fondationlionelgroulx.org/Genealogie-des-Lauzon.html 4 http://www.afla.ca/index.php/fr/promotion/capsules

PRÊT POUR

L’AVENTURE?

INSCRIS-TOI!

CASTORS 7 ET 8 ANS

58e Groupe Scout Inscriptions en tout temps par courriel ou en personne le 5 septembre 2018 de 18h30 à 20h30 Local scout Alfred: 555, rue St-Philippe, Alfred

LOUVETEAUX 9 À 11 ANS

ÉCLAIREURS 11 À 14 ANS

PIONNIERS 14 À 17 ANS

Plantagenet • Alfred • Curran • Treadwell • Lefaivre • L’Orignal • Hawkesbury • St-Isidore • Fournier • Riceville • St. Bernardin • ET environs!

Appel à tous! Même endroit, même heure! Soirée jeux société pour jeunes de 7 à 17 ans. Entrée et collation gratuite

Pour faire votre généalogie, adressez-vous à La Seigneurie, centre de généalogie et d’histoire, Bibliothèque publique de Hawkesbury, 550, rue Higginson, Hawkesbury, Ont. K6A 1H1

www.facebook.com/scoutdela58e

scoutdela58e@gmail.com

613-673-9244

Made with <A HREF="https://flippingbook.com/online-annual-report" TITLE="Learn about FlippingBook for Annual Reports">FlippingBook</A> Annual report