03-2017 F

Pris sur le vif Short et nu-pieds Mon épouseMarianne et moi passons unweek-end sur l’île Kassa à quelques kilomètres de la côte guinéenne. Le sa- medi matin, nous entreprenons une promenade jusqu’au prochain petit village, pour acheter de l’eau fraîche. A l’arrivée déjà, nous remarquons que quelque chose n’est pas comme d'habitude. Les pêcheurs ont abandonné leurs filets et on ne voit aucun enfant qui joue. Nous continuons jusqu’au « centre » du village – un bout de plage abrité de feuilles de bananiers. Aujourd’hui il y a un nombre in- calculable de personnes réunies, toutes sont habillées de manière festive et se pressent sous les feuilles de palmiers. Honneur inattendu Marianne et moi arrêtons notre marche. Grâce à ma tail- le, j’ai une vue surplombante sur la foule. Au milieu de la place ombragée trône un jeune couple de mariés sur d’inattendus fauteuils recouverts de velours. Les deux sont habillés tout en blanc. Avant que nous ayons compris de quoi il retourne, l’ancien du village se fraye un chemin jusqu’à moi pour me demander, en ma qualité de person- ne présente la plus âgée, de remettre le certificat de maria- ge au jeune couple. Et cela malgré le fait que je n’aie jamais rencontré ni lui, ni le couple de mariés ! Salués comme «les Vieux» Il n’est pas possible de refuser, jem’avance donc dignement dans mon habillement – short et nu-pieds – jusqu’au mi- lieu du cercle. En traversant la foule, je demande à l’ancien du village si je peux dire quelques mots aux mariés et prier pour eux. Comme il m’en donne la permission sans hésiter, je mentionne courtement Dieu comme créateur du mari- age, je bénis les mariés et leur tends le document officiel. Chaque fois que nous avons passé un week-end sur cette île, nous avons été reconnus et cordialement salués com- me «les Vieux», c’est-à-dire les anciens. Un mariage avec suite Cet événement a connu une suite : l’après-midi après le mariage, Fatim et ses amies nous ont cherchés sur la pla- ge. Elles étaient également présentes le matin et voulaient en savoir plus sur notre foi. Quelques mois plus tard, après beaucoup de discussions et de visites, Fatim a décidé de suivre Jésus.

3/2017 sommaire

Daniel JAKOB, ancien collaborateur à Conakry, Guinée

2

Made with <A HREF="https://flippingbook.com/online-digital-catalog" TITLE="Learn about FlippingBook for Online Catalogs">FlippingBook</A> - Online catalogs