511 - Mise à jour du marché T2 2022

Mise à jour

Deuxième trimestre — 2022

Cheminement du produit vers le marché :

Mise à jour — Deuxième trimestre 2022

SOMMAIRE : La nouvelle guerre en Ukraine et les boycottages du pétrole russe qui en résultent devraient contribuer à de nouvelles pressions inflationnistes sur le coût des matières premières, de l'énergie consommée pour fabriquer les produits ainsi que des frais d'expédition pour les fabricants, les importateurs et les consommateurs.

Échelle de risque

Faible

Modérée

Élevée

Transport maritime amont vers l’Amérique du Nord

Logistique aval — Usine vers port

Matières premières

Secteur manufacturier

Logistique aval — CD vers client

Les pénuries de conteneurs continuent d'entraver l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement, surtout en Asie, où les délais d'acheminement des conteneurs sont plus longs en raison de la congestion continue et importante des ports. Les épidémies de COVID-19 perturbent principalement les opérations d'expédition terrestre et d'entrepôt en Chine, comme le démontrent les confinements à Shanghai à la fin mars et les épidémies précédentes qui y sont survenues, ainsi qu'à Hong Kong et à d'autres endroits. Les usines et les ports sont demeurés ouverts, mais le camionnage est limité par ordre du gouvernement.

La demande en biens de consommation demeure exceptionnellement élevée et les experts du fret maritime prévoient des coûts d'expédition record en raison de la capacité limitée des navires ainsi que des retards de livraison jusqu'en 2023.

En 2021, la demande record en produits manufacturés a épuisé l'approvisionnement en charbon chinois et pourrait entraîner des pénuries d'électricité continues en Chine tout au long de 2022, ce qui aura des répercussions sur la production . Les observateurs de l'industrie signalent de légères baisses de la production des usines de gants en vinyle. L'excès de nitrile de 3,5 grammes utilisé pour la fabrication des gants d'examen et de nitrile plus ancien et coûteux sur le marché entraîne une liquidation généralisée des stocks, qui devrait évoluer dans l'autre sens une fois les stocks épuisés.

Des lueurs de progrès sont observées dans la réduction de la congestion des ports nord-américains, mais le service de transport terrestre est toujours entravé par la pénurie de chauffeurs et d'équipement, et les longues files de navires parsèment les deux côtes en attente d'accostage.

Les prix de l'aluminium ont fortement grimpé au cours du premier trimestre 2022, les indices américains étant en hausse de 32 % de janvier à mars, et de 18 % en Chine. L'invasion de l'Ukraine par la Russie et l'instabilité qui en résulte sur les marchés du pétrole et du gaz font grimper les coûts de fabrication des produits à base de résine et de pétrole. Le coût du nitrile a commencé à augmenter en mars. La demande qui s'est déplacée vers le vinyle à la suite du phénomène de rareté du nitrile en 2020 et 2022 n'a pas reculé.

La perturbation des marchés pétroliers par

La congestion dans les dépôts intérieurs et les pôles ferroviaires et routiers diminue l'invasion russe a provoqué des pics de carburant diesel pouvant entraîner des surtaxes de fret terrestre.

On prévoit une augmentation de

60 % des navires se déplaçant de l'Asie vers la côte Est de l'Amérique du Nord d'ici la mi - année 2022, car les expéditeurs détournent les produits des ports bloqués le long de la côte ouest.

l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement,

ralentissant considérablement le rythme de livraison des produits, ce qui entraîne des extensions généralisées des estimations des délais de livraison dans toutes les industries.

2

Mise à jour et perspectives de l'industrie de la restauration SOMMAIRE : La reprise de l'industrie se poursuit, tempérée par les inquiétudes concernant l'inflation du coût des aliments, des fournitures et de la main- d'œuvre, ainsi que par les pénuries persistantes de personnel et dans la chaîne d'approvisionnement, a insi que les pressions continues pour s'adapter aux préférences changeantes des clients et aux nouvelles normes opérationnelles.

Mise à jour — Deuxième trimestre 2022

« L'OPTIMISME » REFOULÉ PERÇU DANS L'INDUSTRIE DE LA RESTAURATION Phil Kakarikis, PDG et président de l'International Foodservice Manufacturers Association : « Un optimisme refoulé; nous pouvons voir que certains défis de la chaîne d'approvisionnement semblent se résoudre d'eux- mêmes… tout le monde voit une demande, qui a été refoulée, commencer à émerger… la façon dont les entreprises en restauration traitent leurs employés est essentielle, car il s'agit de la façon dont les restaurants peuvent combler les attentes et l'expérience de leurs clients au point de vente. Mais rien ne reviendra à la normale à aucun moment dans un avenir rapproché. La nouvelle normalité est anormale. » Nations Restaurant News CEPENDANT, C'EST EN RÉALITÉ UNE REPRISE MENÉE PAR L'INFLATION

Pointant vers un changement durable dans le format des restaurants, les consommateurs à la recherche d'entreprises avec des sièges à l'extérieur continuent d'être plus nombreux qu'avant la pandémie, une augmentation de 292 % au cours de la deuxième année de la pandémie par rapport aux recherches d'avant la pandémie. Y elp

LE PHÉNOMÈNE DES RESTAURANTS VIRTUELS S'ACCÉLÈRE

LES PRINCIPAUX ENJEUX : APPROVISIONNEMENT ET DISPONIBILITÉ DES ALIMENTS, ET LA DOTATION EN PERSONNEL d'affaires). Technomic estime que la situation n'est pas durable et se résoudra en temps et lieu, ou que les consommateurs chercheront ailleurs en nivelant la gamme de restaurants vers le bas (manger dans des endroits moins coûteux) ou en négociant des formats de visite comprenant des repas à l'extérieur. Technomic Une proportion de 80 % des restaurants a modifié leurs offres de menus en raison de retards et de pénuries d'aliments et de produits. Et malgré la création de 1,7 million d'emplois en 2021, sept restaurateurs sur 10 déclarent ne pas avoir suffisamment de personnel pour répondre à la demande actuelle des clients. La capacité de croissance de l'industrie est limitée par des pénuries de personnel. National Restaurant Association, Technomic Le volume de visiteurs dans les restaurants demeure inférieur aux niveaux d'avant la pandémie et une grande partie de la croissance d'une industrie se manifeste par des factures plus élevées (montants des reçus de repas

LE RETOUR TIMIDE DES VOYAGEURS D'AFFAIRES A DES RÉPERCUSSIONS SUR LE RYTHME DE LA REPRISE DE L'INDUSTRIE Les voyages d'affaires ne devraient pas reprendre avant 2024. Les restaurants offrant le service complet dépendent des voyages d'affaires et leur reprise ne se produira pas pleinement tant que les voyages d'affaires ne se rétabliront pas davantage. Global Business Travel Assoc. Les concepts de la chaîne d'approvisionnement investissent davantage pour obtenir les rendements opérationnels et d'investissements fournis par les formats opérationnels des restaurants virtuels; Wendy's compte plus de 700 emplacements; TGI Fridays, plus de 300 installations; Inspire Brands, 700 emplacements; REEF a lancé une cuisine collaborative abritant toutes leurs marques qui peuvent être commandées à partir d'une seule application; Chick Fil-A teste des concepts pour leur marque et d'autres concepts. Technomic

Fret maritime et logistique

Mise à jour — Deuxième trimestre 2022

SOMMAIRE : Les coûts d'expédition de conteneurs sont plus élevés que jamais et demeureront élevés dans un avenir prévisible, car les importateurs continuent de se battre pour l'espace face à la demande record de biens de consommation en provenance d'Asie. La recrudescence de cas de COVID-19 en Chine a perturbé la productivité et la chaîne d'approvisionnement en mars. La prochaine perturbation potentielle sur le pont… l'expiration et la négociation du contrat de la West Coast Longshore Union.

LES RÉCURRENCES DE LA COVID-19 CONTINUENT DE PERTURBER LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT ▪ Une vague record d'épidémies du variant de la COVID-19 appelé « Stealth Omicron » a frappé Shenzhen, Shanghai et Hong Kong en mars, entraînant des confinements, des ordres de télétravail, des restrictions sur les déplacements des chauffeurs de camion et une perturbation importante du secteur manufacturier, du transport terrestre, des opérations portuaires et de la navigation océanique. AsteelFlash, Associated Press ▪ Les transitaires de Hong Kong estiment que la capacité du parc national de camions en Chine a été réduite d'au moins 70 % en raison des épidémies de COVID-19, ce qui retarde et perturbe davantage le flux de produits des usines vers les ports d'exportation. Splash247.com

La demande de marchandises continuera de dépasser l'offre jusqu'en 2023, ce qui maintiendra la pression sur le transport maritime par conteneurs. Drewry Maritime

L'indice Freightos Baltic Index des prix des chargements de conteneurs de navires océaniques a augmenté de 2 % pour atteindre 16 403 $ à la mi-mars pour les liaisons entre la Chine ou l'Asie de l'Est et la côte Ouest des États- Unis, soit 196 % de plus qu'à la même période en 2021. Freightos

LES FRAIS DE TRANSPORT OCÉANIQUES AUGMENTENT DAVANTAGE, ET FIXENT UNE NOUVELLE BARRE ▪ À la fin de février 2022, le coût des postes à conteneurs entre l'Asie et la côte Ouest de l'Amérique du Nord était de 179 % supérieur à celui de la même période l'année précédente. En mars, le taux annuel était supérieur de 196 %. Freightos ▪ Les transporteurs maritimes gèrent désormais la capacité plus à leur avantage, en retirant la capacité des navires de leurs systèmes de flotte à court préavis, en contribuant à maintenir à un niveau élevé les prix qu'ils facturent pour les postes à quai en réduisant l'impact sur les prix de la mise en service de navires nouveaux ou supplémentaires. DHL L'EXPIRATION DU CONTRAT DE TRAVAIL PORTUAIRE DE LA CÔTE OUEST SE PROFILE À L'HORIZON

▪ Les contrats de travail actuels dans les ports de la côte Ouest des États-Unis expirent le 1er juillet. Des perturbations de la chaîne d'approvisionnement se sont régulièrement produites au cours des dernières saisons de négociation et les experts de l'industrie avertissent que l'ère actuelle des crises de COVID-19 et de chaîne d'approvisionnement laisse peu de capacité tampon existante aux autres ports du Canada, du Mexique ou de la côte Est des États-Unis pour absorber les détournements des ports de la côte Ouest des États-Unis. Lars Jensen, Vespucci Maritime

4

Expédition intérieure et logistique

Mise à jour — Deuxième trimestre 2022

SOMMAIRE : La demande de biens de consommation demeure élevée, remplissant les camions au maximum de leur capacité sur des itinéraires aux délais déjà serrés en raison de la pénurie de chauffeurs et d'équipement. Le carburant diesel a grimpé en flèche lorsque la Russie a envahi l'Ukraine. Par conséquent, le coût sans précédent du fret terrestre constitue la nouvelle norme en Amérique du Nord.

LA DEMANDE DE MARCHANDISES DEMEURE ÉLEVÉE ET LA CONGESTION PORTUAIRE PERSISTE  La capacité de transport terrestre, en particulier celle des chargements partiels, sera mise à l'épreuve tout au long de 2022 en raison des pénuries de camions et de nœuds ou de quais dans les pôles de transfert intérieurs. Les limites de capacité exercent une pression supplémentaire sur les délais de livraison, car les expéditeurs doivent attendre plus longtemps pour expédier leurs marchandises. CH Robinson  Les détaillants américains ont augmenté leurs prévisions de produits importés jusqu'en avril, laissant présager une congestion portuaire prolongée sur les côtes Ouest et Est pendant les mois d'été 2022. Bureau de recensement des États-Unis  Les ports des deux côtes nord-américaines n'ont pas encore rattrapé les retards de navires et de conteneurs au terminal qui se sont accumulés au cours des derniers mois. Des files d'attente de dizaines de navires, quelque 90 ou plus, parsèment les côtes autour de tous les principaux ports nord-américains. Global Port Tracker, Journal of Commerce Online, Wall Street Journal LA GUERRE EN UKRAINE AUGMENTE LE COÛT DU CARBURANT ET AJOUTE AUX PROBLÈMES DES EXPÉDITEURS

Bureau de recensement des États-Unis

Hausse de 14 % (0,70 $/gallon) des prix du carburant diesel la semaine après l'invasion de l'Ukraine par la Russie .

 Les prix du carburant, déjà supérieurs de 40 % à ceux de l'année précédente, ont augmenté de plus de 30 % au cours des deux premières semaines de l'invasion russe en Ukraine. MarketWatch  Les experts du camionnage s'attendent à ce que les sociétés de parcs de camions commencent à facturer des suppléments de carburant aux expéditeurs, contribuant ainsi à l'augmentation du coût des marchandises livrées ou débarquées à bon port. Supply Chain Dive  Jusqu'à ce que les problèmes de la chaîne d'approvisionnement soient réglés en augmentant la quantité de chauffeurs, de camions et d'espace de stockage intérieur, il ne faut pas s'attendre à une baisse rapide des retards. On estime maintenant à plus de 80 000 les postes de conducteur ouverts en Amérique du Nord. Hackett Associates  Les tarifs de chargement complet, de chargement partiel et de transport spécialisé ont augmenté de 25 %. Les tarifs des colis ont augmenté de 14,7 %, tandis que les prix des services d'entreposage ont augmenté de 20,5 %, majoritairement après juillet 2021, la demande ayant fortement augmenté en raison de l'effet d'entraînement des goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement dans divers ports maritimes américains. FreightWaves

5

Leçons à tirer

Mise à jour — Deuxième trimestre 2022

SOMMAIRE : Les fournitures continueront de coûter plus cher, de mettre plus de temps avant d'être expédiées et de circuler de manière moins prévisible de l'usine au consommateur en 2022 et jusqu'en 2023.

▪ Les épidémies de COVID-19 continuent de ralentir et de perturber la production et l'expédition en provenance de l'Asie, et les pénuries d'équipement et de personnel maintiennent les ports, les entrepôts et les pôles de transfert intérieurs en Amérique du Nord obstrués et les camions en retard dans la livraison des marchandises. ▪ L'inflation a atteint un sommet en quatre décennies de 7,9 % aux États-Unis à la fin du premier trimestre et un sommet en trente ans de 4,8 % au Canada. Les économistes de la Réserve fédérale américaine prévoient que l'inflation demeurera élevée, mais se stabilisera en 2022 avec l'entrée en vigueur des augmentations prévues des taux d'intérêt. ▪ Les restaurants rebondissent à mesure que les restrictions du masque et de la capacité de restauration sont assouplies, bien que le rythme des progrès soit tempéré par les pénuries de main- d'œuvre et d'approvisionnement ainsi que l'inflation des coûts d'exploitation. ▪ Les produits qui dépendent de la pétrochimie pour leur fabrication coûteront plus cher, tout comme leur transport, en raison de la flambée des coûts énergétiques résultant de l'invasion de l'Ukraine par les Russes. ▪ Les délais de livraison des produits s'allongent davantage tandis que le système de transport terrestre en Amérique du Nord est aux prises avec des installations de transfert ferroviaires et terrestres encombrées ainsi qu'une aggravation des pénuries de conducteurs et d'équipement. ▪ La popularité des restaurants virtuels ouvre de nouvelles portes à la croissance des distributeurs qui proposent une gamme de produits, d'emballages et de services adaptés à cette exploitation axée sur la production.

511 Foodservice est votre partenaire de confiance pour relever tous les défis!

511 Foodservice s'efforce de cerner et d'atténuer les risques liés à la chaîne d'approvisionnement et à la disponibilité des produits :

• Notre réseau mondial de fabrication et nos équipes d'approvisionnement en produits continuent de cerner et de mettre en œuvre des options de fournisseurs et de matériaux de base qui maintiennent les prix aussi stables que possible, ainsi que l'acheminement fluide et harmonieux des produits. • Les options de transport maritime qui garantissent une livraison rapide sont au cœur des produits livrables de 511 et de notre équipe de professionnels expérimentés qui s'efforcent d'obtenir des frets fermes et des itinéraires optimaux pour acheminer vos produits jusqu'à vos installations. • Des investissements importants en argent et en temps réalisés depuis 2020 pour améliorer le réseau d'entreposage national de 511 portent leurs fruits grâce à l'amélioration des taux de couverture des premières commandes et à la stabilisation des frais d'expédition.

6

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6

Made with FlippingBook Digital Publishing Software