Reflet_2018_02_08

MATELAS

ENSEMBLE DE CHAMBRE À COUCHER

899 $

LIT ÉLECTRIQUE

AVEC MATELAS

LIVRAISON ET FINANCEMENT DISPONIBLES

Lun./ Mon. 10 a.m.- 5 p.m. Mar. / Thus. 10 a.m. - 5 p.m. Merc./ Wed. 10 a.m. - 5 p.m. Jeu./Thurs. 10 a.m.- 5 p.m. Ven. / Fri. 10 a.m. - 5 p.m. Sam./ Sat. 10 a.m. - 5 p.m. DIMANCHE FERMÉ/SUNDAY CLOSED 5697 St-Catherine, St-Isidore (exit 51, Hwy 417) • 613-524-2002 EASTERN CANADA FURNITURE

"$56"- * 54  r  /&84

Casselman : deux oui, un non et deux indécis

CAROLINE PRÉVOST caroline.prevost@eap.on.ca

En cette année d’élections municipales, certains élus du village de Casselman savent déjà s’ils se porteront ou non can- didats lors des élections municipales du 22 octobre. C’est le cas du conseiller municipal Daniel Lafleur.« Je vais me présenter pour la com- munauté de Casselman, pour les payeurs de taxes du village, a-t-il commenté. Il faut comprendre qu’on a beaucoup de travail à faire. Nous avons une bellemunicipalité avec beaucoup de croissance. Il faut travailler fort et il faut travailler ensemble pour atteindre nos buts et nos objectifs. » La conseillère Anik Charron a également l’intention de se porter candidate. « Je pré- vois me représenter pour un deuxièmeman- dat, a-t-elle déclaré à notre journal lors d’un récent entretien. Je veux vraiment continuer à travailler sur l’actuel et le futur. J’ai vraiment à cœur ma communauté et je veuxmaintenir mon engagement envers les citoyens. » Quant au conseiller Michel Desjardins, la politique municipale, c’est terminé. Après avoir réorienté sa carrière, sa disponibilité pour le conseil du village n’est plus lamême qu’autrefois. La passion et le plaisir qu’il portait autrefois envers son rôle de conseiller municipal ont également diminué. « C’est mon deuxième mandat et j’ai moins de passion et moins de plaisir que j’avais pendant le premier terme. Donc je

While certain elected officials in Casselman have decidedwhether they will be running in the October 22municipal elections, others have not. Daniel Lafleur and Anik Charron have confirmed their intention to run againwhileMichel Desjardins will not. Councillor Marcel Cléroux and Mayor Conrad Lamadeleine are still thinking about it.

me retire. Et j’ai changé de carrière aussi, c’est un travail plus exigeant, donc je suis moins disponible. » Indécis Le conseiller Marcel Cléroux, pour sa part, n’est pas tout à fait décidé. « Je suis en réflexion comme c’est là, mais c’est plus oui que non, a déclaré celui qui siège au conseil depuis 25 ans. J’ai plusieurs projets que je

n’ai pas terminés encore et j’aimerais les finir. J’ai toujours la municipalité à cœur ! Disons que si je peux réaliser mes derniers souhaits, ça va être fini après », a-t-il indiqué. Quant au maire Conrad Lamadeleine, il n’a pas encore pris de décision. Avant de décider, il veut voir si certains projets qui lui tiennent à cœur se seront mis en branle d’ici juin.

« Si je peux les mettre en marche d’ici juin, si je n’ai pas besoin d’être là, non, je ne me représente pas. Mais s’il faut que je sois là…c’est pour ça que je vais attendre (...) », a- t-il indiqué en entretien avec le R eflet-News . Parmi ces projets, le maire souhaite voir se concrétiser un projet de centre commer- cial qui serait situé en bordure de l’autoroute 417, devant le Restauparc.

H214418PM

À LOUER

CONDO DE LUXE NOUVEAU

RÉSERVEZ DÈS AUJOURD’HUI!

Situé au coeur d’Embrun • 2-3 chambres à coucher 6 électroménagers • Air climatisé central Contactez: Louis Pascucci Cell: 613.859.2289 Email: lpascucci@devcore.ca

1275 $

/MOIS

À PARTIR DE

PROMO PREMIER MOIS GRATUIT

Bureau des ventes, 194, St-Malo Pl, Embrun, ON • 613-859-2289

OUVERT 7 JOURS lundi au jeudi: 12h à 18h vendredi au dimanche: 11h à 17h

"$56"- * 54  r  /&84

Mayors wonder what legal pot will cost municipalities

PORTES OUVERTES

École élémentaire publique DE LA RIVIÈRE CASTOR

Fumer de lamarijuana devient légal au Canada aumois de juillet prochain. Lesmaires des municipalités de Prescott-Russell se demandent quels impacts cette mesure aura sur les coûts demaintien de l’ordre et la valeur des propriétés pour leursmunicipalités. —photo d’archives

GREGG CHAMBERLAIN gregg.chamberlain@eap.on.ca

Public and private toking rights “There are a lot of other issues involved,” said UCPRWarden and NationMunicipality Mayor François St-Amour. Warden St-Amour also noted that mari- juana smokers could demand the same kind of privileges as tobacco smokers have, such as designated public places where they can light up. Mayor Charlebois said the UCPR should press the Association of Municipalities of Ontario for answers. Howwill marijuana le- galization impact municipalities, she asked? What kind of compensation or help will the provincial and federal governments provide? “If the (senior) governments won’t give us answers, the AMO should,” she said. The right to smokemarijuana in public or in private is already getting legal attention. National media report that the administra- tion boards for some private condominium groups are looking at forbidding tenants from smoking marijuana or growing it for personal use, even in the privacy of their own condo units. Some legal experts have stated these bans may hold up in court if the condo board creates a specific rule on the issue and circulates it among existing tenant/ owners without receiving any opposition. If one tenant objects to the new rule but a majority of condo owners vote for it, then it would become lawwithin the bounds of the condominium premises. Amodified rule could also restrict mari- juana smoking to balcony areas of a condo owner’s home or set other limitations to deal with second-hand smoke concerns. New tenants coming into the condo group after the rule was approved would have to obey or suffer penalties for infractions. Legal consultants noted that a condo board planning a marijuana control rule must consider exceptions for tenants who need to smoke marijuana for validmedical reasons, such as pain relief or treatment of glaucoma.

Prescott-Russell mayors wonder how the legalization of marijuana next summer will affect policing costs and property values for their communities. “We are the ones who are going to be very much affected,” said Hawkesbury Mayor Jeanne Charlebois during the January 24 session of the United Counties of Prescott- Russell council (UCPR). A letter from Ontario Finance Minister Charles Sousa to all local governments prompted Mayor Charlebois’ comment. Sousa noted that the provincial government will be ready when the federal legalization of marijuana takes effect in July, with a “safe and sensible framework to govern the lawful use and retail distribution of cannabis as a carefully controlled substance within the province.” The provincial plan is to handle legal sales of marijuana like legal sales of alcohol, through government-approved cannabis retail stores. Sousa noted the province will insist that Ontario get a share of any federal excise tax on legalized marijuana sales. Earlier this month, Champlain Township council discussed the impact of legalized marijuana on municipal policing costs. Township council approved a resolution to demand that the provincial and federal governments set up a marijuana sales tax- sharing program similar to the gas tax-sha- ring program. “I believe our policing costs will go up,” said ChamplainMayor Gary Barton during the UCPR council session. “I believe we need to do our homework on howwe can get our share of the pie.” The marijuana tax-sharing program would ensure that municipalities in which cannabis retail stores are set up receive a portion of the sales tax. This would help cover increased policing or other costs resul- ting from the legal marijuana.

613-443-2226 riviere-castor@cepeo.on.ca riviere-castor.cepeo.on.ca

PORTES OUVERTES 15 FÉVRIER 2018 9h à 16h

"$56"- * 54  r  /&84

Canada Summer Jobs deadline extended

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT! REGISTER NOW!

ALEXIA MARSILLO alexia.marsillo@eap.on.ca

The Canada Summer Jobs 2018 application period has been extended until Friday, February 9. All non-profit organizations, public-sector employers and small businesses with up to 50 employees are eligible to apply for fund- ing from the federal government through this program. In Glengarry-Prescott-Russell, the priority sectors focus on tourism, culture, non-profit organizations, small businesses, agriculture and francophone stakeholder groups. However, all eligible applicants are encouraged to apply.The deadline has been extended by an extra week. The purpose of the Canada Summer Jobs program is to create summer job opportuni- ties for full-time students, aged 15 to 30, who intend to return to their studies the follow- ing year. This allows students to gain valu- able work experience, while also being able to earn money to pay for their educations. This program simultaneously encourages students, small businesses, non-profit and community development. “I encourage Glengarry-Prescott-Russell not-for-profit organizations, public-sector employers and small businesses to apply

Les employeurs de Glengarry-Prescott- Russell, qui n’ont pas encore présenté une demande dans le cadre d’Emplois d’été Canada 2018, ont une semaine de plus pour le faire – jusqu’au 9 février. for funding through the Canada Summer Jobs program,” said Francis Drouin, MP for Glengarry-Prescott-Russell. “Helping young Canadians develop their skills and gain valu- able workplace experience will ensure a strong economy and a healthymiddle class.” Non-profit employers are eligible to re- ceive up to 100 per cent of the provincial or territorial minimum hourly wage, while public-sector employers and small busi- nesses with 50 or fewer full-time employees are eligible for up to 50 per cent. All employ- ers may be eligible for additional funding of up to $3000 per student with disabilities. Since 2016, the federal government has increased its investments in the Canada Summer Jobs Program, by allocating an ad- ditional $339 million over three years.

inscription.csdceo.ca

Be truly bilingual, get your certification now!

Pasquale would like to congratulate Claudette Leduc for her 25 yrs of loyal service at Century 21. Her stability, accomplishments dedication, honesty and integrity proved time and time again her success. Pasquale invite everybody to call Claudette Leduc for all of your Real Estate needs, Claudette will for sure help you obtain the results that you dream of. She will be your partner for life ! Pasquale tiens à féliciter Claudette Leduc pour ses 25 ans de loyaux services chez Century 21. Sa stabilité, ses réalisations, son dévouement, son honnêteté et son intégrité ont prouvé maintes et maintes fois son succès. Pasquale invite tout le monde à appeler Claudette Leduc pour tous vos besoins immobiliers, Claudette vous aidera certainement à obtenir les résultats dont vous rêvez. Elle sera votre partenaire pour la vie!

Maison de courtage Brokerage Action Power Team Ltd.- EMBRUN ON

Chaque franchiséest indépendantetautonome.

Pasquale Ricciuti Broker of Record/V.P. pascale.ricciuti@century21.ca Direct /ligne directe : 613-316-1212 www.century21.ca/actionpowerteam

Claudette Leduc Direct /ligne directe : 613-371-3871 c21cleduc@gmail.com www.your-home.ca

CASSELMAN

BERWICK

CRYSLER

$114,900

$169,900

$199,900

Cozy 3-bedrooms 1 bath, 2-storey offers formal dining room, main floor 4-pc bathroom, large deck and fully fenced in yard MLS 1082946

Property being sold in as is were is condition, corner property, stone foundation, 3-bedroom, 1 bath, 2-storey home MLS 1086572

This lovely 2-bedroom, 2-bathroom home will charm you, set on a very private 132’x 132’treed lot. New drilled well, new main floor 3-pc bathroom MLS 1066251

ST-ALBERT

CRYSLER

EMBRUN

$299,900

$364,900

$574,900

Attention investors!This well maintained 2-storey 6 units is well located, walking to all services, no vacancy rate, good income, tenants pay own heat & hydro MLS 1065739

Very well maintained, all stone ext 3-Bdrm2-bath bungalow with 1-bdrm in-law suite, set on 8.51 acres. Solid oak kitchen , double sided fireplace MLS 1004318

Country property offers 2.41 acres, 3-bedroom 1-bath, 2-storey home, newer windows, new natural gas heating, attached garage. Detached garage of 5,000 sq. ft. for storage, fully lease. MLS 1078829

"$56"- * 54r  /&84

&/  #3&'  r  #3 * &'4

Francis Drouin dresse son bilan de 2017

Where’s the Orange? There will be Liberal red ballots and Tory blue ballots cast for certain at the polls in Glen- garry-Prescott-Russell during the provincial election in June this year. But so far there is no one confirmed to carry the orange banner for the NDP in the riding.The NDP head office in Toronto confirmed, during a phone query, that there is no candidate for the party yet in the Glengarry-Prescott-Russell riding.The official start for the provincial election campaign is May 9.The NDP head office confirmed that the candidate nomination process for the GPR is in progress but gave no further details. – Gregg Chamberlain Francis Drouin a Top 10 MP He may be part of the Liberal backbench on Parliament Hill but Glengarry-Prescott- Russell MP Francis Drouin is among the Top Ten Most Lobbied MPs in the current Trudeau administration, according to an analysis by The Hill Times, the weekly newspaper for the federal government. Hill Times staff did a recent review of more than 35,000 records filed to the federal lobbyists’ registry for 2017 and found that Drouin ranks fourth among the top 10 MP’s most lobbied on issues by their constituents. At 136 postings on agricultural issues to the registry, Drouin got more lob- bying messages from his rural riding than any member of the Liberal cabinet, except for Innovation Minister Navdeep Bains, MP for Mississauga-Malton. – Gregg Chamberlain Jailed for drunk driving Raymond Lavigne, 43, of Moose Creek, was sentenced to a total of seven months in jail following two convictions for driving while disqualified and one of impaired driving. He had pled guilty to the charges in October 2017 but sentencing was postponed to the January 10, 2018 provincial court session, to allow him time to see to the support of his family while he was in jail. Lavigne has past records for impaired driving and other related charges, which allows for jail time as part of his sentencing. Judge Marc D’Amour noted that the last such case in Lavigne’s record was in 2014 and that he has tried to “straighten up” since then. He allowed Lavigne 15 days credit for the jail time on one of the charges. After Lavigne’s sentence is up, he will be on 12-month probation and must pay a $300 victim’s surcharge fine. His license is already suspended from a past conviction. – Gregg Chamberlain Heavy fine for drugs John Douglas Dancey, a resident of the Na- tion Municipality (community not available) pled guilty in provincial court in L’Orignal on January 31 to production of marijuana and possession of amphetamine, also known as speed. The charges resulted from a police investigation on September 6, 2017. At the time Dancey was found in possession of several marijuana plants at his residence along with about 100 amphetamine pills. Police also seized a set of brass knuckles found on the premises. This is a prohibited weapon in Canada. Dancey was fined a total of $2500 on the two charges plus a $750 victim surcharge. He is now banned for 10 years from possessing any type of weapon, ammunition or explosive, and must provide a DNA sample to police. Police received court approval to destroy the confiscated brass knuckles. – Gregg Chamberlain

FRÉDÉRIC HOUNTONDJI frederic.hountondji@eap.on.ca

Les investissements dans les infrastructures et l’Accord de libre-échange nord- américain (ALENA) ont dominé le bilan de l’an dernier selon le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin. Il a indiqué que l’engagement pris par le gouvernement fédéral dans le budget 2016, d’investir dans les infrastructures, a été tenu et que cela s’est reflété dans le budget exercice 2017. « En 2017, on a vu les fruits des annonces du budget 2016 et je pense que ça fonctionne très bien sur le plan national, a expliqué M. Drouin. On a vu des annonces ici à Hawkesbury, à Maxville, à Alexandria, un peu partout dans le comté. Cela donne un coup de main à l’économie et aussi aux municipalités qui perçoivent les taxes. Les municipalités ont des besoins incroyables en infrastructures. » Il a rappelé que le gouvernement fédéral entend investir 180 milliards de dollars sur 12 ans. M. Drouin a promis d’en faire profiter sa circonscription. Priorités pour 2018 Évoquant ses actions futures, Francis Drouin pense s’investir davantage dans les discussions sur l’Accord de libre-échange nord-américain. « C’est un accord qui est important pour les entreprises de notre région, surtout les entreprises exportatrices vers les États-Unis et même celles qui importent au Canada », a jugé le député. Son intérêt pour l’ALENA s’explique notamment par la présence à L’Orignal de l’usine Ivaco. Le sort du producteur mondial d’acier préoccupeM. Drouin qui, après avoir rencontré la direction, espère pouvoir tenir une séance de travail avec le syndicat. L’autre dossier qu’il entend suivre de près est celui des logements abordables, auquel le gouvernement voulait consacrer des fonds. « Il y a unmanque de logements abordables dans notre communauté. Quand je parle avec Alfred, avec Hawkesbury, avec Embrun, il y a un manque de logements abordables partout. On a fait l’annonce en 2017 qu’on allait investir 40milliards $ sur 11 ans. Mon job est de m’assurer qu’il y ait les fonds », a-t-il assuré.

Investments in infrastructure and the North American Free Trade Agreement (NAFTA) dominated last year’s agenda said Francis Drouin, Member of Parliament for Glengarry- Prescott-Russell, in an interview with our newspaper. —photo Frédéric Hountondji

Pour lui, il serait important de créer un partenariat entre la province et les municipalités afin demieux gérer ce dossier qui, à ses yeux, touche particulièrement les personnes âgées. Il explique que ces

dernières ont un faible revenu, vu qu’elles ne sont plus en activité. Lamanière d’éviter qu’elles tombent dans la pauvreté est de mettre à leur disposition des logements abordables, selon l’analyse de M. Drouin.

&/  #3&'  r  #3 * &'4

Publié le jeudi par • Published on Thursday by: La Compagnie d’édition André Paquette Inc. Imprimé par • Printed by: Imprimerie Prescott et Russell, Hawkesbury, ON # convention : 0040012398

Drug possession Corey Edward Derochie, 42, of Maxville, pled guilty in provincial court in L’Orignal, January 24, to pos- session of cannabis resin and possession of psilo- cybin.The charges resulted from police investigation of a speeding incident in the Village of Limoges, December 7, 2017. The street value of the drugs found and seized was $234. Derochie was fined a total of $300 on the conviction plus a $90 victim surcharge fine. – Gregg Chamberlain Feedback wanted The Upper Canada District School Board has its draft 2018-2019 term calendar ready for public review. The calendar calls for schools opening for students on September 4, 2018, with final classes June 27, 2019.The winter break would be December 24, 2018 to January 4, 2019, and the spring break from March 11 to 15, 2019. Deadline for public feedback is February 23. Comments can be sent to UCDSB official Jennifer Lloyd at jennifer.lloyd@ ucdsb.on.ca or to 613-342-0371, extension 1183. – Gregg Chamberlain

BERTRAND CASTONGUAY Président • President bertrand@eap.on.ca FRANÇOIS LEGAULT Directeur • Director francois.legault@eap.on.ca GILLES NORMAND Dir. Production et Distribution Mgr. gilles.normand@eap.on.ca

1158, Notre-Dame, C.P. / P.O. Box, 1170, Embrun, ON K0A 1W0 Tel.: 613-443-2741 • Fax.: 613-443-1865

Nous invitons les lecteurs à nous faire parvenir leurs lettres qui ne doivent pas dépasser 300 mots. Nous nous réservons le droit de les modifier ou de refuser de les publier. L’expéditeur doit inclure son nom, prénom, adresse et numéro de téléphone. Readers are invited to send us their letters that must not exceed 300 words. We reserve the right tomodify themor to refuse to publish them. The writer must include their names, address and telephone number.

THOMAS STEVENS Dir. Infographie et prépresse Layout & Prepress Mgr. thomas.stevens@eap.on.ca

Publicité • Advertising: pubreflet.news@eap.on.ca

Toute reproduction du contenu est interdite à moins d’autorisation écrite au préalable. No content may be reproduced without prior written permission. Avis : En cas d’erreur ou d’omission, la responsabilité du journal ne dépasse, en aucun temps, le montant de l’espace de l’erreur en cause. Attention: In case of error or omission, in no way will the publisher be liable for more than the amount charged for space concerned.

Nouvelles • News: nouvelles@eap.on.ca

Classées • Classified: pubreflet.news@eap.on.ca

www.editionap.ca

"$56"- * 54  r  /&84

Projets d’éoliennes : une révision judiciaire est demandée

CAROLINE PRÉVOST caroline.prevost@eap.on.ca

une centrale éolienne, il doit soumettre des évaluations d’impact de bruit démontrant que le projet d’éoliennes respectera les normes réglementaires de bruit. La pro- vince aurait toutefois reconnu que ces règles pouvaient mener à des sous-estimations du taux de bruit. Enmai 2016, le gouvernement de l’Onta- rio a resserré ces normes. Les promoteurs des projets d’AGER1 auraient toutefois été exemptés de l’obligation de se conformer à ces règles plus strictes et aucun d’entre eux n’aurait choisi de les appliquer. À cet effet, les deux groupes de citoyens ont déclaré que « le gouvernement privilégie les intérêts des multinationales plutôt que ceux des Ontariens ». Les deux groupes d’opposition aux pro- jets d’éoliennes ont conclu leur lettre à l’éditeur en réitérant leur désaccord avec la construction d’éoliennes selon des normes dites dépassées. « En autorisant la construction de tout projet d’AGER1 selon des normes dépassées enmatière de limites de bruit, leMEAMCC priverait des milliers d’Ontariens de pro- tection adéquate pour leur santé et leur bien-être, et leur imposerait par le fait même une sentence pour les prochains 20 ans. C’est une situation inacceptable et nous croyons que le MEAMCC doit prendre ses responsabilités. C’est avec conviction que nous entreprenons ce recours légal. »

Les groupes de citoyens Sauvons La Nation et Concerned Citizens of North Stormont ont demandé une révision judiciaire concernant des projets de construction d’éoliennes approuvés par le gouverne- ment de l’Ontario. La demande de révision judiciaire a été déposée le 23 janvier dernier, en cour divi- sionnaire à Toronto. Elle vise cinq projets de la phase 1 du programme d’Approvisionne- ment de grands projets d’énergie renouve- lable (AGER1). Les projets sont Champs de l’est à St-Bernardin, Nation RiseWind Farm dans la région de Finch, Crysler et Berwick, Otter CreekWind Farmprès deWallaceburg, Strong BreezeWind Power Project à Dutton- Dunwich ainsi que Romney Wind Energy Centre à Lakeshore. Avec cette demande, les mouvements qui s’opposent aux projets d’éoliennes indus- trielles souhaitent « contraindre leministère de l’Environnement et de l’Action enmatière de changement climatique (MEAMCC) à appliquer ses propres règlements, censés protéger la santé humaine du bruit excessif produit par les éoliennes industrielles », selon une lettre à l’éditeur signée par les deux organisations. Selon les règles provinciales, pour qu’un promoteur ait l’autorisation de construire

Citizen groups Save The Nation and Concerned Citizens of North Stormont have requested a judicial reviewof Ontario government’s approvedwind turbine construction projects. — photo bank

OPÉRATEUR D’ÉQUIPEMENT EN CHARGE AUX TRAVAUX PUBLICS TEMPS PLEIN

FULL TIME PUBLIC WORKS LEADMAN EQUIPMENT OPERATOR

SOMMAIRE DU POSTE

POSITION OVERVIEW

Le département des infrastructures est à la recherche de candidat(e) motivé(e) pour combler le poste ci-haut mentionné : Sous la direction du Superviseur des travaux publics, le titulaire sera responsable de la planification, coordination et de la supervision d’activités opérationnelles et à l’exécution d’entretien spécifiques au sein des travaux publics. L’opérateur en charge s’assurera que toutes mesures de sécurité sont en place sur les lieux de travail et rapportera les activités au Superviseur des travaux publics. L’Opérateur sera également responsable d’opérer des équipements lourds et effectuer des tâches liées à l'entretien et aux activités opérationnelles, mais ne sont pas limitées à: x Manœuvrer des équipements lourds tels que des pelles rétrocaveuses et des chargeuses afin de construire et d’entretenir des routes de gravier et d'asphalte, des stationnements, des systèmes de drainage, des trottoirs et des panneaux au cours la construction ou de travaux connexes; x Inspecter et rendre compte de l'état de la signalisation routière et directionnelle, des ponts, des systèmes de drainage et de l'éclairage; x Manœuvrer de l'équipement lourd pour la réparation et le revêtement des routes au cours de la construction et/ou de la réparation des routes, et; x Conduire l'équipement lourd pour le déneigement et le déglaçage des routes et des stationnements. x 3 ans d'expérience dans les opérations d'équipement lourd incluant le chargement, le déchargement et le déneigement; x Expérience avec la coordination des activités opérationnelles des employés et des horaires de travail; x Expérience et compétence dans la supervision d’employés et d’effectuer des évaluations de rendement; x Certificats en SIMDUT, santé et sécurité et premiers soins et R.C.R.; x Connaissance de Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint and Outlook); x Connaissance des infrastructures municipales serait un atout; x Posséder une licence DZ pour l’opération des véhicules à essieu tandem; un permis AZ serait un atout; x Être en mesure de travailler des horaires différents de travail et /ou travailler des heures irrégulières (été et hiver) et être disponible sur une rotation sur appel toute l’année; x Demeurer dans un rayon de 20 minutes du garage municipal afin de répondre au temps de réponse minimum requis pendant la période d'entretien et de déneigement en hiver serait un atout; x Certifications en patrouille d’hiver et/ou l’équivalent d’école de neige, et en construction routière et/ou gestion routière seraient un atout; x Connaissance en mécanique et en soudure serait un atout; et EXIGENCES x Diplôme d'études secondaires;

The Infrastructure Department is currently seeking a motivated individual for the above-mentioned position. Under the direction of the Public Works Supervisor, the incumbent will be responsible for the planning, coordination and supervision of specific operational and maintenance activities within the Public Works division. The Lead Operator will ensure all safety measures are in place at work sites and will report activities to the Public Works Supervisor.

Le Conseil jeunesse de Glengarry- Prescott-Russell établit ses priorités

The incumbent will also be responsible for operating heavy equipment and perform manual work related to maintenance and operations activities but is not limited to the following duties:

x Operate heavy equipment such as backhoes and loaders to excavate materials and to construct and maintain gravel and asphalt roads, parking lots, drainage systems, sidewalks and signage during construction and related activities; x Inspect and report on the condition of, traffic and directional signage and bridges, and drainage systems and lighting; x Operate heavy equipment to repair, resurface roads during road construction and/or repair, and; x Operate heavy equipment to provide snow removal and ice control on all municipal roads and parking lots. x Completion of secondary school education; x 3 years of experience in heavy equipment operations including loading, unloading and snow removal experience; x Experience in the coordination of employee operational activities and work schedules; x Skills and experience in staff supervision and conducting performance evaluations; x WHMIS, Health and Safety, First Aid and CPR certifications; x Knowledge of Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint and Outlook); x Knowledge of municipal infrastructure would be an asset; x Possess a DZ Licence to operate tandem axle vehicles; an AZ licence would be an asset; x Must be able to work different work schedules and/or work irregular shifts (summer and winter) as well be available to be on an On-call rotation all year; x Must reside within a 20-minute range of the Municipal garage in order to respond to the minimum required response time during the winter snow maintenance and removal period would be an asset; x Certifications in Winter Patrol and/or any equivalent snow driving school, in road construction and/or road management would be an asset; x Knowledge of mechanics and welding would be an asset. REQUIREMENTS

Twenty young people from Glengarry-Prescott-Russell gathered in Casselman on January 27, with MP Francis Drouin, to discuss issues that concern them in Canada. These young people form the Glengarry-Prescott-Russell Youth Council. At this first meeting of the year, the Youth Council set its priorities for 2018. —submitted photo

Une vingtaine de jeunes de Glengarry-Pres- cott-Russell se sont réunis à Casselman le 27 janvier dernier avec le député fédéral Francis Drouin afin de discuter avec lui des enjeux qui les préoccupent au pays. Ces jeunes forment le Conseil jeunesse de Glengarry-Prescott-Russell. Lors de cette première rencontre de l’année, le Conseil jeunesse a établi ses priorités pour 2018. Celles-ci sont l’environnement, l’enga- gement communautaire, la diversité et l’inclusion, l’équité des sexes, c’est-à-dire lemouvement des femmes qui surgit récem- ment, et lamigration des jeunes des milieux ruraux vers les milieux urbains. Également, pour l’année 2018, les membres du Conseil jeunesse désirent s’impliquer davantage dans leurs collectivités par l’entremise de

bénévolat et d’évènements communautaires. Le député Drouin a choisi de rassembler ces jeunes à la suite de la déclaration du pre- mier ministre Justin Trudeau, disant que « la voix des jeunes doit être entendue à la table des décisions ». Ainsi, M. Drouin pourra en apprendre davantage sur les enjeux de la région grâce aux discussions qu’il entretien- dra avec les jeunes. Ces derniers pourront quant à eux participer au processus politique canadien et mieux le comprendre. « Je suis ravi de pouvoir rencontrer des jeunes dema circonscription! Les rencontrer et les écouter sera très formateur, pour nous tous, que ce soit sur le processus décisionnel politique ou sur les enjeux qui préoccupent les jeunes d’aujourd’hui », a déclaré Francis Drouin, via un communiqué de presse.

EXIGENCES LINGUISTIQUES

LANGUAGE REQUIREMENTS

Compréhension du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit.

Understanding, speaking, reading and writing of both French and English.

RÉMUNÉRATION

COMPENSATION

Le salaire, basé sur un horaire de 40 heures par semaine, est fixé entre 57 171$ et 71 443$ par année en plus d’un ensemble d’avantages sociaux compétitifs.

The salary, based on a 40 hours per week, is between, $57,171 and $71,443 per year together with an excellent benefit package.

COMMENT APPLIQUER POUR L’EMPLOI SUIVANT

HOW TO APPLY

Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur candidature par écrit en format Word ou PDF à l’attention de ressources humaines par télécopieur : 613- 443-1042, par courriel : jobs.emplois@russell.ca, ou en personne à l’Hôtel de Ville au 717 rue Notre-Dame, Embrun d’ici le 23 février 2018, à 16h00. Une description de tâches détaillée est disponible sur demande. La Municipalité tient à remercier toutes les personnes qui soumettront leur candidature. Cependant, nous nous communiquerons uniquement avec les gens retenus pour la prochaine étape de sélection. Conformément à la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario , la Municipalité de Russell s’engage à reconnaître les différents besoins et à offrir un endroit accessible pour tous

Those interested in the position are invited to submit their resume in Word or PDF format to the attention of Human Resources, by fax at 613-443-1042, by email at: jobs.emplois@russell.ca or by mail at: Township of Russell, 717 Notre-Dame Street, Embrun, Ontario KOA 1W1 no later than 4:00pm on February 23, 2018 . A detailed job description is available upon request. The Township wishes to thank all applicants who apply, but only those chosen for an interview will be contacted.

In accordance with the Accessibility for Ontarians with Disabilities Act, 2005 , the Township of Russell agrees to recognize the different needsand to provide an accessible place to all.

MERCI! THANK YOU!

EMBRUN – LIMOGES MARIONVILLE- RUSSELL

Au nom du conseil d'administration de la Banque Alimentaire Bon Voisins (BABV), nous aimerions remercier toute la communauté pour sa grande générosité qui a fait de notre campagne 2017 un immense succès. Au cours de l'événement Remplir l’autobus qui a eu lieu les 10 et 11 décembre derniers, nous avons réussi à recueillir plus de 21 000 $ en nourriture et en dons! Pour cet événement, nous tenons à remercier la Coopérative Agricole d’Embrun, Indépendant d’Embrun, 417 Bus Line et sans oublier nos politiciens Pierre Leroux, Grant Crack et Francis Drouin, les bénévoles, les étudiants et les agents auxiliaires de la Police Provinciale de l'Ontario qui sont venus contribuer à notre succès. Un merci spécial à la Banque Scotia de Russell qui a organisé de son côté une campagne d’une semaine pour la BABV et qui a doublé l’argent amassé, pour un total de 8 816 $ remis à la BABV. De plus, nous remercions tous les autres organismes qui ont aidé ou fait des campagnes de financement pendant cette période. Sans l’aide de ces nombreux donateurs, il serait impossible pour la BABV d’aider les familles démunies de la région. On behalf of the Good Neighbours Food Bank (GNFB) administration council, we would like to thank the community for their generosity during our 2017 campaign. During the Fill the Bus event held on the 10th and 11th of December, we were able to collect more than $21,000 in food and donations! For this event, we would like to thank the Embrun CO-OP, Embrun Independent, 417 Bus Line and our politicians Pierre Leroux, Grant Crack, Francis Drouin as well as our many volunteers, students and the auxiliaries agents of the Ontario Provincial Police who helped make this day a success. A special thank you to the Russell Scotia Bank who held their own campaign for the GNFB. They doubled the money they raised during the week, for a total of $8,816 donated to the GNFB. Also, we wish to thank all the other organizations that raised money or helped us during this period. Without the help of these numerous partners, it would be impossible for the GNFB to help the region’s families in need.

MERCI! THANK YOU! Banque Alimentaire Bons Voisons Good Neighbours Food Bank 42 rue Blais Street Embrun, ON, K0A 1W0, PO 573 613-443-2793

       

EMBRUN – LIMOGES MARIONVILLE- RUSSELL

"$56"- * 54  r  /&84

Groupe Convex reçoit 850 000 $ du gouvernement fédéral société ait reçue. Grâce à cette contribution financière, environ 50 jeunes auront, durant les trois prochaines années, une formation dans les entreprises sociales du Groupe. Unique et compétent travailler », a plaidé M. St-Amour. Caroline Arcand, directrice générale de Groupe Convex, a tenu à souligner l’impor- tance du rôle joué par le député fédéral dans l’octroi de la subvention. « On a soumis le projet au député l’an der- nier, en octobre. Je suis très impressionnée, tu es très bien branché sur le gouvernement du Canada, tu as tiré sur les bonnes ficelles, tu as ouvert les portes pour nous et grâce à toi, on a pu aller de l’avant dans le projet », a reconnu Mme Arcand.

FRÉDÉRIC HOUNTONDJI frederic.hountondji@eap.on.ca

Le gouvernement fédéral accordera une subvention de plus de 850 000 $ auGroupe Convex, pour permettre à 49 jeunes de Prescott-Russell d’acquérir des compé- tences professionnelles et une expérience de travail. L’annonce a été faite le 26 janvier, au siège de l’entreprise à Hawkesbury, par le dépu- té de Glengarry-Prescott-Russell Francis Drouin, qui agissait au nom de la ministre de l’Emploi, duDéveloppement de lamain- d’œuvre et du Tra- vail Patty Hajdu. Le projet relève du programme du gouvernement du Canada dénommé Connexion com- pétence de la Stratégie emploi jeunesse (SEJ). « Le projet de Groupe Convex est un exemple concret de ce que nous pouvons faire pour les jeunes en travaillant en parte- nariat avec des organisations de partout au pays. Des projets comme celui-ci peuvent contribuer à permettre aux personnes qui en ont le plus besoin de toucher de façon régulière un chèque de paye », a déclaré M. Drouin. Gilles Lahaie, président du Groupe Convex, a noté que la somme de 850 000 $ est la plus importante subvention que sa

La somme sera consacrée au programme Unique et compétent, lancé en septembre dernier par le Groupe Convex en partenariat avec le Centre de services à l’emploi de Pres- cott-Russell, le Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell et la Commission de formation de l’Est ontarien. « Les participants auront des ateliers de

préparation à l’em- ploi offerts par le Centre de services à l’emploi; par la suite ils expérimenteront différents métiers au sein d’une ou

Le projet relève du programme du gouvernement du Canada dénommé Connexion compétence de la Stratégie emploi jeunesse (SEJ).

plusieurs de nos entreprises sociales », a expliqué Gilles Lahaie, président de Groupe Convex. Développant le projet, il a poursuivi que « chaque stage sera assorti d’un plan de for- mation qui sera suivi par le conseil scolaire et le Centre d’éducation aux adultes qui reconnaîtront les attestations ». François St-Amour, président des Comtés unis de Prescott et Russell, a estimé que l’initiative est heureuse. « Il faut continuer à appuyer et proté- ger ces jeunes qui sont vulnérables, car ils méritent qu’on leur donne l’occasion de

The federal government announced last week that it will be awarding $ 850,000 grant to Groupe Convex to provide 49 young people in Prescott-Russell with professional skills and work experience. Attending the January 26 news conference were Hawkesbury mayor Jeanne Charlebois, United Counties’ president, François St-Amour, Groupe Convex president Gilles Lahaie, Groupe Convex executive director Caroline Arcand, Martial Levac of the Conseil scolaire de district catholique de l’est de l’Ontario andMP Francis Drouin. —photo Frédéric Hountondji

Vous souvenez-vous de ces vêtements-là ?

Alors on a un site Web pour vous - ontario.ca/VieillirBien - et aussi une ligne info pour les aînés - 1 888 910 1999. Voyez ce qui peut vous aider à vivre en santé, de façon active et autonome après 65 ans.

Payé par le gouvernement de l’Ontario

Persévérance scolaire Conciliation études-travail : l’importance de trouver le juste équilibre

4 facteurs qui influencent la persévérance scolaire Lorsqu’il est question de persévérance scolaire, différents éléments peu- vent influencer de façon positive ou négative le parcours et la réussite des jeunes. Ils se divisent généralement en quatre principales catégo- ries : les facteurs familiaux, personnels, scolaires et sociaux. Voici une brève description de chacun d’entre eux. 1. FACTEURS FAMILIAUX Il va sans dire que les parents jouent un rôle très important en ce qui a trait à la valorisation de l’éducation auprès de leur enfant. Que ce soit en l’encourageant dans ses études, en le félicitant pour ses réalisations, en le supervisant adéquatement dans ses tâches scolaires ou en ayant une attitude positive face à l’école, les parents contribuent grandement à sa réussite. 2. FACTEURS PERSONNELS Les élèves qui ont une bonne estime d’eux-mêmes, qui entretiennent des relations saines avec leurs camarades de classe et qui savent concilier judicieusement études et travail, le cas échéant, ont d’autant plus tendance à s’épanouir et à persévérer dans leur cheminement scolaire. 3. FACTEURS SCOLAIRES Les pratiques pédagogiques des enseignants ont indéniablement des effets sur l’intérêt général des élèves et sur leur envie d’apprendre. Les établissements qui offrent du soutien particulier aux jeunes éprouvant des difficultés permettent également de lutter efficacement contre le décrochage scolaire.

Travailler pendant les études peut s’avérer très bénéfique pour les jeunes. En plus de leur fournir un revenu et de les valoriser, un emploi leur permet notamment de développer leur sens des responsabilités. Toutefois, ils doivent s’assurer de concilier judi- cieusement études et travail, car autrement les répercussions négatives sur leur rendement scolaire, leur santé et leur bien- être général peuvent être nombreuses... D’emblée, il faut savoir qu’une bonne conciliation études-travail ne se limite pas uniquement au nombre d’heures travaillées par semaine. En effet, plusieurs autres facteurs entrent en ligne de compte, soit les contraintes relationnelles (mauvaise ambiance de travail, relation difficile avec un collègue, etc.), physiques (en- vironnement bruyant, manipulation d’objets lourds, etc.), organi- sationnelles (charge de travail élevée, emploi exigeant et deman- dant beaucoup de concentration, etc.) et liées à l’horaire (quart de soir ou de nuit, etc.). Généralement, plus le nombre et l’impor- tance de ces contraintes augmentent, plus les conséquences peuvent être sérieuses sur la réussite scolaire d’un élève.

En outre, les jeunes ne gèrent pas nécessairement tous les dif- férentes contraintes de la même manière. Pour cette raison, il importe qu’ils connaissent bien leurs limites et qu’ils sachent les respecter pour être en mesure d’atteindre l’équilibre entre leur vie scolaire et leur emploi. UNE RESPONSABILITÉ COMMUNE Bien que les jeunes possèdent une part de responsabilité en ce

qui a trait à la conciliation étu- des-travail, d’autres acteurs jouent un rôle important auprès d’eux. En effet, les em- ployeurs, les parents et les enseignants, pour n’en nom- mer que quelques-uns, sont tous des intervenants pouvant sensibiliser les élèves à une saine gestion de leur temps à l’école et au travail.

4. FACTEURS SOCIAUX Les diverses ressources proposées dans la communauté peuvent égale- ment influencer positivement le par- cours scolaire des jeunes. En effet, l’accès à des services sociaux, à des centres jeunesse, à des bibliothèques, à des infrastructures sportives, etc. compte énormément lorsqu’il s’agit d’inciter les élèves à « s’accrocher ».

Travailler pendant les études peut être bénéfique pour les jeunes, pourvu que les contraintes de l’emploi ne soient pas trop élevées.

Député provincial - MPP Glengarry-Prescott-Russell Tout arrive à point à qui persévère! Good things happen to those who persevere! Grant Crack

Bureau de Rockland 613 446-4010 1 800 355-9666 gcrack.rockland@liberal.ola.org

Bureau de Hawkesbury 613 632-2706 1 800 294-8250 gcrack.hawkesbury@liberal.ola.org

Bureau d’Alexandria 613 525-4605 1 800 294-8250 gcrack.alexandria@liberal.ola.org

Êtes-vous âgés entre 18 et 29 ans, sans emploi, ne suivez pas une formation et n’êtes pas aux études à temps plein ? LE PROGRAMME D’ACCÈS À L’EMPLOI POUR LES JEUNES PAEJ EST POUR VOUS !

Are you 18 to 29 years of age, unemployed, not participating in full-time training or education?

THE YOUTH JOB CONNECTION YJC PROGRAM IS FOR YOU!

Faites rayonner votre engagement lors des Journées de la persévérance scolaire qui se tiendront du 12 au 16 février 2018!

60 heures de formation payées 60 hours of paid training

Aide à la recherche d’emploi Job search assistance

Placement en emploi payé Paid job placement

Transition vers le marché du travail Work transition support

Communiquez avec nous pour vous inscrire. To register and find out more, please contact us!

993, Notre-Dame, Embrun (Ontario)

613-443-2300 emploiontarioembrun@lacitec.on.ca

www.eolcc.ca

Ce programme d’Emploi Ontario est financé par le gouvernement de l’Ontario. /This Employment Ontario program is funded by the Government of Ontario.

$0--&$5 * 7 * 5 r  $0..6/ * 5:

communautaire community link Le lien The Souper de macaroni

Alzheimer’s Society launches awareness campaign visitors will also find tips on how to be more dementia-friendly, activities to test their knowledge, and other resources to take action against stigma.

Organisé par les Chevaliers de Colomb d’Embrun, le 9 février à la salle du 5, rue Forget, Embrun, de 17 h à 18h45. Infor- mations : chevaliersembrun.ca Réunion des Filles d’Isabelle Le 12 février à 19h30 au 5, rue Forget à Embrun. Les cartes demembre pour 2018 sont arrivées. Il y aura un encan chinois à la fin de la réunion. Puisque c’est le temps de la St-Valentin, le rouge sera à l’hon- neur. Info : Gisèle Langlois-Givogue au 613-445-2807. Whist militaire à Saint-Isidore L’Union culturelle des Franco-Onta- riennes du Cercle de Saint-Isidore organise unWhist militaire, le dimanche 11 février 2018 à 13h30, au Centre récréatif de Saint- Isidore. Réservation avant le 1er février 2018 : Gisèle Séguin au 613-764-5559 ou Monique Lecuyer au 613-524-2651. Groupe de soutien Parkinson Le mercredi 14 février de 10 h à 12 h au Centre de santé communautaire de l’Estrie, 738, Notre-Dame, Embrun. Info: 613-722-9238. Patient, conjoints et ami(e) s sont les bienvenus. Danse en ligne et sociale à Fournier Organisé par le club Le R é veil de Four- nier, 16 février à 19h30, à la salle munici- pale La Nation. Musique et animation par Gisèle Adams et Dave. Tous sont bienve- nus. Soirée canadienne À la salle des Chevaliers de Colomb d’Embrun le 17 février de 19h30 à 23h. Venez danser et chanter avec Denis Bris- son, Michel Mallette et Louis Racine. Infor- mations : chevaliersembrun.ca Club Joie de Vivre 50+ Le 21 février à 17h30 à la salle des Che- valiers de Colomb, 5, rue Forget, Embrun. Aumenu boeuf bourguignon. Louis Séguin assurera lamusique des années 70 et plus. Réserver avant le 18 février : Irène Sauvé au 613-867-6308 ouDiane Lalonde au 613- 443-2837. Tournoi de baseball-pochee Le 24 février à la salle des Chevaliers de Colomb d’Embrun à partir de 10 h. Informations/inscriptions : Daniel Henri au 613-294-5498. Whist militaire à Fournier Organisé par le club Le R é veil de Four- nier, le 3mars 2018 à 13h30, à la sallemuni- cipale de La Nation. Un souper sera servi. Réservations avant le 24 février. Informa- tions : Madelaine Parker au 613-679-4036 ou Calista Nicholas au 613-524-5493. Journée de la Femme 2018 L’Union culturelle des Franco-Onta- riennes vous invite, le 10mars, à une jour- née sous le thème Équilibre au féminin au Centre communautaire de Crysler, 16 rue Third. Au programme: deux conférences, l›une de Caroline Rochon et l’autre de Suzie Doyon, Informations : Irène Plante au 613- 443-3097.

“Each of these individuals shares with us the impact of living with dementia,” commented Shelley Vaillancourt, execu- tive director of the Alzheimer Society of Cornwall and District. “From the time of diagnosis, they re- veal the stigma that they face and they give tips that we can all use to focus on their abilities rather than on their chal- lenges.”

Almost 50 per cent of Canadians would not want anyone to know if they had dementia. The Leger survey questioned 1500 Cana- dians between the ages of 18 and 65. It aimed at determining the level of awareness and stigma around Alzheimer’s amongst Cana- dians.The survey finds that while awareness about dementia has increased, stigma and negative attitudes surrounding the disease continue to persist. The Alzheimer Society of Cornwall and District has launched a new social awareness campaign – I live with dementia. Let me help you understand. The campaign intends to Près de 50 % des Canadiens interrogés ne voudraient pas que personne sache qu’ils sont atteints de lamaladie d’Alzheimer. Le sondage Léger a interrogé 1500 Canadiens, âgés de 18 à 65 ans. Il visait à déterminer le niveaudesensibilisationet lastigmatisation entourant lamaladie d’Alzheimer chez les Canadiens. Le sondage révèle quemême si la sensibilisation à lamaladie a augmenté, la stigmatisation et les attitudes négatives entourant lamaladie persistent. La Société Alzheimer de Cornwall et de district a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation sociale – Oui, je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre. Ici on peut reconnaître quelqu’un participant à la campagne en partageant son histoire avec la maladie. —photo fournie spark conversation about the disease and encourage Canadians to see dementia and those who suffer from it in a new light. This campaign coincides with the survey find- ings and Alzheimer’s Awareness Month in January. The Leger survey showed that 46 per cent of Canadians said they would feel ashamed if they had dementia and 61 per cent said they feel they would face discrimination of some sort. The survey also showed that one in four Canadians believe they would be avoided by friends and/or family if they were to be diagnosed. The Alzheimer Society’s campaign lets the experts – the people living with dementia – do the talking. Many people living with the disease have shared their stories and have given point- ers on how to be more open and accepting towards those suffering. Their stories are featured on the campaign website, www.ilivewithdementia.ca, where The Alzheimer Society’s campaign lets the experts – the people living with dementia – do the talking.

OPÉRATEUR D’ÉQUIPEMENT AUX TRAVAUX PUBLICS TEMPS PLEIN

FULL TIME PUBLIC WORKS EQUIPMENT OPERATOR

SOMMAIRE DU POSTE

POSITION OVERVIEW

Le département des infrastructures est à la recherche de candidat(e)s motivé(e)s pour combler le poste actuel et future ci-haut mentionné. Sous la direction du Superviseur des travaux publics, le titulaire sera responsable d’opérer les équipements lourds servant à la construction et à l'entretien des routes, des ponts, des bâtiments et autres ouvrages. L’Opérateur sera responsable de l'exécution des tâches suivantes, mais ne sont pas limitées à: x Manœuvrer des équipements lourds tels que des pelles rétrocaveuses et des chargeuses afin de construire et d’entretenir des routes de gravier et d'asphalte, des stationnements, des systèmes de drainage, des trottoirs et des panneaux au cours la construction ou de travaux connexes; x Inspecter et rendre compte de l'état de la signalisation routière et directionnelle, des ponts, des systèmes de drainage et de l'éclairage; x Manœuvrer de l'équipement lourd pour la réparation et le revêtement des routes au cours de la construction et/ou de la réparation des routes; x Conduire l'équipement lourd pour le déneigement et le déglaçage des routes et des stationnements; et x Effectuer des tâches manuelles liées à l'entretien et aux activités des routes et du système de drainage.

The Infrastructure Department is currently seeking motivated individuals for the above-mentioned for current and future positions. Under the direction of the Public Works Supervisor, the incumbent will responsible in operating heavy equipment used in the construction and maintenance of roads, bridges, buildings and other structures. The Operator will be responsible in performing the following duties but is not limited to: x Operate heavy equipment such as backhoes and loaders to excavate materials and to construct and maintain gravel and asphalt roads, parking lots, drainage systems, sidewalk and signage during construction and related activities;

x Inspect and report on the condition of, traffic and directional signage and bridges, and drainage systems and lighting;

x Operate heavy equipment to repair, resurface roads during road construction and/or repair;

x Operate heavy equipment to provide snow removal and ice control on all municipal roads and parking lots; and

x Perform manual tasks related to maintenance and operations of roads and drainage system.

ÉXIGENCES

REQUIREMENTS

x Diplôme d'études secondaires;

x Completion of secondary school education;

x 3 ans d'expérience dans les opérations d'équipement lourd incluant le chargement, le déchargement et le déneigement;

x 3 years of experience in heavy equipment operations including loading, unloading and snow removal experience;

x Posséder une licence DZ pour l’opération des véhicules à essieu tandem; un permis AZ serait un atout

x Possess a DZ License to operate tandem axle vehicles; an AZ license would be an asset;

x Être en mesure de travailler des horaires différents de travail et /ou travailler des heures irrégulières (été et hiver) et être disponible 24h/24h (sur appel) pendant la période d'entretien et de déneigement en hiver; x Demeurer dans un rayon de 20 minutes du garage municipal afin de répondre au temps de réponse minimum requis pendant la période d'entretien et de déneigement en hiver serait un atout; x Certifications en patrouille d’hiver et/ou l’équivalent d’école de neige, et en construction routière et/ou gestion routière serait un atout;

x Must be able to work different work schedules and/or work irregular shifts (summer and winter) as well be available 24/7 (On-call) during winter snow maintenance and removal period ;

x Must reside within a 20 minute range of the Municipal garage in order to respond to the minimum required response time during the winter snow maintenance and removal period would be an asset; x Certifications in Winter Patrol and/or any equivalent snow driving school, in road construction and/or road management would be an asset;

x Knowledge of mechanics and welding would be an asset; and

x Connaissance en mécanique et en soudure serait un atout; et

x Must provide an up to date criminal record and driver’s abstract record.

x Fournir une vérification de casier judiciaire et de dossier de conduite à jour.

EXIGENCES LINGUISTIQUES

LANGUAGE REQUIREMENTS

Compréhension du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit.

Understanding, speaking, reading and writing of both French and English.

RÉMUNÉRATION

COMPENSATION

Le salaire, basé sur un horaire de 40 heures par semaine, est fixé entre 48 515$ et 60 655$ par année en plus d’un ensemble d’avantages sociaux compétitifs. Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur candidature par écrit en format Word ou PDF à l’attention de ressources humaines par courriel : jobs.emplois@russell.ca, ou en personne à l’Hôtel de Ville au 717 rue Notre-Dame, Embrun d’ici le 2 mars 2018, à 16h00. Une description de tâches détaillée est disponible sur demande. La Municipalité tient à remercier toutes les personnes qui soumettront leur candidature. Cependant, nous nous communiquerons uniquement avec les gens retenus pour la prochaine étape de sélection. Conformément à la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario , la Municipalité de Russell s’engage à reconnaître les différents besoins et à offrir un endroit accessible pour tous COMMENT APPLIQUER POUR L’EMPLOI SUIVANT

The salary, based on a 40 hours per week, is between, $48,515 and $60,655 per year together with an excellent benefit package.

HOW TO APPLY

Those interested in the position are invited to submit their resume in Word or PDF format to the attention of Human Resources by email at: jobs.emplois@russell.ca or in person at the Town Hall at 717 Notre- Dame Street, Embrun no later than 4:00pm on March 2, 2018 . A detailed job description is available upon request. The Township wishes to thank all applicants who apply, but only those chosen for an interview will be contacted.

In accordance with the Accessibility for Ontarians with Disabilities Act, 2005 , the Township of Russell agrees to recognize the different needs and to provide an accessible place to all.

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20

Made with FlippingBook - Online catalogs