Le Dictionnaire Encyclopédique de la Psychanalyse

Retour vers le menu

les patients hystériques souffrent de réminiscences, qui sont en quelque sorte des ‘ corps étrangers ’. En 1937, cette thèse est remise en cause lorsqu'il observe que lorsqu'il proposa une construction à un patient, celui-ci réagit par une remémoration ‘ ultra-claire’ une Sachbesetzung der Objekt . Freud interprète ces remémorations comme des hallucinations qui reproduisent des expériences psychiques depuis la petite enfance, initialement oubliées, puis récupérées en ces remémorations ‘ ultra- claires ’. Les remémorations ‘ ultra-claires ’ révèlent une manifestation de l'inconscient, sous la forme de ‘présence’ sans médiation, d’un retour/ regain perceptuel-sensoriel d’une ‘pensée’/fantasme rudimentaire non verbalisé ou refoulé. Un autre exemple des premières idées revisitées dans un nouveau contexte est illustré dans « Moses and Monotheism » (Freud, 1939). (« Moïse et le monothéisme ») Dans cet ouvrage, Freud décrit le destin de l'inconscient, de la mémoration et du refoulement sous une perspective socio-historique ainsi : « Alors que Moïse apporta au peuple l'idée du dieu unique, elle n'était rien de nouveau mais signifiait au contraire la réanimation d'un évènement issu des temps primitifs de la famille humaine, évènement qui avait disparu depuis longtemps de la mémoire consciente des hommes […] Nous avons appris par la psychanalyse des individus, que leurs impressions les plus précoces, recueillies à une époque où l'enfant ne fait encore que balbutier, provoquent un jour, sans même resurgir dans le conscient, des effets obsédants. Nous sentons qu’il doit en aller de même quand il s’agit des événements les plus précoces vécus par l’humanité. »(pp.129-130). De manière Nachträglichkeit , Freud a également récapitulé l'idée de l'étiologie traumatique de la névrose depuis l'époque de la soi-disant théorie de la séduction, développée en 1895-7, par la formule remaniée suivante : « Traumatisme précoce—défense—latence—éruption de la maladie névrotique—retour partiel du refoulé » (Freud, 1939, p. 80) en référence à la psychologie individuelle. - - - Les postulats métapsychologiques de l'inconscient ont été formulés de manière simultanée et progressive tout au long de l'œuvre de Freud ; le modèle structurel, selon lequel le fait d'‘ être inconscient apparait en tant que qualité, n'est pas survenu du jour au lendemain, ni n'a remplacé complètement le modèle topographique. De nombreux indices démontrent que des éléments de la théorie structurelle étaient progressivement formulés et anticipés, bien avant 1923. De même, l'inconscient, et particulièrement l'inconscient dynamique, n'a cessé de faire partie de toutes les structures psychiques de la théorie structurelle : il pénètre ainsi le Ça et une grande partie du Surmoi, et la partie inconsciente du Moi, les défenses.

186

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker