FNH 977 (2)

OMMAIRE S

2

JEUDI 9 AVRIL 2020 FINANCES NEWS HEBDO

www.fnh.ma

Actualité Voyons voir : Le Coronavirus fait trembler la planète

4 6 7 8

Ça se passe au Maroc Ça se passe en Afrique Ça se passe en dans le monde

Editorial

Bourse & Finances Point Bourse Hebdo : Courant vendeur dominant

Coronavirus : Les conseils d’Upline pour investir en temps de crise Bourse de Casablanca : Une saison de résultats déjà lointaine Entretien avec Youssef Oubouali : «En période de crise, il n’y a pas de place pour l’orthodoxie financière» Boursenews 9 10 11

Par Fatima Ouriaghli f.ouriaghli@financenews.press.ma

12 13

BAS LES MASQUES !

L e coronavirus ne tue pas seulement. Il révèle aussi d’autres facettes de nos Etats. En effet, les masques sont tombés quand s’est déclarée la «guerre des masques». Les règles de bienséance interna- tionales et les convenances ont volé en éclats. La diplomatie éco- nomique est piétinée. La notion de « pays ami et frère» est reléguée aux calendes grecques. Tout cela n’a pas sa place dans cette crise sanitaire qui, au demeurant, a montré le vrai visage des Etats. Des Etats «pirates», «braqueurs» , «brigands», comme en témoignent les accusations qui se multiplient à l’international, sur fond de brouille diplomatique. La France accuse les Etats-Unis d’avoir détourné sa cargaison de masques sur le tarmac d’un aéroport en Chine en triplant le prix d’achat. La Suède a accusé la France d’avoir saisi pas moins de 4 millions de masques qui lui étaient destinés. Les tensions diplomatiques extrêmes ont finalement ramené la France à la raison. L’Allemagne, de son côté, accuse les Américains d’avoir intercepté leur commande de 200.000 masques à Bangkok, qualifiant cela d’ «acte moderne de piraterie» . «Même en temps de crise planétaire, les règles du Far-West ne devraient pas s’appli- quer» , s’offusque Berlin. Deux enseignements principaux res- sortent de tout cela. Le premier est que la Chine, d’où est venu le coronavirus, s’en met plein les poches en fourguant ses masques au monde entier et aux plus offrants. Très cocasse avec le

recul. Le second est que l’égoïsme a pris le dessus sur les principes de solidarité qui doivent régir les relations interna- tionales. Chacun prêche désormais pour sa paroisse. Cela peut-il néanmoins se comprendre ? A certains égards, oui. Car tous ceux qui sont au pouvoir actuellement répondront de leurs actes une fois la pandémie passée. Ils seront jugés par rapport aux décisions prises pour gérer La Chine, d’où est venu le coronavi- rus, s’en met plein les poches actuelle- ment en fourguant ses masques au monde entier et aux plus offrants. la crise sanitaire et économique, mais surtout par rapport à tout ce qu’ils ont fait pour protéger leurs populations. C’est de cela que se souviendront les citoyens. Le choix est donc vite fait : mieux vaut se coltiner les critiques des autres et avoir la reconnaissance de ses citoyens que l’inverse. Tout cela laissera cependant des séquelles : le monde ne sera plus pareil et les relations internationales seront forcément régies par d’autres dogmes. u

Economie HCP : Le coronavirus pèse lourd sur la croissance Coronavirus : Le spectre de la récession plane sur le Maroc Entretien avec Xavier Reille : «La réponse du Maroc est impression- nante» L’après Covid-19 : Pourquoi la lutte contre l’informel est une priorité Coronavirus : La technologie au cœur de la riposte Ventes automobiles : Indicateur avancé de la crise économique Lutte contre le coronavirus : Le Maroc fait le choix d’avancer masqué

14 15 16

17 18 19 20

L'univers des TPME Porteurs de projet : StartUp Maroc adapte son accompagnement 21

Focus Agricole Main-d’œuvre = Les contraintes du confinement 22

Société Covid-19 : Mobilisation générale du monde associatif 23

Culture Un Russe nommé Poutine : Le portrait d’un président Musique : La playlist !

25 26

Développement durable Power to X : Le projet de feuille de route prend forme Capacités d’énergies installées : Les énergies renouvelables ont toujours la côte 27 28

• Directeur Général responsable de la Publication : Fatima OURIAGHLI • Directeur des rédactions &Développement : DavidWilliam • Rédacteur en chef : Amine Elkadiri • Journalistes : Charaf Jaidani, Leïla Ouriaghli, Adil Hlimi, Momar Diao, Youssef Seddik, Badr Chaou, Chaimaa Abounaïm • Révision : M. Labdaouat • Directeur technique &maquettiste : Abdelillah Chamseddine •Mise en page : Zakaria Beladal • Assistantes de direction : Amina Khchai • Département commercial : Samira Lakbiri, Salma Benmakhlouf, Rania Benchaib • Administratif : Fatiha Aït Allah, Nahla Sahlal • Édition : JMA CONSEIL • Impression : Maroc Soir • Distribution : Sapress • Tirage entre 15.000 et 18.000 exemplaires • Dépôt légal : 157/98 • ISSN : 1114-047 • Dossier de presse : 24/98 • N° Commission paritaire : H.F/02-05

fnh.ma

Made with FlippingBook flipbook maker