Carillon_2021_03_18

A C T U A L I T É S

LES PHARMACIES ATTENDENT

PATRICK HACIKYAN patrick.hacikyan@eap.on.ca

La situation du nouveau coronavirus est stable dans la MRC d’Argenteuil. Certains pharmaciens locaux préparent leur participation à cette campagne de vaccination. Si les premières doses de vaccin seront injectées par des pharmaciens montréalais dès le 22 mars prochain, tel n’est pas le cas pour les pharmacies de la MRC d’Argenteuil. Le programme de vaccination dans les phar- macies est encore en cours de processus pour les établissements de la région. Par conséquent, le délai exact avant de pouvoir prendre des rendez-vous pour aller se faire vacciner à la pharmacie n’est pas connu. La pharmacie Familiprix Mathieu Sabou- rin, de la rue Principale, à Lachute, sera vraisemblablement participante. Ariane Gravel, pharmacienne en chef de cette phar- macie soutient que tous les équipements nécessaires sont en place. La pharmacie compte deux locaux qui serviront à la vacci- nation. «Il est encore trop tôt pour connaitre certaines modalités de la vaccination. Nous ne savons pas encore quel vaccin sera utilisé. Ce ne sera certainement pas le vaccin Pfizer, qui nécessite une chaine de froid de –80 degrés centigrades. Par contre, nous avons un congélateur allant jusqu’à -20 degrés qui nous permettra d’assurer la distribution adéquate d’autres versions du vaccin» a précisé Mme Gravel. Les locaux de vaccination, l’aire d’attente et le personnel son fin prêt pour débuter le processus de vaccination, mais le départ n’a pas encore été enclenché dans les régions à l’extérieur de la métropole. Toutes les pharmacies ne participeront pas à la campagne de vaccination. À la pharmacie Michel Moreau, de Brownsburg, M. Tantalo, pharmacien, a confirmé que cette dernière ne sera pas participante. «Étant donné que nous devons offrir un endroit pour permettre aux personnes vaccinées d’attendre quinze minutes sur les lieux après leur vaccination, nous ne pourrons participer, faute d’espace» a expliqué M. Tantalo. Du côté de Grenville, la pharmacie princi- pale du secteur ne participera pas, à priori, à cette campagne de vaccination. «Notre pharmacie avait initialement manifesté son intention au gouvernement de participer à la vaccination COVID-19 en pharmacie. N’ayant

Ariane Gravel, pharmacienne en chef de la pharmacie Familiprix de la rue Principale à Lachute, dans un de leurs deux locaux qui seront vraisemblablement destinés à la vaccination contre la COVID-19. —photo Patrick Hacikyan pas encore eu de confirmation du gouverne- ment à propos de certaines modalités, nous ne participerons probablement pas, en fin de compte. Ceci pourrait possiblement changer au courant des prochains jours. Nous avons en effet les locaux nécessaires sur place pour procéder à la vaccination s’il était décidé de le faire à l’avenir» a commenté Karine Pilon, pharmacienne à la pharmacie Familiprix Extra - Michel Ky-Tran Hohuu et Danh Nguyen de la rue Maple à Grenville. La campagne de vaccination au Québec se poursuit pour les personnes âgées de 70 ans et plus, à l’aréna Kevin Lowe-Pierre-Pagé de Lachute. En date du 15 mars, 39 744 doses de vaccin ont été administrées dans les Laurentides. «La campagne de vaccina- tion massive contre la COVID-19 continue de bien se dérouler sur le territoire. Déjà en date du 9 mars 16h, 26 674 rendez-vous avaient été attribués dans les Laurentides. «Je me réjouis de l’engouement favorable de la population à recevoir le vaccin» a mentionné Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides. Le nombre de cas actifs de COVID-19 dans la MRC d’Argenteuil est de 28 en date du 16 mars 2021. Il s’agit d’une augmen- tation de 9 cas en une semaine. Du côté de Prescott-Russell, les per- sonnes âgées de 80 ans et plus pouvaient commencer à prendre leur rendez-vous lundi dernier pour le début de la campagne de vaccination massive. Quelques ratés au système informatique ont causé du trouble lors de la première journée, mais semble-t-il que le tout devait être résolu rapidement. Le nombre de cas actifs de COVID-19 est de 28. Il s’agit d’une diminution de 20 cas par rapport au bilan du 9 mars dernier.

Une pause-café innocente peut faire plus de mal ȩYƶSRRITIRWI

AU SERVICE DE LA COMMUNAUTÉ PROFESSIONNELS

RAYMOND DALLAIRE

GESTION R & P DALLAIRE

www. editionap .ca

Comptabilité • Impôt • Gestion • Gestion immobilière 162, rue Race Tél. : 1 613 632-5596 Hawkesbury (Ont.) K6A 1V2 Téléc. : 1 613-632-5306

Portez un masque, lavez-vous PIWQEMRWIXVIWTIGXI^Pƶ³GEVX WERMXEMVITSYVJVIMRIVPE(4:.)Ȧȟ Pour en savoir plus, consultez ŅĹƋ±ųĜŅţϱxÏŅƴĜÚěŏŀěüų

DENTUROLOGISTE SUR RENDEZ-VOUS 408, rue Principale, Grenville 1-819-242-3618 Anciennement Germain Charron Magalie Hüpfer d.d. MAINTENANT DÉMÉNAGÉ www. editionap .ca

3D\pSDUOHJRXYHUQHPHQWGHO·2QWDULR

A C T U A L I T É S

LES GYMS SONT HEUREUX D’OUVRIR À NOUVEAU

COLLABORATION SPÉCIALE BENOIT DESCHAMPS bdeschamps77@icloud.com

Pendant que la course entre la vaccina- tion massive et l’arrivée des différents variants bat son plein, le gouvernement du Québec, de concert avec les autori- tés de la santé publique, permettra enfin l’ouverture des salles d’entrainement au Québec le vendredi 26 mars prochain, et cela même en zone rouge. Du côté de Hawkesbury, en zone orange, les clients ont déjà repris leur programme d’entrainement depuis février dernier. M. Marc Charles, propriétaire du FitLife Gym de Hawkesbury depuis sept ans se réjouit du retour des membres. Le port du masque est obligatoire pour entrer dans l’établissement, toutefois, l’utilisateur peut le retirer lorsqu’il est seul à sa station. «Plusieurs de nos membres sont des gens retraités pour qui la visite au gymnase s’avère être non seulement une séance de musculation et d’entraine- ment cardiovasculaire, mais un mode de vie et un lieu de rencontres agréables.» Plusieurs études le confirment, le sport, c’est excellent pour la santé physique, mais c’est aussi très profitable pour la santé mentale. Marc-Olivier Labelle, du GymMax Lachute, se réjouit du déconfinement progressif et de la possibilité de s’organiser pour son ouverture fin mars. «Nous attendons encore les derniers détails à ce sujet, déclare M. Labelle, aussi maire de la municipalité de Saint-André d’Argenteuil. Nous favorisons le port du masque en tout temps à l’intérieur du gymnase. Plusieurs entreprises ont conçu des masques qui permettent de bien respirer et cette mesure permettrait à nos employés de se concentrer sur l’expérience client. » « Plus que jamais, les Québécois ont besoin de bouger afin de préserver leur forme physique et mentale », de souligner Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la condition féminine. D’ailleurs selon une enquête de Radio- Canada parue sur le site de Radio-Canada en décembre dernier, parmi les nombreux bienfaits de l’activité physique, une séance d’exercice le jour où l’on reçoit un vaccin augmente l’effet de ce dernier. Le kinésiologue et étudiant au doctorat à la Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke, Hugo Parent-Roberge, y est cité soulignant que suite à plusieurs études à petite échelle, l’exercice pratiqué à proximité de l’administration d’un vaccin pourrait avoir un effet positif sur la qualité de réponse aux vaccins. D’autre part, M. Labelle confirme éga- lement l’embauche d’un superviseur à temps plein qui s’assurera de la sécurité et du respect des consignes sanitaires à l’intérieur de ses locaux situés sur l’avenue Béthany à Lachute. Notons que les douches, les vestiaires, les casiers et les saunas demeureront fermés pour le moment aux deux endroits. D’un côté comme de l’autre, ces entre- preneurs ont senti les effets de la crise sanitaire. Toutefois, une bonne planifica- tion, le support des clients ainsi que les programmes fédéraux leur ont permis de maintenir à flot leurs finances. Ils ont investi

Jodie Taylor etMarcCharles, les propriétaires du Fitlife Gym depuis maintenant 7 ans à Hawkesbury, se réjouissent de voir à nouveau leurs membres s’entraîner. —photo Mylène Deschamps tous les deux dans le matériel sanitaire, ils ont produit les affiches au sujet des consignes ainsi qu’optimisé la circulation d’air à l’intérieur de leur édifice où l’on retrouve des plafonds de plus de vingt pieds. Questionnés au sujet des cas de Covid-19 dans leur établissement respec- tif entre les deux vagues, les deux pro- priétaires confirment n’avoir été témoins d’aucune contamination. Le besoin de faire du sport, de voir des gens, de socialiser est primordial selon eux. Ils tiennent à préciser que les abonnements de chaque membre seront prolongés d’une durée équivalente au temps de la fermeture. Le nombre de membres a bien sûr périclité pendant ces mois de fermeture, mais déjà à Hawkesbury et bientôt à Lachute, on sent l’engouement reprendre de plus belle. Jusqu’ici à Hawkesbury et en prévision de l’ouverture à Lachute, on ne prévoit pas de problèmes liés à l’achalandage puisqu’il s’agit dans les deux cas de gymnase de grande superficie où la distanciation peut facilement être respectée. M. Charles du Fitlife Hawkesbury confirme l’arrivée de plusieurs cours pro- chainement, dont un cours de karaté qui sera dorénavant disponible. Pierre de Coubertain, celui qui a redon- né un souffle nouveau aux Olympiques modernes, aimait bien citer l’expression : “Un esprit sain dans un corps sain...” Voilà que cette locution d’origine latine prend tout son sens en 2021!

À N E PAS MANQU E R

FO I RE V I RTUELLE D ' EMPLO I 2 5 MAR S | 1 5 H E N D I R E C T S UR F AC E BOOK @VA LOR I S P R POUR VOU S I NS CR I R E :

C O L L E C T I V I T É

FAIRE NAÎTRE L’EFFET DE GROUPE AVEC ON BOUGE, ON SE MOTIVE

MYLÈNE DESCHAMPS mylene.deschamps@eap.on.ca

C’est suite au premier confinement de mars 2020, que Karine Laramée, Andrée-Ann LaRocque et Élizabeth Lacasse, un trio de filles d’Argen- teuil, ont trouvé la motivation en se lançant des défis de course toutes les semaines afin de sortir de la tor- peur des évènements qui plaçaient le Canada en mode veille. « Les gyms venaient de fermer… On voulait se motiver! Si l’une ne remplissait pas le défi toutes les semaines, elle devait payer une bouteille de vin aux autres, se rappelle Karine Laramée, qui offrait des entrainements au Gymmax Lachute et qui croit fermement à l’effet de gang pour trouver la motivation. Puisque ça fonctionnait pour nous, on s’est dit on pourrait créer un groupe pour encourager d’autres femmes dans notre mouvement.» Un an plus tard, c’est 249 femmes d’ici qui font partie du groupe On bouge, on se motive sur la plateforme Facebook. Dans cette page, les femmes s’encouragent à prendre un bol d›air frais pour pratiquer toutes sortes de sport en y mettant des photos d’elle-même en action. On peut voir des photos de femmes qui marchent, en raquette, en ski de fond, en vélo de montagne, etc. La page est réservée à la gent féminine pour que toutes se sentent très à l’aise d’y inscrire leur performance à

Pour faire un pied de nez à la pandémie, trois amies, Andrée-Ann LaRocque, Karine Laramée et Élizabeth Lacasse, ont fondé un groupe Facebook de femmes qui s’encouragent à bouger et ainsi sortir du sofa trop confortable. — photos fournies

la hauteur de leurs efforts. « On a réussi à faire lever de leur sofa des femmes qui étaient complètement sédentaires, souligne Mme Laramée, une rassembleuse aux sourires contagieux. Je suis quand même assez fière de ce que ça a créé pour plusieurs. J’ai l’air tout le temps pépé comme ça, mais ça m’a aussi apporté une belle énergie et le désir d’en faire plus chaque jour.» Depuis peu, une grande coureuse d’Argenteuil, Manon Lavigne, y a ajouté un

programme d’entrainement à la course pour débutant. Des femmes se sont aussi lancé le défi des 10 000 pas par jour, s’encoura- geant l’une et l’autre. Au cours de la dernière année, des sor- ties de vélo ont été organisées ainsi que de la randonnée en montagne, le tout en respectant les consignes de distanciation. Un projet de course de 10 kilomètres est en vue pour cet été. Mme Laramée, ajoute que chaque pas est important et qu’il est primordial d’y aller une étape à la fois. Se

donner des défis et des objectifs rendrait les sportifs plus performants. Elle a elle-même commencé la course après avoir vu des gens courir au Marathon de Montréal. « Je me suis dit l’année prochaine, je vais être là! » En 2013, elle courait son 1 er 10 kilomètres dans les rues de Montréal. En 2019, elle a réussi son 1 er marathon (42 km!) sur la piste du petit train de Nord. En 2021, elle invite toutes les femmes désireuses de bouger à s’inscrire au site On bouge, on se motive!

CONCOURS MON 1 ER ARTICLE DANS LE JOURNAL LE CARILLON

Pour tous les jeunes de la 5 e à la 12 e année qui demeurent dans Hawkesbury et les environs ainsi que dans Argenteuil. Présentez un texte à caractère journalistique d’environ 200 mots sur une personnalité de votre région qui vous inspire. Dites-nous pourquoi et comment son implication est importante dans notre communauté.

Le texte choisi sera publié dans le journal Le Carillon lors de la semaine de relache de l’Ontario le 15 avril 2021.

Envoyez votre texte avant le vendredi 9 avril à mylene.deschamps@eap.on.ca Objet : Concours

À 3 MINUTES DE L’AUTOROUTE 50 À MIRABEL

SUCREZ-VOUS LE BEC DANS LE CONFORT DE VOTRE MAISON!

BOITE-REPAS POUR EMPORTER CUEILLETTE SUR PLACE ET ACTIVITÉS EXTÉRIEURES DANS LE RESPECT DES CONSIGNES

“TAKE-OUT” MAINTENANT DISPONIBLE

5885, ARTHUR-SAUVÉ, MIRABLE QC • WWW.PETITE-CABANE.COM

Comment désinfecter l’intérieur de votre voiture?

SOYEZ MINUTIEUX Veillez à bien laver toutes les surfaces fréquemment touchées, soit : le volant, le levier de clignotants, les ceintures de sécurité, les porte-gobelets, les pare-so- leil, les poignées de portières (inté- rieures et extérieures), les accoudoirs, les commandes de la radio et la console centrale. Si la température le permet, pensez aussi à ouvrir les fenêtres pour aérer l’habitacle. UTILISEZ LES PRODUITS APPROPRIÉS Un désinfectant constitué au minimum de 70%d’alcool est essentiel pour assai- nir les surfaces rigides de votre véhicule,

Si vous êtes chauffeur pour un service de transport (ex. : Uber) ou que vous jouez souvent au taxi pour différents membres de votre famille, par exemple, désinfecter adéquatement l’intérieur de votre voiture est assurément indis- pensable pour que tous demeurent en santé. Voici un petit guide des pratiques à observer pour éliminer les virus dans votre véhicule. PROTÉGEZ-VOUS Lors du nettoyage de l’habitacle, portez des gants et un masque pour limiter au possible les risques de transmission de maladies virales.

comme le tableau de bord et le coffre à gants. Pour les éléments en cuir ou en tissu, misez sur une solution nettoyante douce à base d’eau et de savon à vais- selle, et frottez à l’aide d’un linge en mi- crofibre. Assurez-vous toutefois de ne pas tremper complètement les sièges en tissu, car de la moisissure pourrait ensuite se former dans les coussins. Si vous suivez ces conseils, vous et vos passagers serez certains de vous installer dans un habitacle sain et sécuritaire!

PRENEZRENDEZ-VOUS MAKEANAPPOINTMENT

ALEXANDRE ROYER Aviseur technique

DANY NAGY Expert en reconditionnement

RICHARD VALLIÈRES Gérant de service

MATHIEU PROULX Technicien Licencié

JÉROME CECCHI Laveur

JOE MAIMONE Technicien Licencié

ROCH RANGER Chauffeur

BARRY MARTINI Aviseur technique

MICHAEL DAWSON Master Technician

RICHARD LAFLAMME Chauffeur

MATHIEU CHEFF Technicien licencié

MICHAEL PASTO Technicien Licencié

POUR TOUS VOS BESOINS D’ENTRETIEN DE VOTRE VÉHICULE, SOYEZ PRIS EN CHARGE PAR UNE ÉQUIPE D’EXPÉRIENCE. FOR ALL YOUR NEEDS FOR THE MAINTENANCE OF YOUR VEHICLE, BE TAKEN CARE OF BY AN EXPERIENCED TEAM.

WILLIAM ARSENAULT Maintenance de l’atelier

RENÉ LACASSE Gérant des pièces

RICHARD SÉGUIN Technicien Licencié

*Obtenez un estimé et on vous garantit le meilleur prix.

*Get an estimate and we will match any advertised price. March 15 to June 15 2021

15 mars au 15 juin 2021 Heures d’ouverture du service : lundi au vendredi de 8 h à 17 h, samedi de 8 h à 12 h Service department hours: Monday to Friday: 8 a.m. - 5 p.m., Saturday: 8 a.m. - 12 p.m.

341 Tupper St., Hawkesbury, ON • 613-632-6598 1-800-664-7353 Like us on facebook Aimez-nous sur facebook www.hawkesburytoyota.com

3 applications d’entretien automobile incontournables

4 signes qu’il est temps de faire inspecter vos freins

Vous aimeriez vous simplifier la vie en ma- tière d’entretien automobile? Voici trois applications (toutes offertes pour les appa- reils iOS et Android) qui vous donneront un sérieux coup de pouce! 1. DRIVVO – GESTION DES VÉHICULES Utilisez Drivvo pour enregistrer les dépen- ses liées à l’usage de votre voiture, comme les frais de service et les factures d’essence. Conviviale, cette appli pratique organise toutes les données saisies en listes, en ta- bleaux et en graphiques. Vous avez donc toujours sous la main les renseignements qui vous permettent de savoir quelles tâches d’entretien ont été effectuées et de connaître les coûts précis associés à celles-ci, par exemple. 2. CARFAX CAR CARE Cette application vous donne accès au ca-

lendrier d’entretien de la marque et du mo- dèle de votre véhicule et vous permet de consulter l’historique de vos réparations. Elle vous informe en outre de tout rappel ou avis de sécurité touchant votre véhicule et peut même vous faire penser que votre im- matriculation doit être renouvelée! 3. FUELLY AvecFuelly, vouspouvez suivre le kilométrage de votre auto et recevoir des données dé- taillées concernant sa consommation de carburant. Cela vous permet notamment de surveiller les performances de votre véhi- cule et de prendre les mesures qui s’im- posent au moindre signe indiquant une baisse de rendement énergétique. À noter : le français est offert uniquement dans la version Pro.

En matière de sécurité automobile, vos freins jouent sans l’ombre d’un doute un rôle crucial! Voici quatre signes qui indiquent que vous devriez sans tarder les faire inspecter par un professionnel : 1. BRUITS INHABITUELS Les plaquettes de freins possèdent des in- dicateurs d’usure intégrés qui émettent un grincement aigu quand elles arrivent en fin de vie. Dès que vous entendez ce son — n’ayez crainte, vous saurez l’identifier! —, prenez rendez-vous pour faire remplacer vos plaquettes. 2. VIBRATIONS Il n’est pas étonnant que votre système de freinage et d’autres composantes de votre véhicule vibrent quand vous freinez abruptement. Cependant, si cela se produit lorsque vous appuyez sur la pédale

normalement, vous devriez vous en inquiéter. En général, ces tressautements sont dus à une usure inégale des disques de freins. 3. PROBLÈMES DE DIRECTION Si votre voiture « tire » vers la droite ou la gauche, trois causes sont possibles : une pression des pneus irrégulière, un mauvais parallélisme des roues ou un problème de freins. Dans ce dernier cas, un étrier coincé, un tuyau affaissé ou des plaquettes inégales peuvent expliquer vos ennuis. 4. PÉDALE MOLLE Vous devez appuyer plus fermement sur les freins, ou encore la pédale vous semble soudainement « molle »? Il y a fort à parier que le liquide de frein ne circule pas adéquatement. Le remplacer devrait permettre de corriger la situation.

NOMINATION M. Barry Martini

Les experts recommandent habituellement de procéder à l’inspec- tion des freins tous les six mois.

Martin’s Towing Automobile Service & On Farm Service Ron & Ghislain Valade glengarrytire @bellnet.ca 613-874-2727 . 800-395-0841 3301 Dlakeith Rd. Glen Robertson, ON P.O. Box 160 K0B 1H0

L’équipe de Hawkesbury Toyota est fière d’accueillir M. Barry Martini comme aviseur technique. Bien connu dans la région dans le domaine du service de l’automobile, il se fera un plaisir de vous servir! The Hawkesbury Toyota team is proud to welcome Mr. Barry Martini as a Service Advisor. Well known in the region in the car service department, he will be glad to serve you! 341 Tupper St., Hawkesbury, ON 613-632-6598 1-800-664-7353 www.hawkesburytoyota.com

• COURTE OU LONGUE DISTANCE • DÉVERROUILLAGE DE PORTES • RÉPARATION GÉNÉRALE • VENTE DE PNEUS Rescue and roadside service Service 24/24

FLAT BED SERVICE

339, rue St-Philippe, Alfred, ON K0B 1A0 • Tél. : 613-679-2245

SERVICE 24 HEURES 24 HOUR SERVICE

1891, ch. Russell Rd., Bourget ON K0A 1E0 613 880-4970 613 487-4171 jbmobile@bellnet.ca Joe Bartuccio

Joe Bartuccio, propriétaire / owner 1891, chemin Russell Rd., Bourget, ON 613-880-4970

Que comprend une mise au point automobile standard?

5 conseils d’entretien pour un véhicule peu utilisé

Même si vous ne conduisez pas régulière- ment votre véhicule, il est important de veiller à son entretien. Voici quelques conseils pour le maintenir en bon état lors- qu’il ne sert (presque) pas. 1. CHARGEZ LA BATTERIE Les systèmes électriques des voitures modernes sollicitent la batterie même lorsque lemoteur est arrêté. Pour vous as- surer qu’elle ne rendra pas subitement l’âme, faites tourner le moteur au moins cinq minutes toutes les deux ou trois se- maines, idéalement en conduisant votre véhicule (faites le tour du pâté de maisons, par exemple). Vous pouvez également vous doter d’un chargeur de batterie. 2. VIDANGEZ L’HUILE Effectuez les changements d’huile à la fréquence recommandée (ex. : tous les six mois), car l’huile se détériore avec le temps, et ce, que vous utilisiez ou non votre auto. 3. FAITES LE PLEIN Un réservoir d’essence plein permet de pré- venir la condensation et d’empêcher que les joints se dessèchent. Vous pourriez par ailleurs ajouter un stabilisateur d’essence afin de déjouer l’oxydation et la corro- sion.

4. SURVEILLEZ LES PNEUS Si votre voiture demeure garée au même endroit pour une longue période, les pneus pourraient finir par s’affaisser. Il est donc important de la déplacer à l’occasion, ne serait-ce que de quelques mètres. De plus, avant d’utiliser un véhicule long- temps immobilisé, vérifiez toujours la pression des pneus. 5. LAVEZ L’EXTÉRIEUR Pour protéger la peinture et prévenir la rouille, nettoyez régulièrement la saleté et les débris qui s’accumulent inévitablement. L’achat d’une housse de qualité pourrait aussi s’avérer hautement judicieux. Enfin, continuez à faire entretenir votre vé- hicule par un professionnel conformé- ment aux recommandations du fabricant. De cette façon, vous pourrez chaque fois prendre le volant en toute confiance!

Vous vous demandez ce que fait le mécani- cien lorsqu’il révise votre véhicule? Voici quelques-unes des principales tâches qu’il effectue durant une mise au point. CHANGER LES FILTRES Votre voiture est équipée de filtres à huile, à essence, à air et à air d’habitacle. Leur prin- cipale fonction est d’empêcher les divers contaminants d’endommager les compo- santes du moteur ou d’autres systèmes es- sentiels de votre véhicule. Lors d’une mise au point, votre mécanicien contrôle l’état de ceux-ci et les remplace au besoin. VIDANGER LES FLUIDES Les différents liquides (huile à moteur ainsi que liquides de refroidissement, de frein, de transmission et de direction assistée) jouent un rôle primordial dans votre voi- ture. En effet, ils assurent son bon fonction- nement! Il est donc important de les rem- placer à intervalles réguliers pour prévenir les pannes et les dommages au moteur. INSPECTER LES PIÈCES Le système d’allumage comprend une va- riété de composantes électriques qui peu- vent s’user avec le temps. Des problèmes

avec les pièces du système d’allumage peu- vent provoquer des ratées lors du démar- rage, voire empêcher celui-ci. Voilà pour- quoi la mise au point inclut la vérification — et le remplacement, si nécessaire — des bougies et de leurs câbles ainsi que des bo- bines d’induction. VÉRIFIER LES DIAGNOSTICS Quand un problème survient avec le mo- teur, le diagnostic embarqué (on-board diagnostic) de votre voiture stocke un code de réparation. Lors de votre visite, votre mécanicien analyse ce système afin de ré- soudre les problèmes du moteur, le cas échéant. Bref, l’entretienplanifié de votre véhicule per- met d’assurer le fonctionnement optimal de celui-ci, de prévenir les pannes et d’éviter des réparations coûteuses.

• Specialized and General Repairs • Batteries for all applications • Signature Tire Centres PERFORMANCE AUTO

Garage H. Seguin Inc 585 BOLT STREET, ALFRED, ON K0B 1A0 613 679-2260 HSEGUINGARAGE@GMAIL.COM

CHRISTIAN CAYEN, Prop. 880, rue Principale Ouest, Hawkesbury ON 613-632-1825 • performance.auto@hotmail.com

CHEZ KIA GRENVILLE NOUS PRENONS TOUTES LES PRÉCAUTIONS NÉCESSAIRES POUR ASSURER LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DE TOUS CEUX QUI VIENNENT CHEZ NOUS. NOUS DÉSINFECTONS VOTRE VÉHICULE

*

Changement d’huile et du filtre, avec des pièces d’origine Kia Niveau et remplissage des liquides Permutation des pneus Jusqu’à 58 points d’inspection

SUR ACCESSOIRES EN INVENTAIRE

*Avec l’installation de vos pneus nous faisons une vérification visuelle gratuite des freins aux quatre roues. • *À l’achat de quatre pneus nous vous offrons l’entreposage de pneus gratuit pour la saison.

45, rue Maple, Grenville 1-855-291-4230 819-242-0115

WWW. KIAGRENVILLE . COM

A F F A I R E S

EN BREF NOUVEAU CHEF DES POMPIERS

NOUVELLE ENTENTE AU RAEO

VOITURES USAGÉES concessionnaires de la région

Normand Beauchamp sera le nouveau chef des pompiers de Hawkesbury à temps plein à compter du 15 mars. Le conseil municipal a confirmé sa nomination au poste lors de sa séance du 8 mars. M. Beauchamp était l’un des deux candidats interviewés pour le poste. Il sera en période de probation de six mois. Daniel Gascon, qui a été le chef des pompiers par intérim de la ville pendant le processus de sélection, prendra sa retraite en octobre après quatre décennies en tant que pompier. PATINOIRE JUSQU’EN MAI La patinoire du complexe sportif Robert Hartley restera gelée plus longtemps cette année. Le conseil municipal de Hawkesbury a approuvé une proposition visant à prolonger jusqu’au 15 mai la période précédant l’enlèvement de la glace de l’aréna afin de permettre aux écoles locales et à certains groupes sportifs d’avoir plus de temps d’utilisation durant la pandémie. Le coût de l’extension de la glace pour le budget des opérations municipales sera minime. – Gregg Chamberlain LICENCE POUR CHIENS La pandémie a empêché les propriétaires de chiens de Hawkesbury de se rendre au bureau municipal pour renouveler les licences de leurs animaux de compagnie. Au cours de sa séance du 8 mars, le conseil a accepté de prolonger la période de paiement des licences pour chiens jusqu›au 31 mai. Le conseil avait fait la même chose l›an dernier lorsque le décret provincial d›urgence en matière de santé publique était en vigueur. – Gregg Chamberlain

TOYOTA TACOMA SR5 - 2018

STK# HU-2872

MAINTENANT 41 795 $ ÉTAIT 42 999 $

+TX

Trois municipalités de la région financeront le RAEO comme soutien. — photo tirée d’une banque d’images (Pexels)

FINANCEMENT FACILE ET RAPIDE. 1 ER , 2 E , 3 E CHANCE AU CRÉDIT

4X4, Toit ouvrant, navigation, intérieur en cuir, caméra de recul, sièges chauffants. Boite Leer, certifié jamais accidenté., 85,791 km, automatique, A/C, régulateur de vitesse CHEVROLET SILVERADO 1500 - 2017

RÉDACTION EAP nouvelles@eap.on.ca

aux Comtés unis de SDG pour continuer à soutenir le secteur agroalimentaire régional», a déclaré Stéphane Sarrazin, président des CUPR. La Ville de Cornwall et les Comtés unis de SDG ont chacun décidé de financer le RAEO au taux de 25 000 dollars par année, en plus d’élire chacun un délégué au conseil d’administration. «Cela donne au RAEO un budget de départ de 90 000 $ cette année, en plus de divers revenus d’adhésion et de frais pour les services fournis. Ce sera une excellente année pour les aliments locaux dans l’Est ontarien», a lancé Tom Manley, directeur général du RAEO. Tom Manley a également ajouté que l’agroalimentaire est le secteur économique principal du Canada. «Douze pour cent des agriculteurs de SDG vendent directement aux consommateurs et 44 pour cent des exploi- tations agricoles ont un chiffre d’affaires inférieur à 55 000 dollars», a-t-il ajouté. À l’extérieur d’Ottawa, l’Est ontarien est composé de collectivités rurales, d’exploi- tations agricoles et de petites villes. Étant donné l’importance économique de l’agroali- mentaire, on remarque que les municipalités considèrent les aliments locaux comme un moteur de développement économique. « Les municipalités sont responsables du développement économique régional et elles considèrent le RAEO comme un partenaire dans le secteur alimentaire local », a men- tionné Berndatte Clement, la mairesse de Cornwall. Avec la pandémie de COVID-19, on a noté que la demande des consommateurs pour les aliments locaux est plus évidente et, en même temps, le commerce international et le tourisme sont touchés négativement. Par conséquent, les municipalités reconnaissent qu’une revitalisation économique post-COVID dans une région en grande partie rurale dépendra fortement des aliments locaux. «Étant donné l’impact de la pandémie sur le tourisme de longue distance, les collectivi- tés locales reconnaissent que leurs touristes proviendront de la région ou d’endroits se situant à quelques heures de route, a mentionné Frank Prévost, le président de SDG. Par conséquent, l’agrotourisme et le tourisme culinaire sont des éléments essentiels de la reprise économique rurale». De ce contexte économique, le RAEO élaborera de nouveaux programmes: ren- forcement des capacités, formation des opérateurs, cartographies et répertoires des actifs alimentaires, image de marque agroalimentaire régionale, programme de commerce électronique régional axé sur l’alimentation locale, agrotourisme à thème local, l’expansion des marchés des fermiers, la collaboration avec d’autres réseaux et actifs touristiques et de nombreuses autres initiatives.

STK# HU-2914

Pour la première fois en dix ans d’exis- tence, le Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien (RAEO) bénéficie de soutiens financiers de la part de trois municipalités de la région. Cette année, les Comtés unis de Stor- mont, Dundas et Glengarry (SDG) et la Ville de Cornwall se sont joints aux Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) pour soute- nir financièrement de manière importante le Réseau afin d’élargir les activités de marketing et les services aux membres existants ainsi que d’élaborer de nouveaux programmes. «Nous travaillons en étroite collaboration avec le RAEO depuis 2011 et nous sommes fiers de nous joindre à la Ville de Cornwall et

SEULEMENT 34 988 $

+TX

4X4, certifié jamais accidenté, caméra de recul, régulateur de vitesse, groupe électrique, 91,330 km, automatique, A/C FINANCEMENT 143$/SEM, 0$ COMPTANT, GARANTIE 36 MOIS ET TAXES INCLUSES

FORD F-150 XLT - 2017

STK#HU-2900

SEULEMENT 29 988 $

+TX

4X4, EcoBoost, 400lbs torque, caméra de recul 107,138 km, automatique, marche pieds chrome, A/C, ensemble XTR. FINANCEMENT 124$/SEM, 0$ COMPTANT, GARANTIE 36 MOIS ET TAXES INCLUSES

Né d’une race FIÈRE DUVAL

SUBARU W.R.X SPORT-TECH - 2016

STK# HU-2916

SEULEMENT 8 488 $

+TX

AWD, navigation, toit ouvrant, intérieur en cuir, caméra de recul, 88,656 km, automatique, CERTIFIER JAMAIS ACCIDENTÉ, Bluetooth, A/C FINANCEMENT 112$/SEM, 0$ COMPTANT, GARANTIE 36 MOIS ET TAXES INCLUSES SUBARUIMPREZA2.0IPREMIUM+-2019

La Seigneurie présente cette lignée de la famille Duval réalisée par Yvon Normand, membre de La Seigneurie, centre de généalogie et d’histoire de Hawkesbury . Le premier ancêtre au pays est Jean Duval, d’origine inconnue. Il épouse Marie Lamy, fille de Jacques et Barbe Le Chevalier, originaire d’Auvergne, France. Jean et Marie sont tous deux résidents de Saint-Ours. Il est soldat du célèbre régiment de Carignan qui est venu au pays en 1665 pour sauver la colonie. Il était dans la compagnie de Monsieur de Saint-Ours. GÉNÉRATIONS 11e Joseph Philippe Marc Duval 10e Joseph Jean Philippe Duval, – Diane Ladurantaye fille de Félix et Antonio Campeau m. le 1966-09-03 à Hawkesbury, Ont. 9e Philippe, cult.– Marie Jeanne Baron, fille de Jean et Angélina Brunet m. le 1935-02-06 à Fournier, Ont. 8e Moyse Duval – Cécile Baron, fille de Claude et Agnès Malette m. le 1910-06-20 à Vankleek Hill, Ont 7e Moïse Duval, cult. (1863-1937) – Donalda Élie (1867-1938), fille de Joseph et Adèle Avon m. le 1886-08-16 à Fournier, Ont. 6e Joseph Duval (1828-…) – Judith Lalonde (1832-1910), fille de Joseph et Félicité Saint-Marcel m. le 1853-02-01 à Saint-Polycarpe, Qc 5e Étienne III Duval (1807-1893) – Adélaïde Poulin (1810-1897), fille de Louis et Marie Rose Renaud m. le 1827-09-18 à Saint-Polycarpe, Qc 4e François Duval (1769-1817) – Amable Martin (1777-1860), fille de François Amable et Élisabeth Leroux c.m. le 1793-10-14, ct notaire Joseph Gabrion, lieu indéterminé 3e Antoine Duval (1745-1805) – Charlotte Roussel (1747-1788) fille de Pierre et Catherine Moran m. le 1766-08-11 à Saint-Sulpice, cté L’Assomption, Qc 2e Pierre Duval (1685-1762), veuf de Marie Madeleine Brissette (1697-1743) – Françoise Antoine Fournier de Belval (1709-1766), fille de Pierre et Marie Asselin m. le 1743-09-23 à Contrecoeur, Qc 1re Jean Duval, charpentier (1641-1704) – Marie Lamy (1653-1733), veuve de François Chèvrefils, décédé le 1678-05-18 m. entre juin et décembre 1678 (tiré du registre de Contrecoeur, Qc) Quel était l’état de la Nouvelle-France en 1678 au moment alors que Jean Duval et Marie Lamy fondent leur foyer? Le Canada ne peut pas compter sur la France pour se fortifier. L’attitude de la métropole est de maintenir la colonie sans se soucier de la développer.

STK#HU-2871

MAINTENANT 21 488 $ ÉTAIT 23 999 $

+TX

FINANCEMENT 96$/SEM, 0$ COMPTANT, TAXES INCLUSES

VOLKSWAGEN TIGUANWOLFSBURG - 2017 AWD, toit ouvrant, sièges chauffants, caméra de recul, certifié 1 proprio et jamais accidenté HB, 48,843 km, automatique, A/C, régulateur de vitesse

STK#HU-2859

SEULEMENT 18 989 $

+TX

FINANCEMENT 80$/SEM, 0$ COMPTANT, TAXES INCLUSES

4 MOTION, caméra de recul, sièges chauffants. Écran tactile, climatisation automatique et bizone, régulateur de vitesse, Bluetooth, 27,179 km, automatique, garantie du manufacturier 2022

NOUS OFFRONS LE SERVICE D'INSPECTION CERTIFICATION ONTARIO POUR VOUS!

Pour faire votre généalogie, adressez-vous à La Seigneurie, Centre de généalogie et d’histoire, Bibliothèque publique de Hawkesbury, 550, rue Higginson, Hawkesbury, Ont. K6A 1H1

255, rue Bethany, Lachute 450-562-9444 www.hondalachute.com

L’IMMIGRANT, UNE CLÉ IMPORTANTE EN TEMPS DE PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE

OTTAWA – EST ONTARIEN – Plus de 100 employeurs, nouveaux arrivants ont participé à la 7 e édition de l’activité « L’immigrant, j’y crois ! » organisée par La Cité des affaires, le vendredi, 5 mars. L’activité, qui s’est déroulée en mode virtuel, a contribué à faire connaître la richesse des compétences professionnelles de plusieurs immigrants, sans oublier le lancement d’un programme de formations sur mesure pour les employeurs et la reconnaissance d’employeurs, d’organismes et de politiciens par la remise du Trophée « L’immigrant, j’y crois ! » M. Toupin, directeur de La Cité des affaires, a tout particulièrement souligné l’apport considérable des immigrants au marché du travail canadien : « Les nouveaux arrivants apportent une richesse de connaissances et d’expériences. Et cette richesse ajoute à la diversité et la vitalité de notre culture francophone et nos cultures organisationnelles. Nous ne prenons pas notre devoir d’accompagnement à la légère. Nos énergies sont consacrées à la réduction du taux de chômage qui est deux fois plus élevé parmi les francophones faisant parties des minorités visibles. » Le directeur était heureux d’annoncer des résultats fort éloquents des programmes de formations visant à soutenir l’intégration au marché du travail des nouveaux arrivants de la dernière année : 78% des participants ont trouvé des emplois dans leur domaine ou des domaines connexes. Et un autre 5% sont retournés aux études. « Et tout ça a eu lieu malgré la pandémie du siècle », a-t-il fièrement ajouté. Ce qui veut dire que depuis 2004, La Cité des affaires a accompagné plus de 3 700 participants dans des domaines comme la construction, la santé, l’administration, les finances, l’éducation à la petite enfance, et bien d’autres. « Trouver un emploi est une étape marquante pour les nouveaux arrivants pour retrouver leur confiance, leur estime de soi, leur voie, et lorsqu’on retrouve sa voie, on retrouve son influence et on contribue à notre famille, au milieu du travail et à la communauté », a-t-il conclu. Plusieurs nouveaux arrivants ont témoigné de l’impact positif que les formations ont eu sur la rapidité de leur intégration dans le marché du travail canadien. Pour Odette Inamuco, du Burundi, il ne fait pas de doute que « c’est grâce à La Cité des affaires que j’ai eu mon premier emploi et dans mon domaine, les finances. » De son côté, Ayoub Jlila indique que quelques temps après son arrivée, il ne savait plus par où commencer. « Ma rencontre avec les gens de La Cité des affaires a changé ma vie

Pandémie oblige, l’activité L’immigrant, j’y crois ! de La Cité des affaires s’est tenue en mode virtuel !

parce que j’ai eu un service personnalisé et que j’ai pu intégrer un emploi dans mon domaine comme journaliste. C’est une chose que je n’aurais jamais rêvé de faire », déclare-t-il avec enthousiasme. Keltoum Abalil est ravie de son expérience canadienne : « Je ne remercierai jamais assez La Cité pour leurs efforts et je suis tellement fière de ce parcours. Imaginez, je suis arrivée en juillet 2020 et le 28 octobre, je débutais mon travail en administration », a-t-elle exprimé enchantée. Le directeur de La Cité des affaires en a profité pour souligner le courage des nouveaux arrivants et pour remercier le dévouement du personnel, l’engagement des employeurs et le soutien des bailleurs de fonds soit Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et le Gouvernement de l’Ontario.

Odette Inamuco

Ayoub Jlila

Keltoum Abalil

DES FORMATIONS SUR MESURE POUR LES EMPLOYEURS

8 RÉCIPIENDAIRES DU TROPHÉE « L’IMMIGRANT, J’Y CROIS ! »

OTTAWA – EST ONTARIEN – M. Toupin a annoncé, lors de l’événement, un programme destiné aux employeurs qui a débuté l’automne dernier. Il s’agit de programmes de formations ciblées de courte durée avec promesse d’emploi. Parfois, il y a juste quelques ajustements à faire entre l’expérience du nouvel arrivant et le marché du travail au Canada. C’est ainsi que Caisse Desjardins a décidé de contacter La Cité des affaires afin de mettre en place un programme pour combler des besoins en main-d’œuvre dans un secteur bien précis de l’institution financière. Mme Chantal Lajoie, vice-présidente régionale – Ottawa de la Caisse Desjardins Ontario, a témoigné du succès d’une première cohorte de nouveaux arrivants qui a été formée à La Cité des affaires et ensuite accueillie à Caisse Desjardins. « À La Cité, ils se sont bien assurés de vraiment bien comprendre ce que nous recherchions dans la formation des candidats. Nous voulions une formation bien ajustée et adaptée à nos valeurs d’entreprise, et ils ont très bien accompagné les candidats en ayant toujours en tête ce que nous voulions », a mentionné Mme Lajoie. « Et les enseignants ont tellement bien préparé les candidats, que c’était comme si on les connaissait déjà », s’est exclamé Mme Lajoie. Mme Lajoie estime que cette expérience est un réel succès, car huit candidats sont déjà en poste et une nouvelle cohorte va commencer sous peu, a-t-elle annoncé. « On remarque que les nouveaux arrivants sont des gens engagés qui veulent poursuivre leur carrière avec Desjardins, ils ont de grandes qualités professionnelles, ils veulent continuer à progresser et on souhaite les accompagner à ce niveau-là ». Elle a remercié La Cité des affaires pour avoir été pro-active et à l’écoute des besoins de l’institution financière. « Le programme que vous avez livré correspondait vraiment aux besoins qu’on avait et aux attentes. On est très fier de ce partenariat avec La Cité des affaires », a-t-elle conclu. Un autre programme va bientôt suivre avec l’Hôpital Montfort et d’autres entreprises ont approché La Cité des affaires pour la mise sur pied d’autres formations taillées sur mesure pour les besoins de l’entreprise.

OTTAWA – EST ONTARIEN – Le trophée « L’immigrant, j’y crois! » a été décerné à huit personnes de la région d’Ottawa et de Prescott-Russell. Ce prix a été conçu à La Cité des affaires afin de reconnaître l’engagement et l’apport important de dirigeants et d’institutions dans l’intégration de nouveaux arrivants. Le trophée représente un « diamant » avec ses différents symboles : celui d’un bijou précieux dont le coût est énorme comme l’est celui payé par un immigrant qui a quitté son pays pour venir bâtir un avenir meilleur ; le diamant qui réfléchit toutes les couleurs comme elles devraient l’être au sein de notre société. Les récipiendaires du Trophée « L’immigrant, j’y crois ! » ont été : Madame Chantal Lajoie , vice-présidente régionale – Ottawa de la Caisse Desjardins Ontario Mme Paula Assaly , maire de Hawkesbury « Ville francophone accueillante » Madame Caroline Arcand , directrice générale du Centre des services à l’emploi de Prescott-Russell Monsieur Mathieu Fleury , conseiller du Quartier 12 Rideau de la ville d’Ottawa Madame Nathalie St-Pierre , ing., directrice générale de Beau-Roc Monsieur Dominic Alary , président et propriétaire de Dalmen Madame Louise Summers est vice-présidente régionale Ottawa Centre pour la Banque Royale du Canada Monsieur Jean Léger , directeur général du Réseau des cégeps et collèges francophones du Canada.

Les trophées « L’immigrant, j’y crois ! ».

Mme Paula Assaly, maire de Hawkesbury.

Mme Chantal Lajoie, de Caisse Desjardins Ontario, ne tarissait pas d’éloges sur le programme car cela a permis de combler 8 postes vacants avec des nouveaux arrivants.

M. Toupin annonce les formations ciblées sur mesure pour les employeurs.

A F F A I R E S

300 000$ POUR TRICENTRIS

PATRICK HACIKYAN patrick.hacikyan@eap.on.ca

performant. L’appui financier annoncé par le gouver- nement le 5 mars dernier sera appliqué à la production et à la commercialisation de ce produit. En plus de créer deux emplois permanents, le montant d’argent servira à acquérir des équipements de production tels qu’un broyeur à billes ainsi que de la machinerie y étant reliée. Des améliorations locatives sont également prévues dans les locaux. «La crise climatique demeure l’un des défis les plus importants de notre époque. Il est donc primordial d’encourager les orga- nismes de chez nous, comme Tricentris, à développer des procédés environnementaux, tout en améliorant leurs avantages concur- rentiels et leurs perspectives d’avenir. En plus de favoriser la compétitivité de nos industries et la croissance économique, la réduction de l’empreinte écologique contribue à bâtir des communautés plus saines», a déclaré M. Lauzon. Tricentris est un organisme à but non lucratif fondé en 1996. Ce dernier est né grâce à l’action coordonnée de 44 municipalités au Québec. Elle dessert aujourd’hui plus de 200 municipalités. Le centre de tri de Lachute fait partie de cette organisation et est l’un des trois sites qui comprennent une usine de micronisation du verre qui permet la production du Verrox.

LABOURERS JOURNALIERS

Tricentris recevra une contribution remboursable de 300 000$ afin de développer un de ses produits issus de la récupération de verre. Le gouvernement du Canada a choisi le centre de tri de Lachute, Tricentris, pour annoncer un financement dans le cadre de la relance verte entamée par le gouvernement. Le député d’Argenteuil-La Petite-Nation et secrétaire parlementaire de la ministre des Ainés, Stéphane Lauzon, était accompagné de Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et de l’honorable Pablo Rodriguez, député d’Honoré-Mercier, lieutenant du Québec et leadeur du gouvernement à la Chambre des communes, pour l’annonce de l’appui finan- cier. Cette aide se situe dans le cadre de la relance verte voulue par le gouvernement, aidant par le fait même la compétitivité des entreprises aidées. Le centre de tri de Lachute reçoit approxi- mativement 14,5% de verre dans l’ensemble des matières recyclables qu’elle manipule. C’est à partir de cette récupération que cette dernière a développé le Verrox, un produit élaboré à partir de poudre de verre. Ce produit est transformé pour en faire un ajout cimentaire, assurant un produit plus

Ivaco Rolling Mills LP, a major steel manufacturer in the Hawkesbury, Ontario region, is seeking motivated labourers to fill vacancies in its production and quality departments.

Ivaco Rolling Mills LP, un important producteur d’acier dans la région de Hawkesbury, Ontario, est à la recherche de journaliers motivés pour combler des postes dans ses départements de productions et de qualités. Les personnes intéressées doivent détenir un diplôme d’études secondaires et devront démontrer leur compréhension en lecture et en résolution de problèmes. L’expérience dans un environnement de production est un atout. Nous offrons un salaire compétitif, des avantages sociaux concurrentiels ainsi qu’un plan de pension a contributions définies. Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae, en toute confidence, à l’adresse suivante : Ivaco Rolling Mills – Ressources Humaines C.P. 322 L’Orignal, Ontario K0B 1K0 Courriel : mcleroux@ivacorm.com Une vérification du casier judiciaire doit être fournie à l’embauche seulement et est une condition d’emploi. Ivaco Rolling Mills tient à remercier toutes les personnes qui soumettront leur candidature, cependant, nous communiquerons seulement avec les candidats choisis.

Applicants must have a high-school diploma and will be asked to demonstrate sound reading comprehension and problem-solving skills.

Experience in a manufacturing environment is an asset. We offer a competitive salary, benefits package including a defined contribution pension plan.

All interested applicants should forward their resumés, in confidence, to:

Ivaco Rolling Mills – Human Resources P.O. Box 322 L’Orignal, Ontario K0B 1K0 Email: mcleroux@ivacorm.com A criminal record check must be provided upon hiring only and is a condition of employment.

Ivaco Rolling Mills wishes to thank all applicants who apply, but only selected candidates will be contacted.

Stéphane Lauzon, député d’Argenteuil-La Petite-Nation et secrétaire parlementaire de la ministre des Aînés, a annoncé la contribution financière à Lachute, le 5 mars dernier. —photo d’archives

Publié le jeudi par : La Compagnie d’édition André Paquette Inc. Imprimé par : Imprimerie Prescott et Russell, Hawkesbury, ON # convention : 0040012398

N O U S E M B A U C H O N S

BERTRAND CASTONGUAY Président bertrand@eap.on.ca YVAN JOLY Directeur des ventes yvan@eap.on.ca MYLÈNE DESCHAMPS

1100, rue Aberdeen Street, C.P. / P.O. Box 1000, Hawkesbury, ON K6A 3H1 1-800-267-0850 Fax.: 613-632-6383

Rédactrice en chef francophone mylene.deschamps@eap.on.ca STEPHEN JEFFERY Rédacteur en chef anglophone stephen.jeffery@eap.on.ca GILLES NORMAND Directeur de production et distribution gilles.normand@eap.on.ca MARCO BLAIS, CARL LALONDE

Nous invitons les lecteurs à nous faire parvenir leurs lettres qui ne doivent pas dépasser 300mots. Nous nous réservons le droit de les modifier ou de refuser de les publier. L’expéditeur doit inclure son nom, prénom, adresse et numéro de téléphone.

Travaille à Valoris Contribue aux progrès d'un membre de ta communauté

Infographie et prépresse infographie@eap.on.ca Publicité : yvan@eap.on.ca Nouvelles : nouvelles@eap.on.ca CLASSÉES • CLASSIFIED: nicole.pilon@eap.on.ca

Avis : En cas d’erreur ou d’omission, la responsabilité du journal ne dépasse, en aucun temps, le montant de l’espace de l’erreur en cause.

VALORISPR.CA/FR/CARRIERES/

Toute reproduction du contenu est interdite à moins d’autorisation écrite au préalable.

www.editionap.ca

OFFRES EMPLOI

NOUS RECHERCHONS LIVREURS DE JOURNAUX ET CIRCULAIRES

OFFRE D’EMPLOI Le Centre Dentaire Hawkesbury est une clinique ultramoderne avec une équipe dynamique et chaleureuse. Elle est présentement à la recherche d’une personne pour occuper le poste de : RÉCEPTIONNISTE DENTAIRE Détails : • Poste à temps partiel (du lundi au jeudi) • Bilingue Ce poste vous intéresse, vous êtes invité(e) à transmettre votre C.V. par télécopieur ou courriel au : A/s Nella Melendez Télécopieur : 613-632-7170 Courriel : nellahdc@gmail.com www.lesmile.com • Expérience serait un atout • Très bonne rémunération • Début de l’emploi : immédiatement

Garage H. Seguin Inc

RECHERCHE

GÉRANT DE SERVICE (TEMPS PLEIN) MÉCANICIEN LICENCIÉ OU APPRENTI. DOIT POSSÉDER SES OUTILS. TEMPS PLEIN VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER AU 585, BOLT STREET, ALFRED ET DEMANDEZ YVAN OU TÉL. : 613-679-2260 OU CELL:613-864-2260

233109

OFFRE D’EMPLOI

Nous sommes à la recherche d’une ÉQUIPE DE TRAVAILLEURS AUTONOMES pour des service d’entretien ménager commercial dans un collège privé à Grenville-sur-la-Rouge. Contrat de cinq (5) jours / semaine du lundi au vendredi (70 h / semaine). Les personnes (l’équipe de nettoyage) doivent être autonomes et responsables et ils devront être en mesure de décaper et cirer des planchers et d’effectuer des petits travaux de réparation. Le travail débutera le 5 avril 2021. Tous les congés fériés sont payés, deux (2) semaines de vacances et des journées de congé dans les semaines de relâche scolaire. Veuillez communiquer avec nous par courriel : info@entretienoptimal.ca et nous faire parvenir votre nom, téléphone, CV, votre expérience de travail ou par téléphone au 514-910-8676.

Veuillez faire parvenir votre demande à : M. Gilles Normand, gilles.normand@eap.on.ca Tél. : 613-632-4151, poste 236 • Téléc. 613-632-6383 1100, rue Aberdeen, Hawkesbury, ON K6A 3H1 613-632-4151 BIENVENUE ÉTUDIANTS ET RETRAITÉS! AVEC AUTOMOBILE AUX ENDROITS SUIVANTS : VILLE DE HAWKESBURY (LES MERCREDIS)

EAP, éditeur de journaux à Hawkesbury, Rockland et Embrun, en Ontario, ainsi qu'à Lachute, au Québec, est à la recherche de COLLABORATEURS PIGISTES RÉGION ARGENTEUIL (LACHUTE) ET PRESCOTT-RUSSELL (HAWKESBURY)

Les candidats sélectionnés devront :

• rédiger des articles sur une variété de sujets; • effectuer des entrevues et rédiger des portraits inspirants sur des membres de la communauté; • travailler de près avec les membres de la communauté et entretenir de bonnes relations avec eux, obtenir de l’information ainsi que des photos pour les journaux imprimés et nos plateformes électroniques; • rédiger un à deux articles par mois.

En collaboration avec la rédactrice en chef.

Veuillez faire parvenir votre CV à Mylène Deschamps, mylene.deschamps@eap.on.ca. Pour de plus amples renseignements : 1-800-267-0850

L’emploi du masculin pour désigner des personnes n’a d’autres fins que celle d’alléger le texte.

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12

Made with FlippingBook Publishing Software